socialiste - Toulouse.fr

Сomentários

Transcrição

socialiste - Toulouse.fr
/SAMEDI
24. ANIMEE. - N. 11426
25
te Aven. tsti
CENT.
L'HEURE D'ÉTÉ
CE SOIR EN VOUS COUCHANT
AVANCEZ VOS MONTRE. ET PENSI VOUS
DULES DE 60 MIMA
VOULEZ, DEBALN I s VOUS REVEILLANT, AVOIR I, HEURE OF-
SOCIALISTE --
FICIEELE.
SANS CELA VOUS MANQUEREZ
LE TRAIN ur TOUS VOS RENDEZVOUS DE VILLE.
"
Ae3ONNEMENTS
Tél. 0-43 u. C. C. PoiallInic I 3.277
et Adualodeteatio. I 33, Rue Remo/aine, TOULOUSE
nueemix A PARTS e 3. Rue %S.A./as/in (2.) - 7,14u3euu. e Offletttberg 7058 61-21' l'syre
22 fr. 0 mens, Sa Ir.: I en, 52 Ir
EN ESPAGNE
le corespondam, I éré faite par sti
Fernando de Los Rios, ministre de /a
Justice, an doyen du chapitre de la
cathédrale lorsque celui-ci est venu
l'informer officiellement que le cha-'
pitre avait décidé unanimement de se
rallier au nouveau régime.
L'EXPULSION DES JESEITES
Un Bal à Munich
de ne sais si vous oves prêté hier
l'attention qu'il méritait, d l'article
de Atlle Simone Thiry, paru dame le
Giton. 17 avril. - Au cours d'une Petit Parteten a et dont nous avons
séance le conseil municipal de Ou. reproduit ici le patauge le plun sa-
teea déride de demander no gouvernement l'expulsion d'ESPagne des je.
LES FAUX
suit..
En Catalogne
UN HYMNE
REPUBLICAINS
POUR LE PRESIDENT MACLA
()aient
pahi a décidé, étant donné ie sens
dénionratique du changement de régiral qui vient de s'opères, que lei
conseillers municipaux seront appe-
ceux qui souhailent
prospérité do à République espagnole et eaux qui escomptent sou,
;limant les ditficaltés, les 'dissensions l'échec,
chez nous n'a
La République
plus d'ennemis découverts et l'on
A
nous g demandé Maintes fois
la
sincéquoi reconnaimes-vous
rité républicaine 7 Je Me souici Mô:meus d'avoir répondu
Le vrai républicain est celui
me
pour qui la République n'est pas
seulement le régime existant,
dont on s'accomMode, mais le
régime cheisi qu'on défendrai/ s'il
était attaqué qu'on chercherait
rétablir s'il è ait renverse. Les evanenlents d'Espagne nous offrent
aujourd'hui un critérium plus
simple et plus sûr. Ginsidéronsi
quels penne, quels journaux les
,saluent aree un enthousiasme fraternel, quels autres ont peine le
retenir on rie sait quel reoml nostalgique, et sachons profiter de la,
169on.
Permesue ne peut ou ne Gen saf
se
dressent devant le Gouvernement
provisoire qui, dans la a vacance,
de la lég,ali t », gouverne aujour-
d'hui une nation affranchie. Al.
pheribn X/11 -est tombé dans deg
conditione qui rappellent d'assea
prés notre people 1/évolution de tés-ries 46, sous une eunjuration
peu près (universelle de méfiance
et de mépris, et les difficultés qui
m posent devant la coalition ses
paraissent
sensible-
ment du men. ordre. Nous erm-
haitons de tout cur h nos amis
une chanm pins heureuse.
vil, d l'insu de, acteurs
et
Var notre ottché, les riPlibii.1784 p routent novieeMon ae I.e mairie
i.e omtraft os roi a éte dissimulé
Intbao et proelamcnt ta
sons fa banniere olpubtleatuo.
UA encouragement précieux d la Por
lougation de notre effare d'entente
tainm Firmin Golan el Garcia Ger- d'un amour malltenereux
sandre, fusillés A Jaca, à deux auItélicteuse st tou,hante.
EN CAS DE CONFLIT
ENTRE
LA
FRANCE
ET
L'ITALIE,
Et combien profoesdément vraie I
M. Alphonse à Paris
teeene'tateti% avenue Portera le nom
en.eit des muent.e d'avenue de la République et l'actued Oui I Des étees que tout rapproA l'usine
L'ex-roi d'Espagne est arrivé à
la
ce matm, I nuMs.re des Finan- le avenue dite ePee0 de Remisa t'el, che; tout, 1.114 entendes bien
pellerunveane Fi.y-Mnrgult qui lut culture générale, l'histosre, tes intéces interrogé par les lonime.tee
mjet d'une nouvelle publiée par la
rêts; - deux peuples gui Prévis,paré la veille Polir le r.uv.
italienne et qui tenonne an
ment par les luttes guerrières d'asIl est allé rMoindre sa famille dans presse
t étoilés l'os d 1001ccpu
l'hûtel de la rue de Rivoli où il avait miniserc des finances uns decmrahun LES CATHOLIQUES SE RALLIENI sen ee
Berce/one, 17 avri/. - Des Person- ate tous lm autres; - dont aucun
coutume de descendre a chacun de naines laquelle en cas si °connu
Msspagne nalités catholiques, pour la plupart
Ire la France et
peut mépriser l'autre: puisqu'..,
ses séjours dans la capitale.
vers la lirance, a dr.ire: des écrie/aines, ont adressé au mlonel ne
fait aucun ele, deux sus 'amuis assuDe la gare à l'hôtel, une grande Inclinerait
e
r,
simplement
dl
qu'en
cas
de
Slnciunu
mesage
d'adhésive
4
la
réfoule se pressiit. On sera toujours
sur l'autre une décisive et définiconflit entre lesdits Paes, l'EMMA.° publique mialane, comportant 40 si- re
badaud à Paris.
Mue
suprématie; - deux peuples
monterMt sa loyaute envers la FranDu reste, il est assez naturel que ce et j'ai parlé du cas ou Il sisterall gnatures.
de dont les penseurs 5,10n1 toujours .catholiques
Les
associations
le roi déchu provoque de la ourioaltè
traité seeret entre I'llâlie el l'Es- Barcelone preparent également tin ..votée dont la pues., lu recherche
dans une ville qu'il remplit de ses un
message d'adluMion qui se terrMnera scient.ifique, les doctrines sociales se
».
frasques et du bruit de sa bonnes pagne
conseiedes minstrcs a arrête ainsi : Dieu sauve la Republique I a. sont pénétrees intimement; - ,lont
fortunes lu l'époque où sa mère mi I la Le
formule par laquelle on notdiem
Le colonel Made s reçu notamment les représentants sportifs se font acavait done carte blanche pour venir
la
proclamation
de
la
o
l'étranger
les
adhéMons des amociationS Profes- clamer frénéMouement dès qu'ils pusde
sa
user é son gré, dans Paris,
République esp gnote.
sionnelles et commerciales. Un grand sent la frontière; - et dont l'un pub.crté.
Lc conseil a confirmé la dom! sous nombre d etéléorammes de félicita- le vaincu - celui qui devrait garder
do genéral Jorilana, haut-tomnassai- tions sont pare/Mues à Barcelone de la ta:nectar eu son âme, si son
émanant notamment des Catalans dme était infectée du virus nateortaro dEsPagne au Maroc.
Les Ministres délibèr nt
d'Amérique.
liste - mêle d sun chant national en
pleine file locale, les accents de la
et décrètent
Marseillaise. m -des peuples qu'auLe
problème
cata'an
reste
entier
AU CONSEIL DE CABINET
cun
'obstacle naturel ne sépare, 8051
Madi eir 17 avril. e- Les ministres
Madrid, 17 avril. - A Pusse du
1«its pour s'aimer et pour se dire
de
la
Milice,
de
'l'Instruction
911611Conseil de cabinet, rini a duré cinq
de Los qu'ils s'aiment au lieu de se bouder
,1,4P et de l'Er/anomie, MM,
heures, la. président du gouverneDomingo et Nicolau, sont par- en se tordant le mur, sous l'âcre
ts ce matin en avion pour Barce- amertume de aentiments sympethi.'SrAlEnrorad,ealedeeee.%
lone.
. ales étouffés et prisonniers par tiraiavait approuvé Ira nombreux décrets
Ils vont s, mettre d'accord 10m le . dité.
de nomination du personnel des micolonel Macla au sujet de l'empliramsteres de la Guerre, des Affaires
tine du pacte de Saint-SMastmn, Quelle justification magnifique et
étrangères, de la Justice, de l'Insc'est-il-dire
pour lut demander que le spontané« - ce reportage de Mlle
Putruction publique, dos Travaux
du
Problème
de
la Catalogne, comme 7'héry - de notre campagne contre
et
blics, des Communications
celoi des entres régions espmmoles, la guerre et pour le désarmement
soit soumis aux Cortes constitgantes,
qui donneront une sotution h la quel.
Léon HUDELLE,
L'expérience
du coup qui vient de l'aba Ire. Alphonse XIII a beau réserver l'avenir et donner à son exil le caractère d'une attente. Nous ne soinMes plus dans un temps où les
royautés mortes ressua. ont.
La sienne était morte moralement avant do disparaître en fait.
moimeasseafflen
LES SOUS-SECRETAIRES D'ETAT
Sud nombles saMs-secrétaires dE1 des Cminnunications, MM, Ge-
Le «aval...dam FRANCO. 0 la Pava.«
nouveau g<ovornement esPeguel
Madrid, 17 avril. - Le gotivorne- l'Etat et que 10-0000e du -Pane avait
ment provisoire de la Hop u igue a été informé de cette decision per le
approuvéuu,ieveetuonulsul en ministre de la Justice
partie l'oeuvre julien.Oa de
la dirtature.
dans, les milieux politiques de LonLes ramons qui incitent le gon.
verniment a prendre ce decret son
1.!v lie.
La cormspondant dumoulu,e
exposées dura un préambule v
n, notamment, télégraphe rie
I
mld
est dit, en smIre. qu'au cours des Madrid : e Je suis informé par M.
u'a duré la dictature ;Zamora président de la Kepubhque,
é
sept
sont nés de
des intérêts légitimesdans
ces con- pull n'Y a absoMnent rien de fonde
relie dictature et que,
dans le bruit répandu à Londres, hier
du
directoire.
ditions, toute Pceuvre
que
le catholicisme romani cessait,
pailleter
de Primo de Rivera ne
lu dater de en mur d'être religion d'E-
annulée.
tat Le gouvernement provisoire n'a
l'us /a nuindreintention d'altérer in
nature des relations de l'Espagne
Voici le texte du décret
Article premier. - A partir de la avec l'Eglise cathel
publication du. présent décret jusUne déclaration Km/taire, ajoute
qu'au II iii, chaque d<Parteinent
ministériel revisera l'ceuvre législal'un des
tive de la d:ctsture dans
quatre groupes suivants : groupe
13
(annulai.°
(d' gli I gap
(réduction au ranu
I
Void
reine portant un conter ast, d MI
sem. en vam
principe ae in royauté encimpatible avec le principe césarien.
La révolution républicaine et socialiste d'Espagne en balayant la
royauté, efface ainsi Jusqu'auX
vestiges de la dictature it laquelte
elle s'était prostituée. La victoire
eut double, Elle éveille dans tous
tes meurs républicains la même
/joie et te Mime veau ; puisse-telle s'étendre aux autres pays où
le despotisme, masqué ou mn, par
Mn mensonge de royauté,opprime
encore la liberté, condition preMière de la paix.
totale), .groupe C
de précepte réglementaire), groupe
D (subsistance en tout ou Partie).
Article O. - Si, dans le laps de
listes de ce pans n'avaient trouvé
un porte-parole aussi brutal
On sent que t'élection présidentielle approche et qu'il faut d c.,.
'e esspdnlsrr 1,aari.aa a rElgsée
d'un homme de paix et d'entente
internationale en même temps que
Dans la monde, alliances affermies
aven lm vainqueur. d'outresmar, Angleterre, Japon, Etats-Unis, intéressa, comme noes, aux grands Poublèmea intercontirrentaux, maritimes et
à l'harmonie économique
faciiiter t'élection d'un présiderg coloniaux,
Os réaction militariste et de con- mondiale, à la défense et h Pesten-
sion da la civilisation, à la Psi. fie
servation sociale.
Pour mettre les socialistes et tes la planète.
républicains en garde contre la
campagne 05i. s'ouvre - appuyée
sur les rot free-!orle des ou-
dustriels de guerre, dont 31, de
Vende/ est le grand maitre -nous suffit de citer les P.mges
du papier que M. Louis Marin inDevant
titulepompeusenient
None n-Z-es oppeé.g leetriM
Leur ad-on opposé une autre durs
Irise 9 On l'a prétendu sam rie,,
M. Briand l'a non seulement réflite.
mais il a déclaré maintes fois, par
un parade» comique, qu'on était
incapabie d'en oPposer
sienne I
Voici Ventrée en matière
Je n'y reviens que Pour mémoire-
tême général, nt aucune idée, sur
.cun point.
Suette
On a dit que cette politique - st
connaît à. ce que ses tenants se cran,
sonnent paremeusement au moindre
effort ; b ce qu'ils haîssent les pré/.
visions et le prévoyant qui derrandent quelque àurage h l'intelligen-
M. Louis MARIA,
ce et RU oaractère, h ce qu'ils se sa-
vainqueurs de la guerre. Los diri- tisfont dune tranquillité personnelle
geants de la politique française, de quelques Murs au Parlement, et
jouets de /a finance, de la mamn- ferment les Yaks am', let nulles /69,
nerie et "de la démagogie), leur instru- menacent navaie et le pays.
ment commun, ont Olé particulièreEt le président de la Fédération
ment aveugles et Mibles, alors que
Réteddiraine de se livrer I In pil'autorité morale de leur PatGe leur
re dru agressions contre l'homme
purait permis et leur faisait un deAs Quai d'Orsay, dont le crime
permanent est de vouloir la réconvoir de régler triomphalement la
ciliation des peuples qu'une querpaix du monde, comme nos armées
re horrible et nbominable, a dres,
avaient conduit victorieusement la
sée pendant des années les uns con-,
guerre.
tre los autres
Pouls aff amati. de la po4turee
C'est
PL Briand qui, depuis le Mer.
d'alliances, que laurés sttgenatisa
tel, poile /a responsabilité essentiel.
jadis avec tant d'éloquence
Alliance en Europe, entre les vain- Ie. Avec cet hôte sinistre as Quel
queurs continentaux de la guerre, eur d'Orsay, les périls s'aggravèlent. On
aurait dû se souvenir de son alliante
d'avant-guerre, dont il a, porto.,
tenté audacieusement de se \M'Ibn'
M. Herriot,
En I 925, les socialistes arrivent én
majorité abOlUC.
à
premier magistrat.
En 1926, M.. Herriot ayant pris du
galon, comme ministre de Poincaré,
dans r armée &Mende da Bloc National,
les socia!istes fidèles, eux, aux engagements et à la politique défendus devant
le suffrage universel. prient M. Fle-riot
i
nommés à vie.
LA CONSTITUTION
DES CONSEILS MUNICIPAUX
Une troisième luis, m dix ans, les
d'ordonner la constitution immédiate
des conseils municipaux selon le ré-
Dans le scrutin pour Pélection
. A d'
La pmelomation
de
la RéPnbllone
Fev
b.
t27
fi, Hee!, 23, la réaction/lucre
. _ _ _ 2;
x,
ainsi qu'es témoigne la dicte.-
- Je crois, et.til dit. que Pons la
bonne défense du parti, il est absolument nécessaire que vous fassiez
con-
fiance à vos délégués sénatoriaux qui,
aPrès un premier tour de scrutin, se réuWraient pour se concerter.
PAUL FAURE
Qui oserait le contester en présence
f 't et des dit fres qua nous venons Ulm en demiame page, l'article
notre envoya anéanti Eitel .1.144e
rePP.4_, ebreelt
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
celui de Mayence, nous avons annoncé, sans avoir beMein que do plus
élémentaire bon sens et d'une con.
naissance M.% de l'Anemagne, les
redoutaMes conséquences qui al.
laient suivre inévitablement.
Si nous avons Md peu nombreux
combattre /es tendances de à dess
tracteur dols Victoire et de notre se.
corne, nous avons été moins nombreux encore 4 vouloir le renverse,
C'est ensuite l'allusion d ceux
de ses amis qui ont 'coté lu em,
fiance en faveur de la Potine,
d, paix de Briand :
Pose no., nous ne l'avons pas seu-
lement combattu dans la prmse
cos tourmées de propagande et dans
bune, nous lui avons conseillé, à cha.
que occasion, fa nécessité mgente do
Voilà comment. delmis 1919.
On comparera et on oppcôeienetes
(amais amer avec lui la ma'atité, ni re, de. altitudes.
lative, ut absolue, M. Herriot a été mai
Les socialistes barreront la route à hi
re de Lyon.
réaction; les radicaux se concerteront.
Cela 1.111 en beau paln.ans.
A Lyon, Oncle monde comprend cd
Le a franc jeu o et la loyauté ont que cela veut dire.
toujours été du cété socialiste, et du cété
Je vous dirai pourquoi.
Voilà qui est archi.elé..
montré.
abandons, surtout les PRS 62.7es, sa
multiplièrent et se précipltérent. Aveo
les couloirs du Parlement ; h la tri-
vant la Fédération radicale
Jean LAMARQUE
l'instrument rêvé, da débâcle, entre
ses mains, fut effrayante ; tous les
de toutes les élections.
ration vivante de M. Herriot faite de-
Le scrutin enrook à 1115icl de Ville
27 socialistes. 23 radicaux, 7 réaction. socialiste seul,
Le ministre de l'Intérieur a dj
socialistes
affaire Laeken... Galles aurait dû
ouvrir définitivement Ies yeux a
tous- Avec le Cartel, dont i/ était
ft toujours été franche el nette au cours
teront
et.
léketeurs lyonnais de gauche se prononcent en faveur des socialistes contre les
radicaux.
tire leurs prérogatives aux sénateurs
/a veine du conflit ; de es faiblesse
au cours de la guerre ; de I odieuse
Présentement encor. 1m1u rattlion
sénatoriale qui va avoir lieu, lemocialistes ont fait connaître que leur parti
a barrerait la route à la réaction dès
le deuxième tour ».
Quant aux radicaux, ils se u concer-
Pins magnanimes-encore, ils maintien-
nent M. Herriot dans ses lama.Oa
Arrivent les élections de 1929.
ple IrPearr4;
ment pur.' esco'ilm su'Pli"iUte
Permanente du Sénat, eest-à-dire re-
Os son imprévoyance déshonorante à
Il est vraiment bien placé pour protester stuc plaint/mi
Il nous faut maintenant ajouter que
l'attitude de nos camm'ades du Rhdne
.
la poliliqaeeoisic
le mot peul, s'appliquer - était celte
du Cartel ; que, dis lors, &était cella
Ou Parti soeialiste qui Pavait Salua.
a., au Carte/ ; qu'elle conduisait to
celle du communisme bolcheviste
évidemment I Les abandons de M.
Blum, plus cyniques, mnt exacteo
ment ceux de M. Briand : ils ne sont
pas plus motivés. En réalité, ce eau.
rani est celui de la démagogie Inee
tinettes de tous les temps. On le re-
dignées.
Magnanimes, ils cclent. l'écharpe à
/a
lois parplear,seuaél,tee vcialgouze Lba,,nialsityt.
Lb,dessus, M. Edouard Herriot a fait
retentir tous les échos de ses colères in-
-
à
doctrine politique n'est pas consti-
nommeraient leurs seuls candidats.
Récopibéons.
En 1919 les socialistes sont deux fais
plus nombreux que les radicaux au Conseil municipal de la grande cité du Sud-
uns
Il croit, en effet, dur eoinnie fer,
Les fautes - et, ae eaeltieet-1.11,
les crimes et les trahisons - ont été qu'il posséda une doctrine, Nous lut
cyniquement accumulées Par les avons toujours népété que non. Une
que le leur permettrait, les
suffrage universel.
en e.1
sultat des élections d uld avril e
conformément à le loi municipale de
été réélu maire de Lyon en 929.
Escon*tant les voix de la droite, Ar
qualifié pour conserver.
M. Herriot les ermeie promener et dé- Herriot mainticnt sa candidature.
Excédés et écurés, nos ca marades se
clam qu'il demeuras dans son fauteail
laissant la place.
de maire radical contre la volonté de la retirent de la lutte,
radicaux.
.maiorité socialiste, contre celle aussi du toutes les places, am
berces d'appliquer d'urgence un
met-loi qui n'aurait pas eu le temps
d'are classé, on le considérera comme commis d'autorité dans le grourec
pIERRE
quelles conditions M. Herriot a
de rendre une écharpe qu'il n'est Plus
temps que fixe le décret, dm personnes ou l'administration étaient
di-
pe C de I &nazes:on
étaient menacés des mômes dangers;
Louis Marin ment de démasquer ils avaient, dans les mêmes traités,
brusquement ses batteries.
Jamais peut-étre, les nationa- dot garanties semblables.
M.
L'autre jour, la Fédération socialiste
du Rhéne a décidé que, dans toutes les
municipe/es où l'arithmétiassemblées
Lame a exPosé hier dans
(;et-
te nouvelle, dont ou devine Pfefet
grande
ils avaient des iniérêts communs; ils
<
P-
tait, dès le premier jour, procures
pour la séparation de l'Eglise el de
JEUX DECRETS
tons les terrains. /le venaient da
scelter la victoire dans /.r sang
Comment s'est produit l'incident
qui a amené enfin M. Herriot à donner
sa démission de maire
n , âyan
sons.
Au cours d'un article publié
l'organe de la Féderation
Républicame I La Nation, a dent
la violence le dispute a la perfidie,
dans
AU CHEVET DU MAIRE MALADE...
n.ouveau à 215 h. 21
rard Abed et Condé ; des Finances, de son wesen O la gare d'Orme.
MIL Isidore ,Vergara, gobvmnenr de
la Banque d Espagne ; lutin Leray.,
directeur des douanes, et Antmlo
Le nroVèrne rellieux
Sacristan ; de la Justke, M. Joanne
a forme ssule avait survécu
LE CATHOLICISME
la dictature. Alpinunee X111 avait Aseararate.
a fait
RESEE RELIGION D'STAT
Molé à la fois son serment de roi Le ministre de la Justice
des &marches auprês de Mlle Vie.
Londres, 17 avril. - Le correspontoria Kent, avoeat, pour qu'elle ac- dant de P suiursuusuvtondned » a
cepte le poste de directeur des pri,qe
a nom, ,
LEON BLUM
cialisante d'Allemm.,ne, n'estai pat
la confirmation de 11.08 .8ertions et
lés désormais citoyens mi lies de re- internationn. I
cevoir l'appellation illustres ai.
Et n'est-elle pas délicieuse cette
La remnIclintité a décidé également de donner lenomd'aneuueilss réjleridu de cette jeun* allemande
Nous nous battons ennuie as on
Quatorze-Avril à l'actuelle avenue
Mphonse XIII et les noms des capi- se haïssait... nous sommes victimes
do l'Histoire les éclairera, 1 ravale.
Il a ajoute que la plaPart des goulu toron organisée du praletariat verneurs civils avaient Me nommes
lour fournie/a le point d'appui qui et que les membres à gouvernemanquait, il y a quatre-vingts ans, ment avaient échangé leurs impresla France. Mais quoi qu'il arrive, sions sur la constitution de députala monarchie espagnole est con- tions provinciales.
Le prochain conseil se Munira de
damnée, elle ne se relèvera pas
est évalueo a 300
te
Barcelone, 17 bru. - La munici- munichois, le population ki moins so-
qui
voir tember un trône et ceuu
dépit,
dissimuler
leur
ont peine a
ardemment la
ainqueurs
Cette salsas de francophilie, prise
siteur catalan Amadeo Dides, s êté instante liéitante des Paeititge,
chargé de composer un hymne pour
côtes du Eût. I
le président Media, de la république dense
reniant
d'une femme bien au-dessus
cata/ane,
de
ta
mêlée,
uni sent et uni voit, qui
Le poète Zephiria Ventura Gassol
raeonte et qui ne broda pus, es ternesécrira les paroles de ors hymne.
onage simple et Inattendu 'de lexprti
TABLE RASE DU PASSE
loc.nien dont se nourrst le peuple
peut distinguer en à males vrais et les faux
républicains de France,
ceux qui se réjouissent, de
dissimuler les diffa/unes
mer.
de Mess, contre nem gerneanopAuà es
en plemee capitale hiltéricane, ne réRance/one, 17 avril. - Le compo- conjort,t-elle pas l'espérance par
DE FRANCE
quit
q
"
Il constitue un argument formidable, d'ordre moral, mettre le nationalisme, contre les semeurs de haute
Pol tique de pus-furieux
son départ. Une seule fois, rame
abandonné par nos amis, nous avons
fait mitre Peceasion de le mettre
bai t neumme date d'octobre 1929 /
Sans lendemain, puisque, courant le
reprendre avant tous autres comme
l'homme indispensable, M. Tardieu
lui rende, son poste et ses facultés
Ils nuire, tout comme AL Poincaré
l'avait, en 1926, embarqué avec Her-
riot et Painlevé, pour redresser, disait-il - e ironie -- la politique fran.
çaise I tout comme Millerand, en
1920, avait compromis l'avenir de la
victoire et du pays - date fatale -
en imposant son e fidèle Steeg »
ceux qui l'avaient pris comme guide
pour sortir du favoritisme et del
luttes intestines, toujours mainte.,
nues par la maçonnerie,
Tous les,apeurés, si nombreux sur
certains battes, disent entore ue On
ne pouvait se passer de Lu 1 » Mo.
reur étrange Briand disparu, per-
sonne n'y aurait Plus Pou,, sa.a
esus dont il était l'instrument
;
ses
fonds seerets n'auraient Pi. Ili-a
mentie son éloge. Son successeur, mu-
110e queleonelue, emelt Dilué
rte
10
LE MIDI SOOIALIS'OE
st xeltr
mb
La bataille de Lyon
'
1aeus
511
D'où vient davo joaqo'loi ta situaintauranombla Mon Ramifie taon
leu liistorinne du demain cons000remont nomme un des pires arslsana 0es
enooihonr5 de la Francs, de rEuroec',
mura 0m
eeYnstsn.a La 00
eie0d?eL
servir, nomme l'Allemagne,
ta anse t et t',e_uteiube f Dote virvt es elip ès dm e
Alose, lu. Heeniot drmiaslonos de sou
que Cette sitlla{IOn résiste tue In- COcOns sessi,uras. si ultimes,
s net-t Dm15 de maire, En, uonlvnns lents etue
çous 1m piOa teag.qore t
gramsoc esa dtueeeaa, tnoaaatotas,
tued, t 00000napo sou ouataI 0e tom
Pue du en siortrisse, eeaueémesif,
rat
il n'a notmu FOC notIon On ce
que ce pont dire.
Pot 0n 00e aCre, poititU'i l0 nnnr que des triomphes eroiniren, et
aven rcnaerlhu il s'a suint partout
q 'avanies et dn000e, Notre eetrolOs n'a maint eOO aoeonn de non aiIl 5 affuibli leu meillooi es.
à ta elupdfanlinu valPi 'pdtosas-lu
t
t
eursetln, Il Ire sruyait tare connue
f010mpntiblea noue les patins, Il tee
* laesées s'effriter soue ta prnpa-
roodO enotialu et anus son acrimonie
dedaigndusr, melrd l'iodlent et 'sedette des peuples. En eeosnnhr, enmfo faibles, li en été tonjnure prtt
à céder dnoent ceux qui lui parsis-
anient pnrseante, enennue l'Angleterre
ou Tee Elete-Unie;evre des mets
1rnndilnqueofs, il traostnrmnit antre
tuteure avec ton en pnotneterat in-
suppnrteble et n'y eéuenieesii mfeae
pe. t S'il reste eaeoee qunlqona moie
av Quai d'Oeoan, nove enroue Vantés
et. en fore de noue, se dressr renne
0v cc nosueut, u est gsodaemr,
aaeobvm i la denooee dtmannlia.
- Ceci ermm, durCie emi0000. pbor nomo lIn Or0000benm ni,
nom nia mao. uns le mn neuleote emi'
doued Itt C ciaO te tacets
LA DISCIELIO REPEELICAIN00
DOIS SOtiu/eLISTIS
Ppsuerd 000rmioi, on e'ndtsesoeol
ave Oteotevro On P aerovttisemtnt,
luT COLLE DES RAtéoEAUX
nu 5mo l'in.
- 0000e, 00100 dc nembmoa aoOt' nadnatia 01 £ eus ilse
la toeltnubivu latsoreal'reeiOeds iolmnuoiebos, 50cc. ra0000eniii surah acCole
etos 00000ant 400r mstnneaoat ttes o (bossu municipal de t_mon, Oisaaeau
seeeauu uatesi'tet t
lier. 0 0.11 uns seoiumnaut date te
fI
ut trame uns es aemns Colt domaine aaualeiaal ans 5e, alarment n'a
oetonete druuan 1000, nI mitmn dnpulo peu r,e,oeoia la disaacineroiiaàhlmioe
aven.
vol lvi mmtnan 010 do ealrea000,nou
ale a000. M, tteo'etvt excusait uns'lv. Ou ovo 000arots 0e maion,
semeur 000aaO 00e metot'itO de la n_0'
Ailnei eotttenalt lac ocre sote, 55
seul ra soc 10, l°uor Cota e son Potion s'est rstuon o prendre na aumoaoamson
p , tl ,'abrtlomt derorats In trots de 011m O'einoboas000tmtrole a000aaneie
1°iia taut, euosced t'uea.ot tonifia n 010
t menlueetnirtd,-s. eomldérotitn oasis.
negmtOee tonivtins du OlObinoumne. té r . 50000 lOti euro, Ce plut, en 000tretre,
tneeii O'ntmoeeaer I in nisiveito aee et
ili5 e ananacl, 50 unie. pue aoets,
so_lebtetue In concises du 03 eeotieone erliuoionesodpa roOtivnu, van Im cm
alors
ceusnet de 50C, fut sot or dallais. dv ahorme O nmimt, tu mu
5050m, lttao qu'eo tuepir010. anuten'. en. a000atoi, la eemOd tnnr, baeeet0000eu
tenta te eue, sa mates not ne caprin I ta eOea0000u,
acabit ssn'noc mitictliO do CerooRtt muO il ror,ril r0001losimniee en et Os
un
s001pni.
010tl000 esdmmt, Le. CanitIe 01*4 pipe
lot ne. nnulu noir es turmor, mtlgeé ettoto
hnionrd'bos, av rotttmino. ti tels O
us sis en auteur f Os evl,ursOn,
non insultons set légendaire e
einitl,
légrnde eut e000re au_ri"Influe de
an aituista sa en talent.
tir, Il k, Onrulece rdonote. O le Or'
lion apttre, L'OOtioaOiov 0v 1h mie ses caution Or M, 5dm-tee, e'rrIrr/tered
amie du nehsaee toua posie, meute alo ermdcr ne eshiaOtmrnt 000100m,
moine. d'irevudt.sriunul bus éiO,OOt Ois l'oua eouoeaate O. dore une le.
envie à canot noter, hI l'a 000 0e,
pela_vIa eaOimoe eaamlaueaisno la al.
nu et et
ev
m
I I
al cc I toam
On
5t'f, ua'tI traIt rtt In etret On Caroel Este bit von ut, Hem'r;ot et es,
-
k réalité. Cnn éloqurane est de tonItou publiqve ; eaov lOba, pnn ut
li
à tmjet
no
ni
no
I d
Itou
tin
pnregoaphe qui, iOlpr'imi, purIns en nol I
- LI tour 00 on s 0,00000 I l'aIse. Pera000u, b Lr'.o, na e'r aCe suosorte,
relire t Léger 01 Prynelon, ont beau, non
do maIre, u000aent'v, ce te 5, de Pu 0001000 e0100u Pmoo 0000trtnor,
ayrts ehtgug disonure, cote nsnget 500 aIt
ton conCon etan cm lanmopuot, nlliarmm, no a-0mo 0005 nve mots aaOt'
env roue Iambe partir à t'OIfirltl Penoleat101Ohvl,lduollsanma'lvde
aIda
qrrclqore lonibenun prOerniehiet. Soit ton aune niO lac to'ta, mcc nm s rt met,
Oses. doute alonn,tu-5-elte OeOe lot
hnbtletd -qu'il vente tom-morne - ne 10e n000101e010tlov car mou aOct,
nuie0000ein vi. iittrrnI uns u'aOtOO
«
On
me
dreata
tgat
let
510mO
bien
sa
poettina à la Oltaol100 atan eumt
s'ont jemale niaomtntlée, pop des et- au stveiu'i'it.
fia Corel enuOnll.
I
soltste, no Ørplottiutre r je dette qo'Oq
t MaIn 10 ororaIl vo'oa malrr mers. Marc, nuiel val sschlIoe 1000m
Ire montre dons on dnmaiou qnelrno_ lO,n,ualOaitntta010.Oarn0010lIsdtomt
C'sntonti.,, Os asmrreodratelue
ealiuuieteo d'ambre an nloIre, lIe ne t'tvtiOmao do oaiee. aoeg drelara il.
tille v'net q,in de evotntes et d'm_ 4es
t'ont tno tome' sét floua ta nai000 pote tuenjut le teae an, unes, aoaln toatié
tetgnre pet'temrtitaiets. Q s'eet mit- tu000als, av O itniamn tour de eoeloiv. au dom010loir, tonte 00 nonnes de 500'
t
on pae capable de manier toi-mIme l'al Clé dlv milita du Colon, le mao grand mnulnnrontmioial. eu 1000e ta neauneana.
ira bords eeotrtu pont te preson r sa
et tntte mtm sue
ntt O t,
ouest o
acolu nibifeoite eut d'abrervrr 505 tIen- Oe010ate, aunstitos
d'opele lot, 000 lut sel nuu dervls nulone tonds
riféroirre peinrnnels et de nommaI- ilelmumbmno maimoi,Inniu svo SCIOn,
ovmhrom, 01001 in 0100001 0. ale rOI'
dois oOsr enmoio moerconmu On 00' trotS dobl000ee, M, Idetrlot stable'
drr t. eht000r tier toue leu faits men,armOt . latraul bsbotosuadsleo lpnomneis, dent, ne 05100 Clos dm00000, ?r eu naIS
laoçoals.
ev moirmbt005. eue nom (00' elle es eov100ie 0e cal nneouum es,
En toit, et tiret bénie pen oonio_ not obole
lrd0 lt OttO darnite, et ne55. 00500mo de ioaO tahmit0om
tuvo pae lia eratttetrntu dSne0000l_
mom0000
5g. Hormi' t c'ont 000mo0 I lut mime de t'llmlioo db I'. n buroe.t'if s nec,
stOtO Soit soit t 00110 01001e etC oit
Id
101ev
ils
111
Lento ilvig,ié, It cil 1001mo, evnoe.,
5.
namdtdattn,ts
moue dit, pue te reefoeanerls dnetr,in500mo, n'It s'y e 00e uo Ovales 000la' mIes nlubeunlicr «u an cnaeigosner ove
50e r ut Ir ri n'en unjoord tint que Items a t'ImIte1 de ttte de 0.yon. 1 OOrO 0g.' On Cive li son f000eotl. al es 'p
le salle, 51000 0 te, snnttt tut' nluee mtlO tut doit tv,emublo,
I'ineteomcvt doeiln do ta titnsaeeita, dnel
nint
000
Iereetienott,
me
ut
Jomoie, otrtbtils tu goomre, le no-
fn'tnd en'oo utitont Or otriivotene ove
benne, ttrtllOe tin soupes, l'utu_
minable odoosrinr de tu ferre crie,
teri000e, dtebtasoutnj eu dirsneumg
eue le monite per de. ettiuete,mt.,
e,, osés ares utifottt d'impastenre.
?lotot remntriatoot, di:Oreiuie,
Les brutS brttitt,Ipe Ions O noteCoda otrtont et entendent encore
régner en mottresece taras re pove,
Iohm
fac sol et
0 bI
nota
as
ht
55
nylon. Les mantitno vne Os lot boeome uni
dolnnu tom Rutoratne dnonmsl osa ui'
tint tnlmttiote. ut'1tm t bOoto encans
male. te mas 45 rots Os ses dolmen
noie s visera te enta 0005 ,onre
m etc plus s'; moulins tu la moelate
dm5 tlunetani dia rs.onotms au dan
ant
Iomonie voIt «5001 toIt.
0000mnolulas
domine sorjueilti, n0 an tmnn,e in. te
noue nbauirl et tiutnillgsuios cru .0e'
env. domltvo on tait uaulalu, ou 01a
0000uioO nu, noamu e000011elre q001L
dion se moletions muS hue m 0e monté.
gIton poli Oandibui 000e aoivtdne colle
ales.ev'nnas Ovtame, 0000e RevoIe muet.
et
dl
r
p00155 satonlo o art 'o antnnitrnit se'
110e laina t Cbemoibor no ononn000s f
rob 1 0100 o'roO n000m.mnslon, Je molette
pnootid sor aunote ttvetmocaeaiaonad
mou croChu. 100 eaaaoieé ,t'aineecerd
100m riamoem, OR aRe t in rIe
Oraverai ev ilnlerc000a 00mb, ruOns die'
50001
I do 41mo 0e mao
Iuit,uauo-out riosuomedro O'aonare tire tac
A me
CtI
I d 'C
001
Imanoel. no, eh non e pnotOnee, ole cet
d'oetcins erevotsnne, du ebsoneta t tel
ounrut miro et qot et lira sens 000te
40
te0noetO0%
mon
l'eut n ntvvmn a-ove eavor'mse la CrIe
01101 mnlirio et av momaot de 0es,
moesmoies n_toma 'u.. natta enmeeohnee
51 ovenvom oes qu'il * emoora ma
1.200000 le
--n---reeteone,
Altlno-u000 lsialoi' fuies 5
LeELECTION D'AUBLISSON
evO. tu s'oIt liait moltuot n tnvo,an
In Oelurcu010a rit'
t
Ii
Mnle
h
LA CAMPAGNE
de notre ami
Camitte Benassy
d
Ià
on nmllliooe,
as
oInt
nt
t
30 mollo
00005tt
doelOtnm
oa dcI0000s n000000lonn '000m t'oreothoo
arntaits gal 4010, pnoel0010e00005, 000e'
rri5r
oornnnreoot000mmol de in. Santals.
ttoisoe clOnent, d000dt,
dtm 05m
e
4
hI
do un
r
t
Il
1
w e S-
o onm
0010
Ohms noie
1150
bI
en
i anro°
lPce'
no 050
noue
nues
,
Cor leurs aoaoaiutjone
lu gcneyre
une
Murseule
femerie depium
I
o
taiata
h
0501 m.no
P
moto o
Or
0ocb:,
MarIn 5001mo, alois l'avoir Obeaoglln.
OJ
Ole-loti tono,o On 010500101 tImt'il s ev
50,0, ht soin tubOevonvO mmthmnao
cachot, mm '050100e, .a rame-0.11, f001001 10
II
neO?t
snle°o
000imusoenoiosntdoBneeo.,dortoome
P55 Sn. 00 psrfuil Cr00,
l°bosbston pesrocrt le ose oaeet
onss.C'oasdnuspoteopre'tqre'ite
tu aortl, - La pattes a été
Omomuelite,
Ocorietero ose
tourte d'nefum Cana
a,ioenol m005mmroq à élsnnm da
t7n
nmt
notons
201
cmos
Jsm'smodeàshloruomdooeeoic000si
Lo prosoiles o seul ue'ol met eritoisel
smu.000 Son eue per vonu eoaio dOmsoI
5001101 0 tao'o les 0110 mn'tnliuem
émamuçalo. l'uemde, le rienos, mols n ne
,to t'Oeuodeo I 0001poO.r loto noir con'
cm ,l'slord l gandidoos ml opa In ale,
vues e00500 te. silo eeot d,el'oh eer e..
tsdsst o,toOclaseetOo, sent 5000e010isss
r
de Po'tome 000 melon, euOi leail
t,cr o,soeen croc 5db 0000, d'soioroon 0e
de 0500m
Oletteu
t_o itodeldeot armoS druotriell k love,
005 t'ht aoull noms a0000 I 055004105e
noOn sou synditats toalsteoe 000 lot en.
susse
ml
10
j
e
t'oie, le jsaes latmrm,O000 ée,soO, b omit,
tsodiipuioê,tstosoolouaoolle/brrot000l,ss
en000nS, PST GadIbIt., 00e damnOns .000
000010000 nue 100 oOpoteoeSSnOs 100
useemclllee, sac dh.és? oodooeoe
pot le Joatouni le Seoolieoit eteuol.ee,
01e nooletd Ooenétn 0m ovo aine
plus OntIiltI. de ta olobIlsellon hua.
laIes. Ls dlea0000m Os O'uacoleonmenu no
lot 0000 sac qua OC I/O des annote mu.
e001m1000 sont bllnitrin, «00 le 100001e
Os, 0001es 555 eelIeOcnoS tnnotflonnt en
Satclr Je s000, g000ilb000e Je Oibomi000 01mb
0e00, mO.n,too snOOe.
"-mos'rutpcaeoeiol'-ieonneOonimbolle
elli000u,ér qoi msfbm 36 éaao, de ,usl
100000
Su bons densoe odes jcoiias Zeoiee 00 doo
poor100rs
O'hOOIOiox.
e"oimcioo
tblao ils
e'oolsl',onot
bunelen osstond alllntnatlnmaovt.
Sn drnrneooatnu 0100mo des car.
000 mtillars d'saeants mosesot mn ml'
500e et 0000uemls, S',nes.O,tt. soc 0e
O eidlOo à t'oovutta 55 1 aol Obnrtas
IiI Ote Ooeltmntinmo,
Il tol000llu 0g san eaocooto toto 1000.
015055 45 susse, de Bteo. en dlntnooao.
ta cOlts 501100, dos omt00005 dc mro.
010010, uflamre, 000 pocaonmtot de
rires sO 00000e dc 0101001 000nel0005 f
te Imohoms lip000pbopivat, s, goneplo mir.
Nos. 00 SraetO,rle 55 000 5101 dOl uitlemS,
ha 0001mo 00es la n eme omilomet e.
0051.1.01 155 10011010 mli'ioirss 0e
ertoles mgl!oie Imo p000, loto
s'eut eseoe de les Ol'imoa 40mb.
00,05 0101 sonbotS or 00000m do l'bnma.
0h00 ut *0 ddpet000000 ont_nomme 00mo,.
000 000e Otmru
Un avnat about au cours
déne plaiuloine
01
nus, Os atrat, .-Cet *p'to,IdI,
0000oe-Jneeelitouoe,ipunitrs,o,d
es sol d000 djb000,ido s dO ,tO'o,nOOe duos
ouo'odms codes p000005 O-et.
Foios d'etomol 000100m I.e 101coiifoius
ooeeh000 pr001000n ent 000 hnntule. es
vo
bo*doml emJnt
du à eu
.éooObs
en do le ,Asim /editoo Ils son00 et nomme
potion, séebunem, s'oee Is eOoivoodib,
Lo oiaoe soolt oaivoomoro oo000oimt
50, 1 Qol lof dOmS 00e 10e AudIo 010m.
goodulomoi000le.l,econslsset'o,loi,tot
000100 loitr 0000011 bois nor 0e ccc.
0e 55,1 parlmmeicot gel plot sol.
Oint 00 0es In Oltrrnnt Sen cnlo.004e 0m
mvdlub000t ev000'l ovo, moitons 0000mo
dos aonn 1000 sholIbeos I crs,0Sf Osa' aol
meer050 nO ta rhiopanb 400 seldat. Ions,
Slogan.
00' lance 4e In SOaIIIO, dn neptesu, do
l'nrto. dafeodahO dOneOO la Cote d'aI'
Ccl de Ovo.
nn nhnmruct soomenlut s005noe0100Iu.00lomb,ioeOol000e f
M, 000momoue 501.0.0 dan, I, Sud, k
bObos, 00 mIss lolo r000ae, e-rot Sas
0001 s'cnl afeatmt sOb000msol à n Osoreeo 500'O. e000IOu unI, 0100 10e mu.
barre, 0000 15e bIne lut ive ml Old
0e
seorrlr;o, N000 an000ems 0 20 trre.Ai
Seume, 0, 810,010 e Von'st! use tin,
conosm0000 eorlldts on Os 50510005
05111e Fruoçaos e, nesvnentr00000 ao
= Qsse f,se.dI fisdpe essero 1g 5e
HUANCHAcA?
eit000bu Olsomltl100toce, eS 000e 100 On.
gnon m'Iibolcoe. 550000 bien One 00
i'slctee r 015015 7, 5155, IsIs Mers lime, PtIIt
00000 Imoseno on oos F50010 100eosl,lI.
te, Oonmurdi,e ssOes't.Ih go, la ru1I5° soe: lotIT 10*010005 ne leste Ens On eodtesu
d'stlados, s Cal O'aSsoetOss t o SdsIol. s, 00000otad 00 01mo la moItIe do «rumoe
nOuert0tt 1u
010v. 150411 000 ie,cduir d'npddlbeenlj
000 Itb01500m 50 aboIe Os dsvaL
munI edo 500 plabote, nIe Ose blaIres
000leua
non 0'
4
Snedenoo, le lé one0 03f.
5
fod000an0m H. 000msrouu sallm'a'hl ans
Colos sninalne eneooe In mo.pboi ssO do'
ho. 0001000m élus 000 softtaou 001enroel 5050100 goo seuil dons son nanonoée,
suIt, Cmp la 0105,505, due so,iatletme O'ss000'Orno l0000lti, Ors MIN,0 DOrh uei
sot t010epe 0001I101et500 Cave l'Onoots
SnoO O 000eeuO P00055 d'anoeisndO
sm dm0000 Oos baCillose, qn'la sol se. Ieunmi,
510000 05 IonOrt. suotsln000 moles s
Las blCitiitS FRANÇAISES ono os'
O
Moueeweni ou
êe
On aér,eO
JOLI 6USO kontauiji»n
t
BULLETIN FINANCIER
000iloIl 510 onmbtio toue te mootOent colt'
O
Dlpoondnitintmil
6h. hO rTooloa,s,Cesstdanos Pssss' mllooalinm, f010çais, II osI b 4, ion,. 00e taodnots aso,tsrsov'r, L. aoanmu
ha motIon 0000e en o itm0105 Osnosee set igol500ese dsme tanesoo0is
noes 4
Ptsit 0050,090 1 Mse,snesiss martelem
ldll 55.0 le Coolets ftdlenl 0,1 dacO
dIt k. 000,
1
Aooroéoe du Il stool
soeraliuts dl Tovtnie
e
DU 101150 DE Li
Lo TtarIOpiu esI, eu lutS. mon rage e000 FRAPOCE dcnsnaleaenaoemaéel ess
deLsesbnlmoo,lu ilasiil,14h,rO mPns' los domlnstion do loI s00000m, st'inormvero bsts.s c,Ouoteie latsqet'slbo acsbl s0100gOe'
mcats 4 Poste 010 b. 90m o Mossuo,eie. 110v nI l'omraron000i n' PrOmOS 40e d00000sioesoo 0400 IOess,aeo'O
000 b, 100,
010100 ,' ettoe impOeeOl des Oc000no, Lu oesodoesstsooutneeose,nnent
t0O le 50,15v du 0o,b.0,.a,l. sb,volua5
Fo'nnoo dole 111001110? 00
Fitolaias dépeete I
Teoleose, E,ysaoo, Monet
Queldlno Canule en sommeOloenoS 0000 md 05es I'scosoosoc Ol0,souie5 50/ de la SOClE'
su 0000len 000t001uae lait nb005ilo III. TE DCfttEc C Ce raelb,rn00500 10'
tobnnee, Ootsétlgos do Ood oie S9 toa'1000 dote Fmauoc col 001e lOriot d'b 0I°sssSnlcnceioOn de eau eeod000sto 105
ans,l.ààh,nscs,
010ncbr001001 0es pesmfes 01 0 ollr'ttoctuto, lttccssloosnoponolmblo5 eu Il sosIe',
,°oeOvin rinlmloln do e000eioo d'Aoodslnoe s000acuS LImIta, Lu 00000e de In Omettre tac 00100e nO csçlmsle cannaIs * p,elrm
ne d'A. O. 50,,la ltaeeit.
dOn500IO 40010 4 noler t'OroloibOno ouI do 912,
0 heures'. Cosabtsame.Tcaln,ts,, P,ttb
0
r
eeolueos In 000telt 0 so pte.os Mollo
Lime Dmmnio e
210S PRON000atCS
POUR LE O501'SAu
PEANLE'ALLIOlR,ttOlNL
010 000t100hiu eS te00000
710 vnrn'cil000boOl, tf 00001meOmo, se
sens'
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
L'EXFRESOdieJ/Cpna,0s 11E
aOl5
o5r1ts ob,suietAOv
at 105 Pet
1100ES. - L'Amstpen
vrmea 00 ns tOSot, SCIe, et Il ret0000ra ra st» sone,elo .se r'O.eo,,a Eo,oete
OIt Folnm, 0001mo0e ton notre 0*5,1
AOeoalcs, sibobvos 10 eeenon0000 10015"
OImOOImO 50 lO'slIoio 5000 hteonntrroe,
vos d'eetsosmeu 4m., les '001e e,eud0005'
planaa 5t_0014.
0005 do POO°IA 20m 050 10, né,id,ras
di00 Os Bmobsrb' BROACO'O 000000 65
uc000s de l,vdnslt,s oot000llrol u 100000'
(1501
200.000
oc. - onos dos tndos 4
nnlne ss000,oss du h Sine., sltoosOs
t Leodoes soc boire) Pno ioo,don000u
POO'oanioinoenruoqntos m0. d000s
notable na noototiosos 00 II'andoosnie c05
Sodetu.
DE L'INOUSTlut,
A OHA11OAI, - M. C, E, CeIdoe, Pe'
e,dnus de I'Onueemoe Foes,00 Pnnob e
05 50 s,lnsidmniee lu Shsee.m Poo,00 C,'
fout moair ans s tactS 0mIe,reoO aCE
av0 doo,ris le I.c 500,05 rot t, (10005°'
OteesOo ChloO. e se on etéeo bssc.55 5S
In
diselerneooeue
ois
l'mnabosltls
Osas
ptInOe.lsnosns d.o.s Os lrlotoecnrtsido'
se do citron, s luI cr00, na de 50es,
10e, oolldae d'dosornlim 50 00m. liv
dbs100s durIte OSliminos t_s vhnnmsS
net a on sas Od000ipos somsonoolso on mten°
tion eut O. tsls qu'elle loorelt le 00000
Slm000nos sIens I, ,dglau.
-Â0000t5trqltrttoahn al ses uteafoe
imssnable do uvut de latne.easuss, 1O à 15 le pouer000are d'innorpeoa ton,
Le Osonaetsr nommé de eeottgaae, s
Or
doe blés saotiqvoo. Il eet déridé
ego de ce an,, s est acense us le mate' àion
4a
O55
se
55
5 4d ne
I
aeesuoe ceete eaeovmu e,' la ton. «oeCot 54 srmtl,
etet n cet enn,5 sole nne fmpneteatu
tanIn modstend à no es eolosrqoe conne s,.,
e (ne scIurEs des cvnoe o'ieat à e
er'rl'b d'opIum
tIse enhrigmrs solo
qaalt. js cc sooa p00 tnojo,omsd'seoant,
0 eeosÂett'a 05e 0005 le. to,e cnn mn
a0.° hl°n
VdIl
Oeodétot r051eoemIee
m'mécs Omofeole Ou 50001e SIsenhsoo
en
Al 00
05e, Id
tsot 0e nu ponronor na osesot100 Pur., s aloi, smmooteaesrenavsir, Os
rIen
sorbe 4 t'aI fuse tic Piiem 01.0 bOt 'aies
è l'oS,Iloie,
os prelmiebiem O doUe Je le
Ce qae tes yeux petsittrsiie!e
te neorOet 5es
MaheOtflosnatecunsoemoaposla
veom 500 tst050. tu Os 0000 etes Ruent'
B
mcm
Ion et ee000 soi mnilOrl emenmci oc 1,s go.
morts n.
ait, sans rroo malle000ve. cour
os aégouisats tient t000anm réginontue nI de vcmlocmon clvi., an. M, Oyotsd,
s'est t-000101. li s'ourle onsI.
a'osteiudi'e Isues natoecet duos l'es Lion sbnoti,et 000 tasaIldo smtnns es as soc OIS,
pabmr de pmin plus ilnvd,, qol0050sene lu s000ree.'oo do ntismploo.
-Coin le eementomout SOI ml dose.
Le miouaslre de l'ngeimobtmuee, sua' uso lotn,cln}i,, dol le mslotI.s sus rsO su nIa o, a ato
, On ma 50e
oieax do Cale Inc pe0000tsare elle téolovué eec gIns d'so mlliee les Osto tin
gs
an
ai; 00e diojlnbole rdmupdralïroo de dlesno, e
e550r 500 pont le
mOies sortcut tomortos,' peteao de
lsneeuttvclu, ae pemot ropnndn,t0
m
m000bid vo n 000011 enisuonable deu
r'mmn,ellenetl
La,foi'ut.
bbnro,obsIo Imlmear.
r La
taon tOlI 5 suIe.
Oedipe 00 nrm 0e cool.
Odataus 50 0 0010mtt 000 eodro 000151
et sa aoO,oldrt Oc coalIse les 01cm lv.
d
4
C
00 doo d
don
peofonnioot- os0500c da,e Os rtonmeode An sas sutnei000.
Le engmoynoaon 'l'elIIa.sutns eu msss000u
I. Cl,,00i de aOenol m' -s. 5oe.sS
leslor Ocrant les OlcofalIls 0e ta cite.
Motion eounnta e, cor. 510000 d'eau
aussi
nojoms
sot
0es teiedmnred,00000r,coososoalo
Seelrmcco',, 0e' itons 050000 Cfee
foonsseooloot001 01010 ooho,lsoiess.ee
amuser u corans 000e, On drmott, na 5mo001 dOc metoa
re
I 2e 15
eor0
aaie des alr00000, Du, Iloudou oa
CiaO st le ere.es mOacln000sr'ro O, soI.
115m,,. anolrne, nasu tin,, d,mondnr notletnetas.tnatiyn m-boive do
rsur°h,a er'ttt t°500e m mlev' motet
s 0.01,, os daoes fate, sac, n. demis
ramotu et su stoeila rttnoenmnns se,,. Old' 00 ee',.bmtcrl Ina preducOanre eu qodq
t.°'rs sa nisitl plusions nemieOe , tnseettnenc t,,. c'noeee enos aeO,. sot'
nomontos eu .enot'uaes date a
Dasmt'Ales, O'eoO 000 00 cOca, Cde.
politbeoos oc OeeS ces somme, FI-4 on. se,
CmMOn dm esaotiorletes ManIais, Cola
n'emposaama sine te somOsidunt 000005e.
éa0010 al Put_1 5004 1010011,00,
1,01
na tsn,
0000 lotIe t cete.toL
ut,ymeo Ou m buo Ooe001uoliltls don .01
dlrFR
nu'nnmuanoIs'dptntrir
noaoeesuJoreu
e Foalos s, obehuble oe010ud'
tore, de In toms, a ted 0000esnmf O SI
Oni'aoOeio
iollomuso o.Oio toome e1 -es snlanls.
aroroloc oeimso 0010011e aorte de Cetul
son, tçomtev aulsut au pttr000tiiufilto tut
,
omets dttneelts, Le'ir e.neldut
O
e000t 15
00rr0te00t
otie4050iooi'emmmiota'roonot ont
'net
ttn
dupe recoupée
Mons t000s, aooinnea suds de Eue
tel, e'Oennon't e la tore, escorbol me
ovmrtmso co Colt On tmeegncOee s,
dn100es,
Qimod tifs n mao'05 aoubaless.einn
rois codons, mmnOis 000mo-nt SCuolon
''la rle000rors 101e oIes 001e 105 sendIs
Il ne nets ranvo 0 00000, Au muas 0m
VE SPORTIVE
Olted0 Pne000004
:
00 font 0000nnedt In moInes,
Lu doomulOqss déoeoitiou
'
LA
ma cr0055, au tmr, ou en 10 nos In es
mtihouu et tOng bOrls000 Ont 00 o'aporlluoe pue soorai
noie, as ont à ae000a 00 mm um toms
ninmtlis Mousse, aoolan 001atd mv'
DECL,OIOAT00N DE M. DANTOU
dldat u l'dleoitnu ttni-lsitnn dv od anti n abc tonportaals des eotu.ile mnr 4
Fdtiatiaon, Il aotil, - tote,onod au eo' AScII SeoIr. delis lot Aralnu tuonlu. atdont In riennast,Lrelnn d'Anlioesoo,
I
SOn
00 t ou
dot isoler o. k nepoo f0 Le au tnqupuooaor 01
non sen Mantes grandI, de love eu
O
duldttc ne cl rtuom t
000a go' 5v do
Coite 0000000 u. monne, Mois
na100itan soenrm
- intoon rai Iaov mon atelot sumo ne
en ador,euare. evs'mOuino sont 50e' nOmme 555 acte onvrm00100. Mots on 01 de eg,lo', à le eameo tic ens anosseve nota
eaeleeee o .uholetmeao
COu de su rendue b t'Otivaomm '015v mr,Oneet 050 0111e 05e essaImas du 0h10' lxs diceeniun as u 100une Insutan
ut, 000,vO nue t.i0olnt OS
Cive do 05 aeeii eu tisemotire sienne.
arts,
am
mn
Oteteve vo or nrtau Cornas eoeislietn.
ueouedté
n.
dos
i.e groupa narlomeoteiro soetolbte eieenmalomrtbln m
m
M
nié s.
Md Li00 m
II 010000 0O on Il
arpoele t notre tusloirni
mu
e
eieaoionv sIte timalgoufle de la eultua.
tut
do
I
IeOO,t 4 laCé
000
ObI
dan
m
n OniotfjorO, piuirtle i'Oooloo tels tinte 050lmte, anneona celtes stpend eneattsamemnoentsdeieb000iaaeudaen, Les
ioes ces pam',sshna femme,
lIt
edveoieener nu. Bons rnmne005e na'
mt
IL semonce,, t'Lt mol!
.0Cm cl annonce,
Lite, seieeant et mv nom Potenm om
t
nootmxngnt des mvmen élue. Rtaau.
n.I ia ri'aolls salai I meamaone 0,0 In die, abois. toue 1mo
In0000bsS. tub. 05 unIe,
ana nielte i'bsmriu000a elle mOnos ente IL NEIQE tON SAOUCE'tb'ti.LOSEIE ,aeast,
001e I s trinuso,.. amI mot O M,ois Il
t neilegoroe dune roc renniuo tnibnn,,
e Il mn sto eseto sossitit Sot rset inc p n nos belle rnme rom, u à Ont me
elaslu tee Sau't nvantdi000ie et et.1
es et dis su lu
Fenrollce, os somme, - La sel.. Rat 1eslc loe,sanlne ne dioiucnu,us do lU.
InItie u senlamo le nootliduo dc Partt
mJe
.11., esteseos non I naos010 Peneteut
et Ion tnti00000iavlo du novons lunlu' enmaee ettbe ailit un as maetu eue no
ne,
mols
mallu000sOse,
anS nnoaau
e000rOtea, Aran nntaar'ucaulmnne .me flotte On Cetaenrlahe Ont tant en000. 55 01.0e
0000msu. ddiruta en rars.nn.unennoe, secte d'ans mante omoAn bttnstae,
sLossaki I5OappeaminodlrOo.
Somttle Bdonuer 5 connus Maté Lu'
Pt000uS tnlnmlobe si cm smvplsoattrant pIc si 000loom,nernomt ninotn, 00
panai, SupeRS ai sa itennans,
Ose onoece Cbobbnoaes Ilalonia av les slvl.s on eoana apI 10101115 a0000t k t0'eliO
1000'
n Ntavten es ont Ointe, tee e000teOs La
es' to0005i
[fausse des Cours du bé
toc si de Cumin ennseu tnne te Pacte
nos
ne
si
00cc,
mer
co
mue
iroels atlmanotac, L Aoetrusnon, sac
P
17
'mh-Ltm tbyddoa OAdaol svornao conteonli
couillon saatioitivae rOuaIt, en pista l°sgoiootnoee onmmnntlne la
nota a0 24 dll05oia dos stunds dabs, cela ma'
o
etc plus de 5,000 otrsOvoes etaots de Sit0000fo ,
sion" Il Inlrlis *r,O dlbnra 4500
Snie tes mite de dopeetemnns,
, code le é'. r, lb, et tome do ISa, F. R. A,
von Snmls de onlcuc. 5v dIr010 00e on'
Dopoil quelqoos onon s. au Ont' sDès nan
ncees Femelle Boueuse en Luuar,
tme.d sseau en ta-o. oeIls de bnli,o abmnoe te doc tuasseS,
01101 canes eennnam ne dtsmses es. foatosnrjnmamobitopoblduooeamn.emmsistmmne1tlest
n muant. nul ttt nos pentnads tm, laine tnnuron dea mIe,, Dos rmflsct' Ooeou'_,da à se 001e. I'sdtnIinotoat,In do ilsdnsmevsmsnaodacolqoleaal
5*11551 tluasé000t oene dma aunant,
t "etoa soi tee t000esatres sonne. omaen1oovoecoodonfs tusam010mnt ,,,,o,,
10 socle, 0101m once.
sam
r .et,tl'leev, de la e000lne. 0e nom. e pnoopm qu, selle sitdsIian ne
'rO, Ldeom'aa0000cdsaolarani'rnu
e radtmoe us nnetoslent do tsar pas 000luetvrmout P000 Inline In do. d'iosblit
svo cos Iota no 0001e de 51' 10005 0,01 sIOnl001 loto III ra
Ii iter de vntue pont Réoeesr dis 1m 10000ion pé0000iimeom dm a?htbnio, in'ms
des téleruranie do la F, F, R., eto' 0',aeoenmromle le 000ltcatent - cent
0e ns°nrnmuu5utes, sIs sues 04' ',n,msleàvsntOsl,t,poe delabuée,iot qaisstnpeas0010po,Ioia000ngros msespnearndumotleo- tord torse
tu
SI Set tain en nus"e q r, mabnri les do Ocodanou.
Puneeut000f anee
clii son anite, teopanaodb noire ami
poenolen de ta mviuos mmm O'eoupIeoomnlO
Lssnpoeds, uun000e,mc,, elle o'erplioa,S
e0000m000mtslo,ms, La pollue atoolobo Rsè'
mml
stvoonoina ou d'nn 0.000mO 00 10000fb
Id'
e001a hleamme, bus Omsp.ano nonleot sa
nmm,0I daim eus Cr0000 de Odes mn Os.
e s ololonaOmo al
no
5 coeinse, t dOlO',00 , ru
te
en vIve,
aneeeee uenteet sso aoe000c.
ne 0000cs.'t'on 0110, f 00001
elmemno al dIa 10010 nottunes 0111mo 00010501e
un I 10k acm I
dOnnaI vo O eut eut
moRius
te
meoo seaonmnmneo, lues o note a'aorrona
* pIon 0e 1.000,500 emate,
'0000000 arIsÂt natms 400 tbn0000 100
muotu OnO 101010 mOIS i& la 00e!. dOS
rneoonn A sou'nmulo,iO do me, tee te
arabes, bu 10000e do toit nooeas note.
10e, III mIalom m'nlmm dus 000bcca
4,, mloeenm,, do, 100.010es 0000000m,
O'eesunn.e 010 101 rn000tomo ole ales
------------
Id
eOnOfl eocecOn Clos tend, I'oodioOSu ce
00100e OIt In In_o onInc lors 0.3 nvorismo
nndmolulies th'tlertrinlems, u set, Java l'air t ou Ovin o
Cli 000
I
no Mt0110. dc use 10111005 nII'tic mv'
pnisont tantouddmset. Les m00001ta ml.
005mnot simlnnot court oanahis d'oua
0I,ttunou,,, Tel cet In siéminisane. 00 leu Otatute au Il tsnto O'OtrbtuOIa; 00100
i
noitldemeat de cuel,n 55000e 000e et
tOui
Stand, ose houro ntitao, Inc
e.rfl
Os 05 15e omIbolaos aneoosmts eseceOn as
101011 0e mo'olmt. Au-ai vn'it ses
sut trin elmtue e'oo lino raooano 005' 05 10000, 05 Sroqne eoe0105 Os monet.
in, 05 ROSa Olb000n, la 101011e dnpa mo
Pø0 I
mille. 000 e
tddtous sot cs100nosanenotn0000l,',
aCta, mon tire o tIOm ion e Iao. Il ,nbmds du t lin_10e t001, ImpuRe
°
,nl de 10100010 00 1 demI OcOIS,
nÇas0m1
toit I
00000cv maenll lapa, o. cr100
nos lnr0000e Otsrr l'ais 10 ne0001e
du m 001mo,
mmc
lot sic ev coté, s e
0010100tdevole. aIls fomeoc 000cc 05
salIn 000e 05 mOues don (Ire lui. 000u.
00e heu tols, 000 les 000 hlrunous mouceu
la
m hies
Le edo, urot nvntt nets ualtmneu dons
esnran de 0es loches, d. ras Jntrd, Os
snotltd
fins osttoeaee.oe btIosImd011'
omc Pobotnos Ouloute,
(bue. a
no a-oh
ntone et la tfeaetcmeot,
niesu°''i0, r0c,0bot
11m toi do c,'i000 on te 00000100eiS eus
eelmodide. dvotloo 00 0511..
tiumoe mhm,ol,00mmmlitO, si in 000ee000 ,n'
Etr'est Louis Merlu. t'ttutvrnre tédn 0 5onelOto d On I ev I
L
tO
rOI - va n to t or
ee
J
°ua°
°?
dont itt, !t(nndrf ers i'émineeo,'e 110.1 t! ee lavaIt o'epe sI, 00 t000, n
lets c'est 000lsed 00 tintée mus do !nub une dnnolvdne
et tsmlatOs e aOtntu s ue
grise et té. Ft'nnktitnOooilton, te
f0 noiot,i0 Oc la 000000n ho otns b.001ti tu, nove u n tut000ble WOtitnll utumose
OIS 000 oeOOu000a staom
anas gambe, snOO brImera d Shmlcb. smmsoero'aebluoa
s tlbm'oot d'ormes s, qoi cooduit Smt00050ne,
Os tanldmu de Ilmocr500, t_0es do
'raout niaIt en toI vset100, à lIStai
tin nihia. 0e rIo loeorlïomnn odminhetna'
O ta, M. 00 o, lot nat aoi'dar sOO lan'
tenll.,
oJoO oie tomerrmo le pIns eoJ°,u
Le. ammnee snrut 00000ce de 100ro't,
le. Oesoase les iots Onces tonS use'
'ors Se0000'lapIollt 110 tatOu 00510'
r
numoltnnat tu nivlsdie dc 11000151 tu
tdgtac.
Oie, cl
ions 5,nsrtIllroe 50 nOOmo,ie, mimed
40v 000e
1
0000s 0,1111
'oenore do m000lInn tonelunas pré
l'aId 000v 45e 50500105 55 de osrtalos
mIsetS,
Ils 001101er 551000 solda-nient RIen
tosse, tees On 'a dsomeocte 000 tadueos
,odmotstmosm'aoslmnl0001àls»oI
Soin. ni ans ostos, Jeter. folle de ter
neom et do dooSeom ut le 005 0000000e
oesOt uas J ah netd
5 J0I0i Oa
s osenoes s mas stout, mati.
lOvro'j o on 00v tntnotmr nov
01001
'solo'." Mollo
coppolmés si
bOemtISS. otnt
ois ans, te pem du Eoby&lOme, tedtst.
t
Onze garages flarnbellt
t
hvnoeoldnot tn avril. - la em000s
-
'
a Ivin
j
0110
ndtenaeej parS
utIle t
eUt rsOurnhI Ils linons, malntrto 00m s.
rates, eveontomnl - vo bouta u b d000 file. SI 0050,10000 not 10010 dons nota
Iode aunmntudr,It moins - 5055000'
on
110e 5 ti'Oneeyneln lot donnes sen., ne
51e55
iomuvsotttaneieeol'leLisseoutarte 0v sotr 010 fl
truIte
eone r pinvdoe gante. 0100 son,rtena,
'de OrooiociOcnli cor le tOeO,t,
n'est none r il a ltd 005l soie an m las 0111 cAne de neeomcm'ohlttu * Snmmem
An ddnotov d'un
et anal uvale lenabls S0000ale
eouteaOo troonlalos
siloanoueealeee
na'it sosIe 01050010e u'Imeertmar Sons sa
mas boume. CsmOoies
stnat «t d'eeovie 00r00
mn. l'es eneleras oltinnt de, dénuas es.
snunton sent Doosta100 bvlonieO'hevt lolo
50 p e, mes doute. omun en000rmtlae
et nos In aloi. la 010005, viols - mulote
l'nhlitotOIos oIs os s000i
Os do 000rtales frotoliemevl lione000n
al on essaIm 0. lentOs Arulene leur cm.
moheot StlSmoismml tartre beu000e
L'audience d'hier
Ont non aoiuimdv mu noeosd mOue tomme
JOURNÉE
Cambi000see0001ss
Irancotloetivnu SourI mool000 O von 100
50mb f0011 mm000'SO t
las, cule foie. alcool sot. Tom cene
nias eoihvhunnes uoo
1ER IlfCt]Of0000!
VUS CUIT POIOVIIOUE
anti DIlOQeStOtO DE DL LTTESUOT
fus etion'mone ooiuttqo,'e. mInet ,.S
là,00mmetcorsol000000lemi'lOe.no'il
t,mnoonr Oeeeotiliomsmn Las 000codu-
nnddessncomevrusvsanoou
TOUTE LA
ente ni sivottttO, DmunctiO'rv t in gel.
mtllto O's.O 000, Iat'dSIn. 551 tmotltnt n
Oc lebisleroblo 'Osroiori,tr en' ton000von'
0e. fllaman '151v nu ceroutoo nu 'F000
sovrualon, te leI prIe Sono le etams av II.. A nette Otiebns ut l'dt°05, la tee'
ruIle, moine0 t'loOopOr Ivonmcton0000le
lme'ti tlmosd. plmm 50 PdmlSiOaS n'au, tomélos valu s et_5000e Ittosl'ItIn 0015
ta ieetole pIon rave 00 al oslo ntve de eues 0e n,sr, en cr00 boe0000n 5 000 mv'
000vneomt, al yu000 100,1 1 00,0 lorI,
fco,m ta plu, 00010r000erOon que hua nodue ut II plaire u001 l'oIe les tian'
0111es letu410er, tus 0010000e. oofl 0000, Suas. sa 0055100 nos Ont troalge ne rus'
marIne 05 00000mlms ouI 10mo onnamioe, 0510 1,50 ddOOrs, Oit Scoéf, 0005 les
mon amnlotnOnt 15 se t. toousoet,ersma
mtaa°rn s'on'mnlO 4110 gIfle pont
dot Is0000, t,ei0 55 es lorsomfls os
poRe I000noon os eeieou e 01e rl.00 Con 0ad0. Les q,inie de Os Conepa000S
AnIon. seas000t sanu Ouate bRodes.à
ne
LOIN!,
5
floelotu,rot, n. 00mo OfrogaiOirrl. se
0000
t_nt
ELLE TIErg
en Tunisie
acte damons. mars entut note courbe'
ttit Ittjttt épopée
ma00400p0 1
I
01100
oe0
o, dI
t
sa éden tes
m
t
oc
te1
001 s
L
SI
ti000tiennectlengte Ors afro- t-ru
gaulera drue eaoeje ne .'étitil R!-
lituterà pre000urutru, n'e,ett été
oO cl 5 tsr
ne verra pas
avsd]
(hi inattrut d II5(ilLet
a trusQ.y',nu la mauMe dit Etttioii
001, cent ergl, Tout
t nia
te
,
,.
tnat
tIent ove et. tfotrllt 000v elotut, invormeeangromine taor uae notre
t,,ntlti,ise farentdettte et erdesete, qo'll cor
uno clam,, ot as non 000cc 10 cml aima, rv,'uldoi dv oarti. usinent
dec aurrtr'naumcatu sou tipiiée.
,,,.
ni tonolemme rntoretmlu, est
eneeete, Les eteetsoes aie ta nonauviaes's
saeduitss.
Ce que le Président
de la République
L'lét, 011010 oeIls qn'ht aoiossht
eau sI,attto, d'un m000 tc0000ttOAlg 5 05
cst a "cas rCO[d
lte
eljmatunm animent
ri ntur, nove t'avons dit, tl n'en s
LE VOYAGE OEM. DouelaGuE
JUGES
lottes mess 1100 5e c000000eaee,,
5t;i5 Iî cis
aduleao0ems;oo?
itmuu teoiels d'uapotiutton, en as
dit la Pain et, anIme des paye qu'il
LE VAMPifiEDEVANI
i
ROLdET E 0000ELASU D'CDSTIOIØ
Lé Oal5yoo,
O'Itlb011lOi'Os sol Ie 040501g te prolOg
dit Osmgns d. Dosmldeil
SOoto tin/ooençlOes etc dsoolonnt mer4
ET D'INFORaeATIO'lO
f. Caore sIs t'totsoilsisose
PORD'IAUX
lotrmee anaenmte* SonOs dset5,0t
naOssilOsmnnen
LE MIDI SOCIALISTE
par ses Bile
per sen ar.ortlment unique, m le quedft6 da
ses article., en I«. grandes merquee
elle et dépoeitaire exclusif, I. MAISCN
Cette année, ta manifestation dei ler MM prendra tee canotée
particulier. est an/jours ohne, le chômaae augmente et te patronat rupin
réduit les salaires. Il tente aussi de porter atteinte rua
et exploiteur
,.simsmes péniblement conquises par le Prolétariat.
Ainsi e'euptisse l'appel vibrant minant VIA la O. fi. T. adresse au
mon« de Ment
L'appel de la ointe Confédération sent entendu. Les travanieurs
affirmeront le ver Mai prochain leur ardente venté d'émancipation
et leur al,achoment à la paix
misère, voilà ce que la da.
Premier liai de =Mage, Premier Mai de
constater.
dans toue les pays, doit
es ouvrière,
Cruelle réalité, aven son corege de privatione.
I. rue LatineUte. TOLLOUSE
Ted. 10.154
LA CONFEDERATION GENERALE DU TIIAVAIL.
Le Conseil National
de la Fédération
des Cuirs et Peaux
Le Conne West .vert à Parle, eus la Fédération fera t.tae démarches
la présidence du camarade Cite, de la rias pour ne te contingentement soie
réalisé.
elanlème réglas fédérale.
de
'nantie la >Palans étaient rente. La productien étant aujourd'hui
/608 aine que /a Commission exécutive bessibeoun nepérieure d la consommaseulement
Pane
flot
y
a
tion,
non
le le sernartat fédérai.
De Pouvez.. de ne travaux. le crise de soanoonsonnation, mais parce
C. N. a tenvu t voter la solution sui- que let moyen+ de production ont été
perfectionne, et rationese en vue do
nt. qat tut adopte 8.
Le C. N. P. des nie et scan, d seul intérêt capitaliste, il est indéniaPouvertsere de set roman, tient d en esingeset `7.?,',
es
`,7,e'Ll'e°10pre
ter sa Prptestation contre les atteintes de la con...M. Cette
réduction
duesui.runduannffedtecl
sels de chaux assimilables. Toutes ITuousleo.u.s.1.e.,Ceruite.
pharmacies 4 fr. P5.
livrerait aujourd'hui
cidre
encore
des
cartes d'entrée généra/en au prix da
La municipalité de Toulouse a fait ee.y.
Les bnneovnrrsirnvné
611 h.rvr',
arborer, hler, à 17 heures, M
à t11 etre*, de 9 à 12 heures
drapeau de la République espagnole dulie Par M. Laurens Leopold, de.
,
1t t
sur la façade do capitole : elle l'a meure. avenue erarrraxl, 20.
il
sera
amont
titre
exceptionnel,
d
hs
drape..
eux
encadré entre
Redis materlis seriement.
possibR d'en obtenir ce soir â re,
nt ce.
trie du bal, h partir de 9 /mures au
DEUX AUTOS
u
Orteil oie 15 heurte% une cola contrôle instehe dans le péristy/e
sion s'est produite à l'angle de /a du net..
t,
ETAT DES EAUX
29 ans, chuuffeur, rue Bodelose, et Une bonne nouvelle pour les inLa Garonne, l'Ariège, le Touch, eelle conduite par son propriétaire, nombrabies sans-filistes. Le Comité
lLo.uget, 'lise,, le Cm= et Râ- M. Cazette Jean, 20 ana, demeurant organisateur du bal des « Petits Lita
Roses u de ce sem voulant les faire
rue des Fontaines, 97.
goba
Dégâts matériets de part et d'au- participer au merveilleux programLa Save est pêchable.
M. TARIEU S'EST FA T IhYITER
me qui w dormare Me la Passere e d rgent, a réehse, en cornCYCLISTE CONTRE TRAMWAY
p/et accord et avee le *encours de
PROBABILITES
Hier, vers 14 heures, une ailla- nes grande postes touhrusains de
Jeu de fermeture de la noue, à sion slest produtte entre le sieur radio-diffusion, Bedio-Toulouse, et
Peo quelle'. Pêneta en eireg, le. Cuit. Céleelin, 30 ans, électricien, ou ouse-Pyr nées, la retransmisantree pécher ne lieront pas tria demeurant 121, route de Blagnac, sion /a plus fidèle et la plus agréa'
fructueuses, car ire eme sont trop nui circulait A hier/et-1e libre Rte- Ide de cette splendide soirée.
alaises peur le saison et le tempe rieure-Saint-Cyprlen, et un tram de
PHARMACIES
DB
GARDE
trop frais
Neneme
la ligne 66.
Dimmehe 19 avril 1931
Le cycliste a routé à terre, mats
/. canal latéral
i
elsre
Midi ecnt
Yfitilil A TOULOUSE
(C'EST CE QUE LE a MIDI SODA LISTE
KIRS IIEVELEK4 DEMAIN)
journaux républicains déparia lortg
et le canal rira tee,
n'est relevé déclarant n'avoir aucun
du
eti7 lee
ruBmge
Me ir ed,u7e7 prreire,
eenel
Point. Ils ont envoyé leur PePier Lis_BicYrjMes TOLOsA-Noup,a "'d'ente, la bicyclette a subi quel- Brienne 59 Pouah., allées Jeune
ques dégâts.
ares, rue em.at,
â I' «Expre. du Midi n.
aur
Suelevvel ele Strubeeet
tempe
Mortelle incertitude
'Vuathier,
... r
mieux inPreuve évidente que
Camnelm mens isal Nes de faaoeeis.
Il est malin. M. Bach I
ils
connaiesaient
formée
que
nous
Lt il est curieux ii naïve% I II
Ira eentimenre républicaim de l' p.a.,
Et el nous prête une
nous tirer les
Il a résolu de de nous
taire dire
570
Expre.
dam. nom Us, >ms
vers du ne. 4, et
e Expie.ee e aurait PoserFine...
De sou chié,
quelle sauce nous avens Motu pu, s'il aveit en.re nourri dans imeememmesms,,e,mej
d'a.omoder M. Tardieu I
de l'étendard
Mon cher confrère, eons le dirons son coeur l'amour sacré
ai no. voulons, quand rio. verr- fleurdelysé, jeter au panier le pa-
pier républien.
erie
liii on ne prétend pas manoeuvrer Il ne l'a point
fait. Preuve évi-
1/ ; Masser, Place du Fer-a-Chever ;
FEU DE GHEMINEE
;
011eris, Ciete-Pevee-Montandran
Un fan de cheminée, dû
vice
rue de I Inquisition, 5.
de constructi on s'e
Assureront te service de =H dans
vers 9 h. 45, d'atm uniaer'p. je% 'oe- la semai. du 19 an 22 avril, les
cupée par M. iligounet Marcelin, pharm acies Fou, Libos, OP
I
loris, Vuelder.
Propriétaire, rue Volta, 19 bis.
Il a été éteint par les pompe.
JEU DE DAMES
une
DANS LA RUE
Detre Insignifiants.
b""alt tr"'".
ab"'
UN POCHARD TAPAGEUR
tient à rendre officielle
las autres. Mais on prétem, ne se dente
Contravention
pour ivresse et taINGENTts-EE;RolQuEtts,
laisser point manuvrer.
sa conversion.
Que vous importe le sort réserve Evènement historique, vous dis-je.
vers 15 h. Nt en 1...en** enonZeddlo'l etinirVéjs,ndraeâ M. Tardieu 4 Vous ne craignes p. L. rois s'en vont. Lee royalistes dedeedir,
5Ime Veuve Ricard, 42 s are- mienne.' d
Hôtel du
.pour as vie, j'imagine I
fond
I
(lemme c'est naturel au
ciere, demeu.nt 01, alléem' Saint- printemps: eh etio
En fait, ce qui chiffonne les. tar- aussi.
'tant' adrdde'l
D
s.' e
diteusards, aurai moment, c'est Pigne- Mais ne fallait-il pas le marquer I Agie, hors barrière, u ne femme a aire camlonneur, nol'eme
pénétré dg. le ma asin te. ar'
rance
.date décisions prises par le par.
deux filles àgées de 15 et Y a.. BRIS DE BOITE AUX LETTRES
Et que dit ce papier républicain, ses
El/a
a effectue des fines pour Depuis plosieeès mais, mme
Seront-ce doc ose eliPheiiiente eu moiré en bonne plue dans la gazette une somme
de 175 francs. Mais, au phiug villanova, épouse Boonmnaidee bombes, ou des mitrailleuses, ou royale toulousaine
moment
de
payer, l'Imitent.* e PO' sou, 38, rue Boulbonne, a constaté
des tomates, que M. Tardieu trouveli invite h la lutte centre les senh une rias jeunes
- que se bnlle aaa lestret était 510.
fille rie l'an
socialistes.
gner à son domicile on elle, la reg.. grartée. vendredl. cette botte a été
des' .chons I
"'D'es'rea'n'arSs car
En voici la finale mil remue le rait. Arrivée à le barrière Saint- nese, iu,s, Boannnalson a porte
Des merl. ou don ie... I
1,eonmy
Are, cette femme prétendit avoir iyjejyte
reste e
Carrelle énigme /
oublié
au
magasin
un
paquet
cm/teM. a= n en dort pm
Le Comité de Propagande, devant
TROUVAILLES
et envoya
Un peu d'inernnie ne Ruerait ont' de tels résultais, demande plue que nant deux paires de baslui
dis=t ',mata, é M. mita, 33, tan muas.
la fillette le prendre,
ta à la violé,
les
répittile
ianusis, l'union de tous
L. EL
qu'elle l'attendait.
à Mme
un sec à provisions
nia
vaine natsonanx pane pouvoir Mener Lorsque la fillette revint, /a fem-ca.brier,
tennéra,
t, are de la Trini; té,
e bon combat.
Mme
Beniiie
fieen
dieôerei
Se
releede'
e"
b-gue
genre
chevalière
est ouverte au lie arrenres-, narnaa, 6, fanttnntra teannntry, na
N'estsce pas une perle, et appel enquête
A nos Amis des environs
amen
Itrousseau de 3 elés ; à l'agent Casals
aux républicains à. toue, y compris
au ler arrondissement, une petite
qui
halle-maçons,
VOL
AU
JARDIN
es radicaux
.onime ; h M. Durand, rue Toure natioDee cameraas du voisinage noue
Gest ce soir qu'aura /tee au siège
du Damier Toulousain, 48, rue Com
pans, la frnate du championnat de
Toulouse, He catigerie qui oppose.
ma M. Pla
M. Crois.
Les deux adversair. de ce soir
se sont déjà rencontré,s dans les
poules éliminatoires. Id. Greg avait
su s'assurer les deux parties, d'au-
ilde mhttialitrlao danmS
treLarit_fIrs-Je ic,tnem,e
ch d. les pronostics de son côté,
aussi est-ce dune une atmosphère
d'ineertitude où les avis seront
p.airetsges que commencera ee soir
21 hune la rra partie de cette fiAu cours de cette meme Unie en
demi-finale A du champlunat de
.
reulense,
2e categerm seront opposes M. Cocher-né et M. cos.
Directeur des épreuves: M. Caus-
se, président. eues arbitres: MM,
Damne, Mime, Ninh.
Tous /es attristes sent cordialement invités h cette réunion.
Un grand damier mural permettre:.1::e suivre attentivernent elee
Cor pion, la poeition des co nnu e
ont eux aussi bougrement
,..M,,,adcilleid dflineieliTozsimes, derit: .nadrutuue-dee-Lurruak..1..4 beis,; ..,,un.,,po.brtrei-.
n m, dans l'organe officiel de Sa
ajesté de Roi de Fermée 1
au fond, an lien de eroire 7,-_,,' nsenie %n'Ir«air
...Mai
ur v:Ind'''mr.t.e é".7°- de'indid".. 'IP% n tgr'sr,du"n sLecag rmrigaui nei pejtaltre- C'est une erreur de eroire qu'il
et euu pourront arriver jusqu'à
i h"
Eopraste fait le jeu dee
v
Sept à Huit Cents francs poire
que
I'
nous, eeavmndraàorotei nous aider républicains nationaux ,,as peut- sa voiture d'enfant pentantidq'teetle 1,"augued. oocbj,e10,' upn styleondn'erar an' faille
avoir un beau costume sur mesure.
dans nos démonstrations d'amitie
se trouvait eau. au Jardin des Plan-. 3, ;;,,,,,,,,,,,,e,nt, une mitre de lu- LXGLEBEJ1T, par des achats judion pas se dercander sl les.. répu- tes,
s'il y en a.
près de la passerelle du Graml- nettes ; à l'Administration des trams cieux, a réuni un c.hoix étonnant de
font pas le
Ces camarade sont presque aussi blicains nationaux
un chute, une balte, un rouleau, une bele draperies pour le costume sur
Rond,
Si.
presse
que
On
der
royalistes
1
curieux et aussi
paire de gants, un souiler,
mesures, dont le prix ocelle autour
loure
et
par
l'obtention
d'un
régtme
de
L
H
Bang.
LE VELO DU CULTIVATEUR
eessalre soit entreprise para aie« soit nence payées,
Evidemment ih seront les bienvemis fin d de tels agissements et vete
M.
Deniou
Désiré,
44
ans,
eultive
e pr NGLEBERT, 55, rue
d'Aec'n'"iri
den, les syndicats se,ent alertes en nus chez nous. Lu ...iule
la somme de len frime Peur «Planer nue
tem, à Pinsaguel, a porté plainte
a:ine. vous garantit un
d'une action netement détermiv Iv les soeialist. fraternellemene.
ac:-Lorrit
dde'Arolsot
119 metestation.
née pour Motel,o le concoure de la Fe- Qu'ill., viennent done jeudi. Ile vercontre inconnu, au 3e arrondisse-1
MAISON DURAND
costume de grande classe, de coupe
MUTUAL1TE
d'une
bicyclette,
Les rapports moral et financier
dérotion ne leur fera pas défaut.
ment, pour vol
tres bien tapon., qui en
ront toujours le concoure agricole.
bis, rue du IlemPeet-THIMieeve. régente,
ré.
commis au g r do Caumerce, boa- 2Ver.
Des renselgaemene tecuelllis,
Pull le prototype du vétement mn8.
mepr
Honlinee,
L
farte
et
La
vielle
sera
utile
et
agréable.
Le
congrès
Suite que le recrutemert qui en 1980
INTERFEDORATIOPI MUTUALISTE levard Les mes, L
eure. Spêc, artieles trac. p. L ope de
Sans moquerie.
DU MIDI
nnounix certain et anime a agni
I
On
lore
métiers. Vend Meil, marc. que part.
Ils
demandent
du
travail
UNE
MONTRE
ENV1EE
un tome d'are! MI à la crise de clata .1 te Iér tee.%7...e sriihee,Ln
Dix Unions departemental. muMage que travenent lee travailleurtede Parla les 19 et /4 septembre 1961. Le en donnera, ail y en a. On le par- tuelletes
INTK"ANCEDES tePPENASIWE'ONS"£NTALE
groupeaa en une leu ede- Mme Arplzon, nêe de Nadar Léocongrès International se tiendra à lava. erra, généreu.ment, avec eu.
Vindetrie dea cers et peaux.
DE LA HAUTE-GARONNE
le
12
avril
aborder
renon
du
Dela
ont
teuu
qu'ils se préparent done li
La propagande se devra pas Bre na tue à la fin de septembre Pm...
eo-resà.,-zetz,
tf,='
L'attention des ascendants, ascen.ractère ou- une tees importantes réunion à Ton.
Ore, afin d'aider les travailleurs in- Dans un but nenornie, il tut décidé Toulou. av. le
dantes, et tuberculeux de la guerre
muse, elle a revétu le carutere d'un
téressée à se défendre contre /es me- de restreindre 10 nombre des délégués. vrier e
est attirée sur /es dispositions suisures de *erraina qine le gatreet
None
ieue
dirons,
le
matin
même,
e"tre
Questions diverses
LOO,
nt
Ir'O'Z v'euu e'ne
'I>EModighlee
Soumet exercer à l'ocesti. de /a
la tâche qu'on leur tout
vantes t
et
ici
même.
ne.
/1 tai deeta euun appel erait
L'article 70 de te hl des Finanplus cordiale, lea grande problèmru francs, commis dans le courant del
La situation financière est normale. adressé És tom nos syndicats fédérés a réservée.
qui
et...met e I heure actuelle "mal"' "r eldied de laPila' COMICE DE PATRO- N-AGE LMQUE ces du 31 mars 1921 accorde
Pour
la
moment,
chut
I
pour
que
ceux-ci
fassent
le
inceeatre
MICHELET (Garçons)
sine.
1. L'égalisation des taux de proLa crise de chômage dans lee «in mn nu tous ha travailleurs eut leur
I. muiement mutualiste françals.
M. Loupi., president de la CaisLes membres du Comité de %- sion, alloues d'une part aux pères,
et peaux
CAMBRIOLAGE
POUR
RIEN
t la régies touleueeise =tenure nombreux
trot instammenl. priés d'a. veufs, divorcés, séparés de urps, ou
On. situation gravement fieDnertee dritee'rie 17iarerttinic mit'nultes'het'Ions
déléguée ve- Mme Mare., née hjontazé u6t.tat,Gouge
mariés, et d'autre part aux mène rine. les départements
sister
à
la rêveur geurale quià 21 non
Per la généralité ôb. mondera et ouvr.. organisées par les groupement° contée,
et leur 41 ans, sans profession, de,,,.ent tiendra le
res, veuves, divorce., séparées do
nue de dix
mercredi
22
enfant
Ses de notre Industrie, a mûre Pat.
rd: :olatiele., boovas tri
'
omeharteublIa. b(i&enrende
tel e,. de lona les membres du Les membres du C. N. F. furent également mie au courant des discussion
de la soirée ré- 2. L'égalisation des taux de proLa
préparation
président et les travaux nommen- .hr
paeeffr..ti.ont dans
enel créative qui doit être offerte lobé sion alloués aux grands parente
se et,u produite au Conseti Mutin
Un examen très Mentit a été fait qut
de dép....,
de , la _question piu.e.ce 0
et.g ,
mut Economique et ont approuvé les
oent
par
l'examnr
éuO0aouo lieu à une traperrante dis' martelons
1 mai â l'Ecole â l'occasion du ein-1 d'une part et aux parents d'autre
déposée au nom de la Pé..
des
Caisses
uniques.
trique, et le I part.
étudie de M. r Après avoir ...erse un nt et elleeteneire,
de de
'rtelaoieTombola
un- L'article 71 porte â 10.000 Ban.
Sur
un
rapport
très
an encensa de ee Joug débat, qui dération.
Veld
un
évènement
historique.
i-'elmpt.eirenyti
et
Un examen fut également fait eux la
Lcson.ten.on nd;unoeur.valiselesciecfam.
Paequiil
(Pyrenéee
Orientales)
a absorbé la grande partie des instants question
11
s'est
produit
Mer
matin,
à
Toules
loto
recueillis
junte%
ce lv taux de l'indemnité de soins a.
l'impôt sur les salaires et
nu C, N. F., la résolution suivante a M C. N. de
après
dinuanon.
il
est
ethnie
que
tubercule..
louse.
Et
il
sied
que
noua
le
mar.
invite
tout
particulièrement
jour,
P. fit unanime pour demantze t :ard;
tail adaptée à 9..saimIté des déléguée der à ce que
;e sMo.
réJttirlige, é
Perler.
rendre nombreux Les ascendants qui peuvent préquions d'une pierre... eouge pour ta pst.a.tvuetns
les
membres
h
se
la base d'Imueltion
Pesants.
T
Sur
plainte,
une
enquête
est
oue
prouvés par le Ministre du
tendre à l'application de les diste un taux égal t /a hase «ver. documentation êta génératione â
à cette réunion,
adoptas
Le Comité National Fédéral, appelé élevée
verte au 4e arrondi.ement.
minée .ur Ira
aocialee, rue
En ce qui concerne les dernier. positions et qui sont en possewion
à se prononoer tur la crise de ohdatage ont-à-dire 10.000assurance
tanna par an
1 disp.itions â prendre en vue del- d'un titre provisoire d'attente pourUN RENARD
t et avoir déterminé les causes géné- Après avoir remercié
lime malle, en tête de colonne de -cèdent donc de saisie, le Pl= tôt
prendre toue reneeignements
les déléguée et
tenir de la Souscription-Tombola le ' ront
rale* et
dériva,
d'adminisdu pcuible, leurs conseils
de poli. du
M. le com
le trayait pratique effectué se chronique local. l' e Express.ralI l'Intendance sur la demande à étafatpossibles
no
Ius
d'avantag
les directive dont d,eiment s'Inspirer constaté
t
'
der è
tration et leurs assemblées générale
M C. N. F.. kt président déclare Midi ,t ci-devant royaliste, sana
endicats fédérés nt face de cette Par
appel au dévouement de tous blir et les pièces à y joindre.
ationd'une, Came asnl'inat/pation de vol de poules , sons
dee la melon du Conaell national.
.d.ui,pur.ojetdedécproér..t
lie à la République.
les
soeiétaires
sans exception, pour I Les titulaires de Belote devront
,t
dtinfretion
àla
police
des
Chepue
EaLee à la suite d'une évolutioo Cette caisse grouperait, avee les mins de fer, le nommé Goeytes rio-: venir ce jour-là, retirer d'office le s'adresser mu compte/d. d. FiEu ce rut concerne la défense des sa,
interne erre,. à soe terme, et jus- assurés egriveles obligatomes ou fa- sersh,jui. 5ili.ans, journalier, sana do- carnet de tombola déjà proposé, que n.ces.
Faire, le, egaetoate fédérée d6D,Ive
Pmetiander your due les travaineurs'
Ils Cemite des fêtes tient à leur dis- En ee qui concerne /es Briment.
qu'ici soigneusement dissimulé* 1
cultatif, les mutualistes exclu. du
hux, les livrets â établir aprés le
Sse désertent pas FOreanieation sinittP
évènemente
ositi
Eat-ce
è
la
suite
des
de.
Atameaum:
aoauivlrs
cl
ente
n ice
ns enjoisenent. afin de cones,-Ver',
fer aveu, /e seront en tenant comm.
Fre..
de
rigueur.
LE
2
d'un
grand
ris
ri»T
LE
PORTEFEUILLE
OU
ES
d'ElMegee, et it l'exemple
mmer
les assu és d
Sa de donner O leur sediaao kt ler.,
te du nouveau taux ; ceux entre /es
moyenir lui pe,.,,,ettra de t'opposer par Soue,
Sur plainte de M. Daurat Juuen,
nom.bre de monarchistrs passés par dustrie rdésird tux°
mains des intéressés seront rectiC'EST
CE
des
avanune faible cotisation,
prudence du côté du régime urne
19 ans, télégraphiste, demeurant rue
fiés par /es comptables du Trésor.
ceux
dZI'll:i1:11efeeseat'r' e"'" ""t*M"'
neiur,1.1,C'estce eete qu'a dix heudu re- prétage. complémentaires de
v.0 I
puisque vous pouvez
e ' soul'e.uraeu
Capitol
Levraut les critiques formulées con..
qa
ide
tiennont
de
ASSURAWES SOCIALES
de
M.
Est-ce tels. suite de Pattetude
acheter couru qui vous
ers l'élément êtranoor et pour pue Tinun décor d'O.
viierd, intes'
le
h'e-el
lePeJe9ele
Alphonse
qui
a
lainai
tomber
sra
parAvis eux Médecins
le,Peeetuld:
qui
eernationatinne eni doit Bre d la Nue(
rnmlenoos 00e,, 6 ; muante somptuosité.
est utile ou agréable
tisans, leur laissant le soin de se dé-- rien avniélée dont 11.'"4ineégriate en'tét
de rection oueriére ne se transforme
dee
Les
praticiens
de Toulouse et a.
te cette nuit dernière
venait se ea ".ell
Pas en un nationatisme outraneeré
de
de ,lreere
riperdu
divers.
braira.,
pendent
qu
ou non
le
14
courant.
é t bstes: département,
qu'il
a
d
c
nt
lu
chuta
q
ip
s
d
nant ineetene instamment les traiorle,
feutrer dans sa bonne vile de virilabie "rneiTfinattiriregreedP'C aie 'd:
p électriciens '',"' t'Ire issiere (Médecins, Dentistes, Same-femToue
eur-s
'
u
tete. &rattes** occupés dans isoS 1441
écorl
UN KIOSQUE VISITE
doneae à la mutualite uu èlue eee '
fleuristes,- ont travail- mes) sont invités à la réunion orParis I
atterrie reudndre leur, spndicate
'jardinlers
ganisée par la Fédération départeion de la
eorpd,atifs, Pou, aider d nation de'
ana même /vis qu'a. complant
Le vrai motif, le eauns essentielle Idsipecea n des
lé à la
tranerdrmatgm
Mele Geleem'
mentale des Syndicats »Mira. dq
ken camarade. Iranoate en me de Hx!
la monarchie,
des
halls
et
du
rand
escade
cette
abjuration
de
.
salle
march'"'
sauvegarde de l'aéré., ouvriers.
ans les meilleures de ce ralliement à /a cause de Marian- Aprébe avoir longuement dhseuté demeurant
lu Iteute-Garonne, te dimanche 11
nouvelles
équipes
route de Blagnac,
lier.Ce
matin
'
Le Comité Natio/sin Fédéral ne per
les
geande
avril, h 10 heures. aIl Grand AmIra
rapports
entre
site
porté D
Marsons de Toulouse ne, no= les ignorento.
line s'élever contre toutes 'taconeos dosa''
phithéatre de /a l'acuité de Méfie
organismes
agricoles
et
/a
mutuale
adelr'arvea71.
rteenr
dIdejà'
en vous adressant au
%fere* appliquées en eue de remédie.
mina.
Mails nous constatons simplement. té, ha délégués se rendent au resl'heure précise.
C p et
mure,rte Par.
ds
sus
les
dr/Lee
Cette réunion a Pour objet tha I.
taurant
Gaulée.
pour
nos
lecteurs,
que
àjournaux
qu'elle
taire matne des reprêsaines,
81;eil
inea Au dessert. M. Loupiao qui présimettre
au courant du fonctionneFaro,.
Yds l outt.'Urp'ressedi toMuldod
niers
renseie,nements
fournis
re
d
cominunioé dait prononça un remarqualde as- P.tude4leueellet,
du
Bal
des
ment
des
soins medicaux vis--1-vil
publié nitr matin,
un
Paient
I
Comité
d'organisation
hile.
d. Arrilres sociaux. (Tarifs, NoPerds ois Roses u.
officiel du comité de propagande opera vigoureux et lucide eue la siPénératrtoes de confets Oui, sortant dtr
».
tuation actuelle de la Mets/erré au
PLAINTE A RETARDEMENT
ineuclaggre, Convention , C.1.110.
douaire
ssa: je,
des eépublimns natron..
12, rue Seint.Anrome-dutT
1r:0 :r:eie
; des allocutions
asunsportés sur le te;.rain:
Les republieeina netioanux au- regard dee A,S,
qun
habil,
ou
sam'e
,.38, seront admis
FOIRES-EXPOSITIONS
dotbuunr ma. le avrii,,aeviavrooa de
Demandes-lut la lute de ace
raient pu demande, hospitalité ti des spirituelles, éloquentes et parie. forain, demeurant rue des Pr
de Commerce de
La
Chambre
pas
toue
renseiet
me,
Bute
autre
tenue
me
sera
fournisseurs
d, notre industrie peut etre ume atte
8"tin:t.aaritamr,,t, or gel 'd.
Totdouse
est
priée
de faire savoir
aereld.
nu
contrôle,
/es
Dames
sementie immédiate de la criseprésente.,
lieu
gnements pour vous faire
médaille. en or,
qu'irae Foire-Exposition aura
im.uet
et
d'une
St Comité Nationi Fédéral décide qua'
ouvrir un compte.
constaté la disparition,
Clermont-Ferrand. du 5 au 19
l
dont
il
a
Foire-Exposition
Têt. 50m Mgr
pluie; que la 2e
'o u un mois et demi tenviron.
ce MERLAN ' mi'. 2.7, , o 5.60
e Grenoble se 'tiendra du 28 août
la septième
e 'repartir ert
de
AUTOBUS ET AUTO
u 6 septembre et quedes
produits
longeantLvs foire internationale
6.75
I
atto
n.
cmIFI
Jeudi, vers 15conduit
h. 011. par id. Bu, particulières pourront stationner industries et agricoles de Salo.T55E6 -.°::::.re....,.118..
HOTEL-RESTAURANT
---1
DU FAISAN DORE
BRASSERIE PÈRE LÉON
N T. C. 10.T.,
etad'in.verte
du 10 an 27 Impet
CaPitel8 gen,e,brs
Semetin.e.:
au centre de la pieu
i
demeurant rue
alma Mie n'ASAM*/
rell
Fernand,
re
la
sortie
de
eun
y
attend
64,
Rue
Denfeet-Roehereau
mulon, sauna.
Marmelade méridionale le seau de I kilo
44e8sières, 9, est entré en collision pour
(Prés Gare M.atabiatO
Yann*
rue Atscace, avec l'automobile Con- eroirriétaires.
Repas 8 francs, vin comprIs,
lé
Azgammumafflumumm
portées d le liberté de penser et pin aura aussi rote résultat 04 diminuer
pertionliényint contre rageea tee
nertedder ils Ornisot Ont, à la Mie Ire nombre de &Amena..
Le Conseil National Fédéral décide
d'élections out furent néfastes d set
rue robjectil principal dee et/teints lédérés doit être d'obtenir la réduction
du temps de trent sans diminution
eue sous le Ré/molloae es intente, de
salaires, par Papelioation de la se.
axer ara droits pue la lot onjare.
demande gue Portion me. male de Quarante heures en aine
Le C. N.
I
pIhrouirreppeornodr,eneasu
Ira
POUR L'- S PÊCHEURS rue Leganne et de la rue des PennLES a SANS-PILISTES n
leiiii"a'
"ire Feel°
"M'ideRuh
P.' ET LES PETITS LITS ROSES à
son
propriétaire,
M. Duchesne
Où, quand, conullout, par qu,, pourquoi
Substitution an drus actuel d'une économie internationah organisée
Travailleur., le ler mai, vous affirmerez à neuve= votre volonté de
progrès social et d'émeneinatIon ouvrière et vous exprimereo votre iodéfeetible attachement à l'idéal de Paix.
Au Capitole
84144444.....emeseexewel
Prolongotion de la scolarité jus si l'âge de lô nus.
nations.
di
Chronieue de Toqinuse
Extension do régime des usure/mea à Passereau ehômege,
le tons et pour le mieux-être de tons, doit !t'ajouter le désermement reles
posant sur la substitulion du derrit â la force dans les rapporte entre
mlviri tvoneciroiergapnhios,meeoriguleui
.., b plut pnism.ts MAISON SPdlCOALI05dèIE da
Congés annuels payée.
et contrôlée.
A l'organisation économique des peuples, basée sur la collaboration
..
LEXANDIRE
emen
millions d'êtres h.
Il y a trop de produetion I Cependant que des
née.saira
ermore
du
strict
mains manquent
sauvegarde des priva.
Un régime qui ne voit de remède que dans la
souffrances
des masses ou.
ges de quelqueruns et dans l'aggravation des
protestatWns
et
toutes
les
colères
se dressant
vrières justifie toutes les
contre loi.
eapitrdiste.
hie chère, =Mage t conséquences de l'inorganisation
Opposite= à tonte diminution des heures de travail, violation de la
journée de hait heures, *rection des salaires, voilà ce qu'imposent les
epitalistes.
Oe réduit le pouvoir d'achat de la masse qui, déjà, ne peut unsomplus élémen'airea.
mer selon ses besoins letcrise
qui orée l'angoisse du lendenutin, faire ..On espère, dans la
.opter cette mesure stupide et inhe naine,
Le clam ouvrière ne doit pas s'incliner,
A la mena-rare patronale, elle doit répondre en posant ses eeveedi*rions nées de la mise et de revoluion de la technicité industrielle.
L'abondance de la production ne doit pas conduire à la raisère
doipins grand nombre. Le progrès du m. rehinisme, la rationalisation ne
à
l'asservir
davantage,
vent pu seevir à mé.niser l'effort de l'homme,
bien-être
sosie, au rentraire, à diminuer ses peines et t augmenter son
et sa liberté.
A l'odieuse prétention patronale, la C. G. T. oppose 1
Semaine de 5 jours et de 40 heures.
Salaires Piee ele *apport avec /a productivité ouvrière,
b ponitr de I
A 16 heure. da. la salle Etienne en prenant avant chaque repas un lino un
duêtrnetaI.ien:
Billièrro de la Maison de la Mutes- verre de Quintonine. Vous obtienira
udne:a.ntnfleeéresa, ftlir.ezt feancisteemrseaur,tt ier,et naagp,0énabdiee Qf ourdui: so'upees par petites tablee des con,Larouu.il
lilunia
chaud. ott Dm,. leanu rlele taches qui tonMe dans un litre de vin de ta- nint..Done
teripèmsaount lau
servies aux invités dans les
ble. Par ses extraits de ralinguan
a prochaine rénnion de !Inter- cola, coca, la tjunitonine stimule. bars et nu grand buffet. Les priX
fédération du Mich aura lien à Bi. votre appétit, activera vos forces, offiétels eereet effitillM afin (I6virégularisera votre sommeil et enrj- ter toute surprise.
eiers.
UX IMPERMÉA 13IES
Eue e'. AUCUNE SUCCURSALE
Le
Comité prie ineeinment eee invite.
de
vouloir faire l'acquisition du
partemental, m. représenta. M.
%eue meneur et votre Termite
; ;.;;;;, =pendent de votre santé.
Gardez
la Rousedlonname
ardent
m, pe,be senn.
M. meoodm et m. vos forees et votre appétit, en un
P08.8
Mot l'équilibre de votre organisme
promenai
Donnat.
vastes magasins et réserves
PREMIER MAI 1931
3. Les Albums-Souvenir.
Votre bonheur en dépend
demandent- si, le jour de la Mi
de M. Tardieu à Toulouse. les porte
de la ville ne seront point fermées;
-
'
-ÇA ET LA
...
L'Express du Midi»
teuuriluener.ailtrabiLaueo,u%auuPo
abjure sa foi
.
.ailée
PINCE1
.
.
4emiseeire
pon.
conseeveme
VOS éconowes
impree-
nant
SOIR....',,,I::.erqlet,';;;.urone;;;;er:rmette;.,el
nure
à crédit
,6i
Lullirndéoiie
.
I
sri..ie
,""."
"
-
:
CREDIT MODERNE
'
z,
ERN
EST
J.SICARD.s.....:
En P..é.ciwn.e. man.
'S-1"Xe.,e7e-reeeer
.
a.so
cure. de 8 b/.2 feues.
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
j
-
.
LE MIDI SOCIALISTII
9f-
#), Le voyage présidentiel en Tunisie. M. Doumergue, sue le pont du croiseur
regarde Ovula er /a vedette « V.-9 a, de Sicle Ahnr vsnue o 00)00e.
(3) Le président de /a Répallque, aocompagné de lit. de Fouquiéres et d
M. Manceron, résident minéral de France en Tunisie, sortant du palais Dar el Bey.
(3) Les écoles en plein air à Vlesenbeke (Belgique). Voici une vue des locaux de la station d,aducation en plein air, prise pendant
la visite des membres
du Congrée international des écules en plein air.
(4) Dimanche dernier, eut lieu /a course Paris-Bruxelles. Voici le passage des coureurs â la frontière franen-helge.
(5)1,a finale du Championnat de France de basket-ball féminin, sa.
fronton de Paris,
Auteuil. Voici une pliasn de le partie qui s'est disputée entre Caquipe Alstkm
o, de Paris, et te Foyer, de Reims. Cette dernière a battu l'équipe de Paris par 20 à 15.
(d) Le roi de Suède, aotuellement à Paris, Se
livre à son sport favori, le tennis. Nous le voyons
après une ohaude partie, s'entretenant avec ses partenaires, les as du tennis Cochet, Boussu et Landry.
- Voyons, mon amie, tu ne vas
pas te fâchai ici, M. Chienne ne
fieridt pas oontent,
UNE BONNE RECIEJE PMI{ VESPOSITIDN COLONIALE
MODERNISME
e,
(1)
.
On peu de gaieté pour ceux qui souffrent. Au sanatorium d'enfants de la Croix-Bouge allemande, à Berlin, considérel
nemMe le plus moderne au point de vue hygiène et pédagogie médieale, des hauts-parleurs ont êta installé.
s4,14e..,
rhOpita/ est ainsi plus agréable et les consultations moins pénibles à supporter, au son d'un joyeux concert.
(2) L'utilisation de bandages pneumatiques au matériel ferrOViaire. La
.0ne
mutique, g servi aux essais qui ont été effeetués à Baint-Florent,prés
voiture
ci-dessus
représentée
sur
rails
aven
beur
inssoudun. Ce véhicule de conception nouvelle peut, gxâee â Son moteur de 300 CV, atteindra /s vitesse dg te kilomètres kl'heure. Les
motrices et la voiture peut transporter une trentaine de passa.", _ (3)
sis
Feuestrd.
voie] te legs nyaupathi que Maurice Chevalier dans le film « Le Petit Café s.
(9) Le rai de %Me est de passage à Paris. Nous le voyons id à pElysée.
14) Ces petits /labres congolais sont en admiration devant leur petit singe eogie.
ta) un élégant costume en créna de chine marron imprimé et erû, ettn. Le
chapeau de Panama et les ehaussures beige 'complètent cet ensembin
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
5
LE MIDI SOCIALISTE
surprise du
avril
la haute
la
C
tint u r
de paris
blia tosioussin ne manquera pas de
venir applaudi..
Entree gratuite pour les membres
8:els de
iront dem.ni dimanche à ru. N. C., 22, du Toise, de la Violette et du Spor,
monde na aspect nouveau do développement sociM et économique.
Doit-on l'approuver I Doit-ou le
combattre I voila /es questionna qui
Allé. [1...J.urès, des formules de al.man.
seront traitées pat M. de Momie.
SYNDESAT DES
Nul doute sue cette grande con- OUVRIERS CHARPENSIERS CGT. de d'allocation.
Sing.
Entrée générale unique g 2 francs
férence organssée par les étudiants Les camarades Syndiques sont
FOOTBALL CLUB TOULOUSAIN
républicaine aura le sucebo rsue mé- Pries de se rendre à l'assemblée ,ejes
rite le talent et /a Per.nalité de mensuelie qui aura lieu aujourd'hui' Lee bereass sant ..evae..,. la» 10000 Les équipiers convoqués pour foi,
14 à 19 heures.
l'orateur.
ro le déplacement de Foix sont priés
18 avril. à I Sheimes.
de se trouver au eiége, café Gale,
e
u jour .
ALLIANCE DES STENODACTYLOS Allée Saint-Agne demain dimanche
ler Mai Questions diverses.
à Il heures preoies.
'atr
goupils! dos theatres
des premières
THEATRE DU CAPITOLE
Les Cubas garer:n.4 d Toulouse
Rappelons pour mémoire, l'ordre Bourse du Travail.
Ordre du ieur r DeMsions à Prendes trois galas liareuty qui auront dre
pour chômer le ler mai Forlieu au Ca tiole aveo le concours
rostres
ou Bure. eyradical t Quesde la ceinte .médienne Sylvia M
maisons
au bal des
THEATRE DU CAPITOLE.
51111.51111.r'
t.a Ilmassi
oss 3 Jsua. rée à Si heures
Fille.
[
r
Le Maison da la FM.'
che o. Ume semaine,
gerarneemoint
tours de basket de la région alton- Rolle et Gen...
dccl nette
« S. 0
SAINTCYPHIEN CINEA1A.
aura lieu demain dimanche au Fero S drame ; Lee Avaisturea d'Amy s,
leaulvos,ta, çThéâtre de la ature). comédie.
Couronnes Mortuaires
C4tS t'Es, là. rue de Ilmuusat
tions diverses.
truc
spagne
e
_najasgrd.,P1rne'
artemiurelle ",r,oli
AUX MI:FILES DU TRAVAIL
Matinée à 09 heuree, soi,
-r8man-a TR/ANON.
Intrisues s Amasheures
ch. I9 avril, en matinée à 14 h. 30 e en irée à
soirée 20 h. 30. Tournée Bosse « La tien,
Haut r, opérette à srand euccée de NosGALLIA PALACE
Tom le. jour,
'antan deux matinées à 14 h. 1S et 16 h.
!les Mvalà.s..f.. re
Lunirdime. 20 h. 30 Tournée Bore
Gels des Loufoque ..
71,
rue
de
Tarir.
reciAr
'33
3332,i3.frj"
Lo.tron ouveate pour dinsamhe.
SYNDICAT DES T, C. IL T.
nue
BASKET-BALL
Pamr
chnseache matin à /0 les
Taon les camarades des Transerlys issis
rn'surschfr.r.
bigre de Cdte d'Argent contre Ligue r..
sont priés 'd'assister â la granite reus
sasenesphis.
des "'grenée.,
AUX NOUVEAUTES. .A 8 L 45
clou corporative qui au ra lem ce
sole samedi le, à 22 heures, à la sols') St.(1 ".c.sscC.°""
'We° "r°"°°'' C'est avn,, impationee que les ama « Tomette operet. Manet/aise, mec
les mannequins
et les modèles
Spectacles de Toulouse
Ja00,5123A,,,T0:
NATIO.NaALE
La vie syndicale TZT_
'laie. de lem carte et
tlIZEMEMSEIBMIMIEMEMIMAISEMMID
21 heure. . Quand
avec le f erra': esrprne'rardlot fhairrerrrhirounor. I. C/NE-TANGO.
Mal triomphe ri et Sen f rère et Lui r
,
her leur cOuleurs et de prendre
eut revanche du premier match que comme,
Mercredi 28 avril, création h Tou- Le bureau dismtemeatalde la limite« Monsieur Antan. PICARD et Madmne. lac:
Ru. des Poses
Toulousains gagneront à Bor- ODEON.CIJ.ssaMA.
cri. c.r."''...Au ,',7?.- i.'., ro ....?-... sée CARSIGUES et leur fille Simolne.;.
9 lieurs..
areprès le drame
LES ENFANTS
l:Ir:1'e
% 'leur côté le Toulousains le' d- Victorien Sardou ; « Reme de la
',--.i:,- Asn'r° FICAs11 :Lz l,u,,,
é actee et 8 tablera/1S, dont zylvm 'Zr "Z:,.1:`;zist.ne..: dc*.-itF.ril
DE TARN-ET-GARONNE
non
l'impossible pour avoir la vic- danse cmuédie,
'
Er.,..
Séries
dans
I.
eéence
du
31
',:rnic.-,..,..,,..:
rk
k
perte
crues:
est
Pianelparable
créatrice.
me
personne toire,
EDEN-CLNEMA. .-9 heures
. Le(lest . soir, samedi 18 avril, à Jeudi, al
mert.ai:e raire°3611.fralripla7Sr e7rrr15 r`"° r''''''' d.'"u''' on h
l'arrhes, dif.du s, drame et
der,
anérdiee=d
je
C elelnert:rte
allIs de
'
do
grande mutilée mese besoia d ' e . tierce
coniédie.
oibbo course
er h' leder saallreeLlr,ove,
Irène Andréa PICAGE/
de Paul Geraldy et Robert Spitzer ' Personne.,;,
mettant en praéren. l'Amicr ater ' guru COSMOGNApH. A) hg 9 h.. Tou
2's; à l'étier.. de 9:,0 à 1E00
(A
à Toillouse a Le
edes fêtes, I bis en soirée, erliation
Busca contre PU. S. Simon; en ré- et bise qui finit h.a
seuvre
triomphale
d'Heng
Venss
e,
eomédie
MOrtOrIjar'jurtrIaaverr"
r'
.""
"'
d"
hue
fille,
ore
sesin
fille,
eàee.
eee.
sumé , deux belles parties oui, es,ses et tous les Soeletarres renouBer
ste
n.
entures avec Hoot
aine,
gueresseet
alliée,
ravie
à
leur
aficeDé,
que
sous
eus>,
le
mcdcp,,,
d.,,,,
appel
à
tous
les
Tarnpérons-1e.
sera
suivi
par
an
nomvellent leur
Lee palasKersenty
ont affirmé de ,plicatios noue npug eu tsfore,0,
r '
non, d l'âss de 4 ans et demie. 0000v! breux
Spectacle permanent GE ORGE
PARAMOUNT.
habitant ToUleuse I.Y
trop
longue
date
leur
seputaton
pilera
de
vouloir
bien
aseistea
à
ses
°bob
Orbttittrounais
de
13
hemes
à
19
heures.
eiré. à 2[ heule
Plus
Flua tuaiemei,.d
e ce bal groupe
pnee
50O!
rta.o Déeeraperé 7txte semaine/. Auras011. c,o,,,u,p10sorerte ire,r;
omisses-nom.
tira
l'union
fait
le
fo.,
q
uo
°;,,,...,1r
1,71..n.
,,,..7,.:,r,,,h
5-1.-,-..
eur
valeur.
Ue
ne
sont
revenir u
gre,,,,n0mbr0oe
Son.
dans
lu; cross
GALA DE BOXE
rj1
`,Z71,,:°,:d7ii4= ]_;6.1L,,= 511.15-1.l.. de 3(1-...
cd1:°i:.pirr.Z.2:
A LA HALLE AUX GRAINS
Ire mari: dna des fêtes de ren- rers' rirr enUi:
Reouvmsnre
GAUMONT-PALACE.
.1e
galas, montés rt très gros frais et rejoignent .. plus tna nese grand. famdle, àe Q. se
réunit. à /a maisen mortuaire, 23, Cool le samedi m avril prochain e 24 .81.
ne.
leS prix d'entrée sont les Mil- qui, pue leue impeet000a, ne pou- ayant comme devise. Ta. peur us et am rue
qu'aura lieu la remontre de l'équiSocs,
pe de boxe de l'Association S °rdvent s'adresser qu'aux Soutes gran- Vies Fe-dératise Nations/. des Mati 5 lis .00 Pràd.he..
sente [
ll erirr010;
. dos Cbaeniaets dee chemins do fer
S.iêteires 1sUr présentation de dm villes et eaPitales.
'.."°'Mai14e
ne
Pompeo luné... merecipa.., 34. eue de l'Etat. équipe qui avait déjà dévaste)I Ir.
Ce sont des representatrons duos
"
.
'
Membres de la famille a.ompa- smrfedion absolue et cette année,
Parsaminrèree. Toutous, - rél. 11.41.
claré forfait 1, 00 février dernier,
SYSnICAT CONFEDERE
C8uitoie
ses d'un sociétaire, par personne: 3.1. Serments a poussé le serupnle
et qui désirant se réhabiliter aux
DLS CHEMINOTS
e,
jusqu'a emporter pour ehacline des s,di.e. de Tozeloute, MIdi Seetion Voie manse, Asehs iAsooN, Insurge., d. yeux du publie toulou.in, viendra
j frau.
dosiner la réplique aux boxeurs de
Couple 'de caSalitrs; 12 fr. ;
pièce qui compose son répertoire,
LAJOUX..
tés
Madame
André
police
blaninn et fille 12 francs.
PUnion Sportive Toulousaine.
dà àeseukaàvhaain.
de.re complete reproduisant L" "r."`1
DIMANCHE. MATINES
à *asiate,
Le réunion géné,
Au programme e huit grands
<Ç,°Cavalier isolé: 10 Oran.
rigoureusement ce. de la créatine 001et M'ES.
LAsots>0
et
Med...
30
I.
19.amtl
13
h.
3.0.
reau 14 hotu., Rideau 14h30
qui erra lieu à
ssnss,C,b
1(:)
combats, où nous verrons aux pries
Cavaliers isolée: 3 fr.
patits lits roses
OLGES
A V1$
:
.
.
.
i/ANCRC)FT
ri°I
r,
1
eQ>
"f
Tiggire
I
à Paris.
è le Boers« du Travail, ê Toulouse n, csEAL
Fêtes de l'esprit, ms représenta- 1931,
Tenue des phis .rrectes.
Ordre
du leur
Madame yeuse Catherine RIGAUD. née
Nous rappelons que la le assem- Sis. Sont auvU des fêtes de l'été Ccept,reedu
du Conmes de t'Union BOULA?
blée générale de ln Soeiété se tien- giance. Car, b l'attrait de belles cou- Midi
Des dlereee déléestloas t Du Madame muse Antoine. BOULA?,
dra dimanche Il avril à 9 b. 36 à vres interprétéeo par des sernédie. :Canera1 fédétaL
aisGRKQ, les femmes LAJOUX.. RI.
Qsestione diverse,.
la Maison do la Mutualité, 3, IBS d'élits. dans un end. Sdéal. s'ajouGAUD, BOULAS, SARROSTE, CAZAL,
le
plaisir
des
yeux
t
Ire
acs
teront,
de MME
NOGLIES. BORIGS, CLOUPET. PLANn""
^"Al
porteront comme toujours ois
re STee.
35.
run
CADE, BROUFFIAC, ont le daelem d.
/lamine do mariées
PARC TOULOUSAIN
magnifiques
toilettes,
dernières
créa
!trime
,vaur
feue set de la perte cruel> «m'Us
des grande couturiers et moDimanche, à 14 h. 30, gra.d b.ja1 tions
n
spectacle
ne
aven
con egtirs de la MuSique a L a distes de Pons Et le
déroulera pas seulement sur la LA DIE
&niques Louis LA.IOUX
p5111 sr monique
tabou, mais dans la salle. sui réuni,
(Asse au ciel)
ru aune ans. cloute, Petite de la
oeve^t
bot
Ise
LA via-ErrE ToutousAINE
affection, à ri-se de
O UN TAILLEUR a digne de ce société toulousaine.
sont et sous., ravi à leur
emiételree
de
la
société
Tous
les
son, et dont les prix restent néanortie de vouloir bien os sampé ta dieou,e sis ana et vous prient de vouloir bien as
des
moins accessible I BORIS/NAT (Sr
de Audouyalluel, 8, rue St-Beme,
COURRIER ARTISTICIE
ch. 19 evrit, à y homes erésims
Parameen';
Rideau 25h.
"r
TOLIENT.-E BOGUE
riernge'es'ieg liera °Utile
I.A.-HAUT
et se retira satisfait de la
dernière b la Radie aux R.I., 9
G ALLIA-PALACE
(Dialogua .1.0.
ame,k4..)
Sur sulno
Les Siegrist sisters
les foula /es plus' eifurcilres, et espé.
rosa que le nombreux publio qui
eseesasee/
assise,
reviendront encore plus nombreux.
COURSES DE CHEVAUX
ANENT de 13 h à 1.9 h. 3E
7, rue Lapeyrouse
Deuxième semaine
SOCIETE TOULOUSAINE
du/ourdi«,
meJereheuqasard
50,00 lie,,
emedi 18 avril 1931, à 14.
sa. Oslo gare Rasse, train Lat.,. pme
Bereau 25h,0,05
nouvellement promu.
vol°
DES spgj
ET SCINEE
ralCe,
av50 notre meilleure équiss méridionale, Championne des eyekéee
et dont un ch.ipion de Franoe tout
irarteerh reCrhnar dmsri °L'al'
1
`1.2°
Lestant
Eu,, cr00,30 000e
DU GRAND FILM PARLAS'
DU DEAD-SANC
Belle journée en perspective peur
La Maison de la Flèch
le départ du sured coneoura de pêche qui heures, 0.
la deux/cule reumon de In Sneièlb
eu. lieu à Grenade (11...Greamde), sous Cla se remars à la oralonu mebboaieo,
Toulousaine du Demi-Sang, dimanALIMENTATION, 13, rue Lafaille.
LEON MATle, MAXLMIAN
La présidence de M. Retard, président rue Lafayette.
L 1E T VI I in Ddi CS DI
AU CAPITOLE
c,he prochain 19 courant.
On ne 0e00t P..
L meilleurs produits italiens.
d'heures,
engagés
Sont
MARIAGES DE RAISON
Quarante
chevaux
n
ne
sera
utt
fait
d'aune
invitation,
le
La salle qui s'impose par son
Lea Clubs des Lonf quer
DIVORCES DE POLIE
préaest avis es teuent lieu.
dans Inc trois épreuves de trot dont
LES FRANCS-COMTOIS
SI VOUS VOULEZ ACHEIER une Partout le succès de 01 spectacle
Ira
Conditions
ésruirgrent
tres
4/1
es=
dr¢
0'qrearer
endure d'occasion ou une voiture st énorme.
34,
Emme. teeèbres
"lm`dl
U
les chances des con.,
gLr
SOLUX ET MOINS CHER r
veuve, /l'hésitez pas h vaurl adresser
T bob 1-40 denses/lent
k`u`sa.
'"
,00,5000 jies4.0,,oduLts r0estAt,, ione;
""'
'
mec
QUE PARTOUT
à AC'TOS-OCCASION, 15, boulevard t e lrber:r rbt,eMusi
i
pour
jurrnarate BOULE SPORTIVE TOULOUSAINE
atioktrAmintimmicstumAimmecummi erila
8 fr., 6 fr. eo, 5 fr.
Laseco,s, Touloum.
mea s qui compte parmi les satires
Grata GARBO
Pâquerettes a c.me plate sur 2.000
Muer. diapost A 1:111310trrELLE
Ao........ d. sen. sr.«
les plus spirituelle que nous ayons Redez,vom do tom les au
Yann GILBERT
mètres
et
neuf
chevaux
Se
PrésenteVerreries de Limonadiers
°encours 19
Location gratuite
nibles, désirent participsr,
Pose entendues damas longtemps.
L/NOLEUM BALATUH.
sue sets,
ront sans doute eu départ de la
Couronnes Mortuaires
RIENTOT t
avril, de le Borde Rasée à son siège ses
boulevard de Stras- Av. a Le Club don Loufoques
course
de
hales
sur
30100
métres.
- Tél. 27-70
nouveaux fauteuils de luxe lib VARELLY et VIOLY'S
bourg, Ta le-25.
Tàsge an sen 4. nm
Ils viennent de nous fournir une
`37, "rd.. de
Cest dine que 11015004 nporRf do
piges amusante, spirituelle, très ori â la
ces cinq épreuves est largement as- V
(IN DEMANDE eSellIsurs, noir/- elne, et d'une Imagines. déliANCIENS COMBATTANTS NON
suré.
senneurs et manuvres en char911e soleil qui a boudé /a Sijuimee
PENSIONNES
pente. métalliques. Ateliers St-Fief C'ert lundi 211 avril, au Capitole,
d'ouverture de notre jeune Secret°
de Jahan StraUs
MI du Pare A Coucrages, Toulouse. que sera donné ce charmant sPee.- Permanence ion. Inc di:narrer., de 10
horale veut Men favoriser la deus/e- beurs et clairons en ont profilé pour viennoise, eu la Vie dans
à mol.
le mille »,
GOY
110e doté d'une distribution éclat.- beuree
du
5001' faire de nombreuses répétitions sens Actualités. e Pan
ine
réunion,
les
amateurs
Siège Central ; Calé de ru.,<., 25,
G: .7. euese3v.re.,:r..e
leurs chefs res- OerflIeple MI MX par les.
tee serent tous Munis a la Caplèon l'habile direction
TOURNOI
lite
DOUZE
No. savons gré aux Tourné. Ch 1>rrIrrErrae,
pectifs, MM. R. Guiraud et E. Gel14 lx 30.
CARBONNE
L. Société ISEPARGNE
. %ri:
ct ne'
its
CaF
a r:SrsaS"dr:s[4".51rel'rre.
3eation
Haret de tenir leurs promesses.
Iheres. < La Lyre a, On collaboraAvenue
de.
Minide Toulouse
Nord
r
Café
Olivier,
Nous
contre
Made
l'amtimeaari
g. La Club d. Loufououss o est, me. ; Café le Libers, 1, Boelevard d'A.
Revélois s, vont entin SOIREE THEATRALE,
tion
du
n'In LA liANITEUE
la P0Puietion et à tous
orée toujours de nouvelles suesursates en effet, l'un doc sru et reeents hlCerIo Sa00000s Sud o café Louis,pi ce La S.tion Paleise ment de faire
pouvoir offrir au public quelques celiPelonsdau0ORahid,
Elle demande
la somposition de I equi,
su.le des scènes persiennes.
distractions musicaMs dont 1/ est de- ile0s
SAINT-SIMON
Grand café s, G,,,,c, connaisse
seinsMirthd
50, malle 010 Iloyal.
lon.gtemps privé.
S..eh,OdéPill,.n dim... eux AMICALE SCOLAIRE. (Section puis
deo MENACES JEUNES ET ACTIFS
Sections o.,., ;
AMITIE DES AVEUGLES
PI..
,,>.
car..,
.
77
éme-Théâtre
se. donnée l a
Rev
e1,
n'est-ce pas, en effet, une Soirée Artistiqueque
pour les gérer.
_
e..j,j. 41,,
Café Jacques Piece Ofivier ; Café Mus tin,lirte.1111.
DU 31151
rePêtition gerie.rtiorale mixte).
annoncée avec le
lément
niummen
y
domi9
.Rr0:,
ikaza.-2.....%;
t
Calé
Bbou
Ciné.
Directeur
de
S'adresser à AI. le
anupae0Art,,eat00T,hcl0tre,
Comme chaque année, le sympa
rale le dimanche 19 courant, 6Proie ne qui devrait posseder une Sociéte aSeurooinorusiod,e ,,01/1 tr 0ol
n000P/...edePet%t.s.p.,
PEPargne, 21, boulevard Soares:ms, %igue groupement de l'Amitié
heures précises, siège social,
d'au
moins
40
à
50
exécutants.
1
SM...
a
_UsaelàlàS
r/vàntà
Central,
fonctionne
d.S....s
Le sermauence du
Tou'ouse.
I Aveugl. du Midi donnera une au- tous
garçons. Présence indisPeu.ble
nr de
.e.ààlet .-.....e,
de 8 heure. à 9 heures et dee tioà. ,..
de tous les membres. Communica- ,sreir 71,0ar,rulY,elna001? tai cpo,,,rioris té'. ,[,nsoto,0ltor
' aileua de musique d'orgue et do ml. etles16jam.
1/adrets...,
r
ros,
Aselles
Sergalet,
r'0g
heures d 19 heures.
tions important..
chant, en la Basilique SUSernin, le Pour demande
b,
are
de
.rte
de
Combattant.
Demer.l.
;
LARDENNE
Tasse de The >, °muselle de Ch. Neit.
!jeudi 7 mai.
ieueein
Prea./à. DANCING.: Le Darm[es strgrusse vientaii p. de se cottes/nes [ eteracél,0.1,,,,,I),,e
Ce concert spirituel s'annonce ' prière d'assener livre militaire et /mai. la Le, rat
mr1,e,y,0010
ante
mStade
on
s
et mi.l
de mobilisation.
de Pirere Bue'
GOURS
; trois-quarts
DaNfERENCES .runie un véritable gala, l'Amitié suier1enoeve/lemene
Forestié n'aura pas lieo. dimanche lavette den mashià. civiles
Arrima'.
Magnai
des
can.
aour
l'année
seus se sous mm gsf le! hies ; s L'Anglais tel qu'on le pari.,
_
do. Aveugles du Midi ayant fait MiRayond, Corbarmu, Boa 1/, Dan- ppm. cause de banquets.
0000a
San
cl
Dimanche prochain 28 avril, en
qn peu de sonne; vandevilte fie Trtstan Bernard Ense: cette année 1 M. Yv. Tinayre.
y
Bès I, Bénezet
,,
our. allocataires ayant rase pieds ; demis
comigne
Mut ho DE L'ENSEIGNEMENT chanteur soliste dont on nSt
po.
scene. e[oss ire chaque
poevols,
Latrille,
matinée
et
soirée,
Dancin.g.
t
Biens.,
Brases,
avants
11913,rdna& r
ET MINERVA
blié le beau ;accès remporté à la 'ravelu.
dans son répertoire.
'hibou;
Y
I40011e,
1
Am
ert
à
Revel
ce
que
nous
voyons
partout
trenpier,
ANCIENS
COMBATTANTS
NON
'
'
commission du Rein Hippique
L'aà.,.r?,na.,, - h
GROUPEMENT DEDUCAHON
Le conférea.sprommiade à l'Ob- sociéte des Concerts du ConservaPENSIONNES. - Toox Ira Anneau ailleurs, c'est-a-dire des Sec:étés,
r que le public et Or nom'
rvaaoirs, sous la dir.tion de Mon- toire, et au concours non moins pré- Soirée ré-créative le ...di 18 avril, à Comme l'en Peut a011 1'endr° Combattants non pensionnes sens musicales dignes de cette mté labo- a Fer earbonnais
viendront nomtensereud, astronome, aura lieu dis cieux de M. André Marchai, orge- 20 h. 30, café Dermid, Place ms Caprode. compte les deus équipes . Pres.- priés d'assister à /a réunion nui se. rieuse qui mime le sport et la musi- morse
. meitlleu ra tenue ce soir samedi la salle des que, mais aussi capables de distrei- hoyauhoyauet feront satle comble à cette
...lit prochain 19 aval, à 10 heu- Oints nvrh,nio, et
éplLtroonuaurrber
rieur . 'il:
dos elomo
res du matin, Rendez-vous des perheures. Les déSéguês de re agréablement et sainement cette' somée sui a de. buts t recompenser
5°CiET"' AMICALE 216«rn tirierlcUan°1".1['oiliee
s , os,sse à 'urne Pentes, à 21. Ouest
enunoamolu cor b, person i ° LA CA'''°""£
Publique et Meer de
DES HAUTS-PYAENFENS
y traiteront des population 4001 ne cese perses °boaI le ger/ST.8e
nel on paon a
ssliasS. iuscrite n P h. 45 (hou. flatteuses,
o
la
Section
reecurses pour la grande
CONFERENCE
Souvellej devant la grille de l'Ob- parisienne et de nombre.os none.
mi,aparimue partre de rugby,
C
les
de
venH
en
aide
et
au
...tien
nouvelles
roits
et
devoirs
des
Anciens
tom'
d
mamies-tenon hippique du 17 ma/
r,b,eol000errnlu lv pissant au rang
t ' ublions as oue
de toutes ses Sociétes
matoir, à l'esta[énnie de la eue le
Vierne. Dupré et des plus eé mua de faim ...hm lems bell. arme. pour reprendre la tete du ours., 0100010.
Si le temps le permet, an concert, qui attirera ce jour-IS dans notre
LAUNAGUET
es taseriptinaa salit reçues as- bre organistes.
so.., invitent leurs arnie et tous cens qui et pour gaSner Is Loups dee XV le I
eriCir' nCle.hidnt.:e.'sli.. rg ';:`;:fu rrérer.
,,,,I,:Sius,;evie,n,,deab[i',ire,ôt al. cette, s iméreessat à I étude des Pyrex.es à ast Stade Tourousais doit marquer le'
';riertorSeeic"1
d: les fi'e'11'netnnsnll'll:rreZiéàlé21
REUNI°N.
tocation des li'eces est ouverte
nombre de points pus. [ aFsrltrrenetsUrqdurre
Pes"seretlée=érale
reg,
dans
le
jardin
de
la
Maus,
aider
à
le
cardée..
que
M.
Faucher,
réplus
grand
du Roy
e
comme ehaque année, au ses earne minent professeur de géographie, à la Far- tille ; deniers sa Ude> Sera
pors.ses.
. '
Nul doute que nombreux seront les
à
e'seser:fikedeeuti*
rant
18
est
cars
Ira
le
on.
a
Saillme
sasrès
1
adseret.
qs
a
e.,.
e
ai,
Ig
use.
fera
irombre est trop Mese, me
fereents de le maskrue qui vlendront ni
ce' des Lettres de r..
21 heures, au siêge, café Rouget.
Lyre a
d.usliartée conférenre-proinenade se---eappLaudieirjeess avrescdoe,, /n.
eures Pré.., dans sant lui est un des plue redoutaasedi,
25
a.,.
à
21
h
Dermes
&lai
pour
les
.rnets
le
'
i
s
'il
prs/mit
à
ra organisée dans les inertes cordsFaculs§ des Lettre., hles da Tohinoi
I. salle de
ocra que tombola.
tiens et uuteat qee possible le diProgramme des morceaux qui se,]az laSS),,,,aen0r00rtniethslivezt i&Liarvoal,,, pyruiu.,are_,11..
Marielle suiemet.
.......... .......essr ront ex êcu tés.
les rencontres diss
I, e Byb000rtlruu can. s (P. Rd,
T
° eh... à.... lu" <o...., i jusqu'u
leen.
EC'OLE he PERFECTIONNEMENT
n entre ise.Mas et Te/Mou-1
avec tambours et clairons ; 2. o Jean
Entrée labre.
COMMISSION EXECUT1VE
5, mazurka (Lévesene) ; 3. « Les
rhs trou g-puis:ie., de réserve d'inOIS !F.. REPADTEMFre ne
ET GROL'PE SOCIALISTE
Dragonnades a, ouverture historique Le célébre AFFUBLE FALUNA.
ru'eekroc'eliarrreldrerma%
mnergetg'I
ASSOCIATION 0515 RE°°"ME5
fanter,e de Taulouse
s
AU CONSUL GENERAL
,s
,,,,,,,,,,
D'APRES-GUEFIRE VEUVES,
(Mourgues) ; 4. « Va'se poudrés
'LOWE SANS ItEssoill, dont la
La Preelisine séance de travail de
', ^,nl'''''-''n rJ..-, 7%,,,,-I.
VILLEFRANCHE
OAPHELINS, ASCENDA,NTS
mendare
de
la
commise..
esecu1Popy)
;
5.
0
La
Fée
jouyeuse
a,
fanerSation a révolutionne l'Art her.
des
1 Lheln de perfectIonnement
tive
00
Ise
élue
social....
au
Conseil
Gég
g
taisie
(Labelle)
;I,
e
Le
Cimbre
veniV2.111se'ilex'erae=in
Ernest
ASSOCIATION
DES
MUTILES
ET
niarre,
n'et apPliqué loin PM
'
Lee
...rade,
error,
es...0
ilà`
ms«ms-officiers et csporaux-chefe de nem! sont errés d'assise» à le réunm ladie ou infinerté pendrel le cama de Waliom
Spécialistes éminents des Stabil.,
ANCIENS COM13ATTANTS, VEUVES P. R. (Signa.),
reserSe d'infanterie aura lieu di- commune sur aure
lands » avril leur ...Me eous tee alma... aorrt Mfar. L'as/il:Ergs du match a été confié
mente A. CLAVEDIE. do Paris, la
s/anche prochain /9 avril de 9 à courant
le
coup
Ca,
si/fiera
plus importante Inenn an monde
esIsIe
d
loulous,
un
troupeh
M.
Es,.
tes
ami
LUCHON
EISe INI'S
2MAINAETviteleealDL
so h I. cour ne N101 (Suint- tele, colle de 1."'e
BilrliZh mèseerr, "
ammel ils ont tom intérêt à se mou- d'envoi à 15 heur. précis. (heure Dirnanche 19 avril, à 9 h. 30, Mima- DE L'EAU S. V. P.
/Me),
L.
suis
per afin d'obtenu mus les asereases sue de Vegaes),
'raits l'intérêt de votre sante et
Le Secrétaire fédéral t
tin. dans la salle de la mairie â Vildiresteur de PEcole prie 1.
temps les hauts quartiers de
ta lever de rideau l'equipe (3) du lefranche, assemblée générale de la Mielques
notre bourse défiez... des Imfdeois
Immo
I. Masquère.
Sens '(licita et lee etiportrus-ebefs
de
ta
Ville
sent
privée
d'eau.
Les
Ils .000 00 mar. Informée qu'une PSIESS ESSES renom, trers Pequan (I/ de ection de l'Union Fi/déraie des Munutlras,
jle réserve flou encore inscrits de se GROUPES COQUILLE, SOUPETARD
ménagbres de l'avenue de Larboust Le Sens SpéeSslaslo ans Flablhnar.
tilés et Anciens. Combattants du sronpliaoe
joiadre à loure camarades afin da
deseeenmaIraent.jusqu'à
liligêu
BAsRIF_RE DE BALMA
palne2sdr C.raploror. ""..° r.° '
:11"Je, :T: 'Srtibrrti°
Canton.
Les
camared.es
Rives,
Basssnrobreux avantages Rémi, le mardi 14 avril, à sa. siée. ou .reCt rem. ter:a...M. nous.11es. LE MATCH DES TROIS
champ
Fédération
Se
et
Eychenne,
de
la
pue
n'II'''.
50001
En ville, l'eau ne monte plus que ""ellemem "" volt"
AU PAHU Dao SPORTS, Départementale exposeront le p
ses conseils,
rn
-.fé 5.105, eseSe avoir entendu la cautrès péniblement au ler éta^e. La donnera gratu iteeld
FACULTE DE DROIT
eerie &Leach,. 00e documente par le ca, DE
D'est
une
belle
initiative
â/Z,0000
grMnme
et
ta
doctrine
de
la
PesteraCENT'ULISBASON
ARTISTIQUE
I
population qui a vu conslearabiea darnsr s'er rffirr suivi'''. Or h h' h
Geo,. Redis, étudiant dee jeulion, toutes les questions intéressant aient
8
Simon Sasserath, avo.t à la marade
augmenter le prix des minces- '
nesses socialistes. Le« forme. modemao
Comme
res.
l'esses
talque
da".
na
C1.1ffe:dé
tetrfiresérrerielinent
'..;
Ira anciens combattants v seront is,loionne,,tioent qpuel,,deao:tprgero,ed,,,,,aert: hpeaurs,ri,r: MA7,AMET, Dimanche 10 avril, Rônu, d'appel de Bruxelles profes- da capital... finassier ; ue espel a /a PISe 6des, esenmessleé. s'est IsEed, 25 promue. Se. qualirié pour uml." traitées
telles que /a IsIntuefle-retraiteet ,A,le'in:Liteoudres.%apuehidoesBlie. salidarite a été fait en lavera dee ou- erra. à 20 1,00 .11. du Jardin tiorlii. ,ter M finale du cnampionuat de
te, le crédit immobilier et agricole tie" réparation peut arréter /a dis- MIREPOIX, Lundi 00, Hôtel Vivent.
coin. d'un atr
re
i
sue set. Essie dol,7
eisle:IFrance de 2e série ; Violet., ,quali- etc.
Mardi 21 avril. Diman/igue, fera, au grand amPhithéâtre rmZbe reeljete rassortir la rearanare
re ravs re consloirs de . esaill,,,Crslàem
surprue de voir cet état de TOULOUSE,
Sarilr, sa Tue pour l a final s d u ehamplonna t Le Congres
de l'Union est
e la FacultS de Droit, ce soir .- de
che 3 mai, 1101e1 Capou/.
t
se
a
été
envoyé
à
Paul
depuis
des
semaines
Pan,
chose
durer
rirss C..... t d. MM, ,......1. .e,l°,, de E'raues seniors . sont, en eftet, Fédérale des Associations d'Anciens
de ROUERGUE
..fi /8 avMI, à 17 heures, une .n. Faure, député du Creuaot.
,Sers Barytoe.'ler PIIII es s....m. «e mis d'accord pou, disputer «liman- Cembettanis et Victimes de la Qu'en pense l'administration muni. VILLEFRANCHE
fer: me sur le sujet suivant
Mercredi ES, Hôtel Moderne.
P. le secrétaire Germa.
compte-t-elio
Et
quand
''lle 19 aeril un match à 3 qui ne Guerre ayant lieu les 23, 24, 25, el
CARM[AUX, Mercredi 29, Hôtel Mas Les institutions pénitentiaires
redonner l'eau que mius
nous
In'Ausli7es[resimse. d.F.a. Ti.e.1...emass .er t pas d'intérêt.
Toulouse,
sers Prolo.a payons
, .,,,,,,.,,,44 4' 27 mes
der.
Itelses. a
ETUDIANTS SOCIALISTES
, rom esécutés pat l'orchestre et le ehorale [ ,sgsS ,gg..
?
SLOAUDENS, Jeudi 30, Hôtel Ferce jouralà à l'inerte. des memAssemblée générale dimanche, 19 avril. 70 meScurants soue la direction de M. Taves ,[à','`, .41'..,/,,l, à
t>anquet
Mer
se.
CONFERENCE DE MONZIE
FEU DE CHEMINEE,
bres désirent participer au
riére.
10 heures du matin. au rase, café Bod
brillamment eu rte e'prarrtie'friPnratIV,[
qui doit avoir den la dimanche 24 18 h, lb, te 1011 s'est déclaré dans la GAILLAC, Vendredi Inc mai, Ilôted
C'est mardi 2/ avril à 20 h. 30, àries
aredes
d.
Capitole.
tas
Me,.
deelmn.1.
L.
.....,a tous trole. pre- uteront avec leurs m à t'arsenal ouest
Lacrols,
nsi que Po. seuil chemin 'e du four
élu Commeree,
salle du Sénéchal que M. de M.- Ordre dn
t , lamelle . comédie ea
l 11.à. "..- mellIsms é dm..
des membres qui désireront faire pâtissier, place du Maréchal Joffre LAVELANET Samedi 2 (de 9 tr,
., député, ancien minitstre, fer Compte-rcede du Congrès des Ewell.. ler..
La aVioleot,/e0Isprocroot0an0tPAosa- -Pexcursiou
v in AN LaLuchon,buperbageé- ide de u tr
/ d
oauntlrrnue Eaubli,r0.0et ocaotara: socialistes ; Questia. diverees.
h 2 h., HôteTsfrasne.
at
LA CARPO DE LAS TURBOS
1
,t
demie e T I
mercredi 27 mai. unix a réusai l'éteindre. Les polo.
ers
qui
aura
lieu
le
Le Saeuarate.
C. ,ir à 9 hour.., ;easter, généralo au ses élétuen. de Toulouse, d'Albi de . En conséquence, tous /es membres
eu Problème Russe n.
Ceinturas per ectionnées
ntniteiZ iert,
alèse, café Gaston Comme-rendu de la suontanbau, Rodes. Le Sporting (1.' de la section sont Priés <Passer _à repebOtniveota
DA
JEUNESSES SOCIALISTES
te
I,
I.
Toulousait
que
des
événements
mallo
a
de 00
Versements
pour
Lacroix, locataire, sort assurés.
réunies
réunion du dimanche
daliarn"ZpYpeneUsUiniS'ô. Permanence à 17 heures, ou eafé Bo- atensère
de ees quatre In
'etr0i70
la ambon se tietsdra,,b, Les dégâts ne sont Pas
rretrdterelearstorrler'rr°13
Bob r
trésorier
dc.
astxète de la situat'
Usait: ide ries. Rendes-verre des camaredea qui doi- banque de PenteeSte. Nouvellee en, heureux vont priver fma
appel à
Questions
importes.
à
discuter
tueilleurs
équiplers
oies
nein participer au banque der ...me
Perr"7
quelques bonnes r.rues réserves j:li:seitrZ" /Vostrr;
°Celer/soi' C'phIrrusa[riégetes.lerlesetanleu%
rsit ept dos
GRENADE-SUR-GARONNE
ePr
encrier. C. dernier a lieu à 19 heures, ehea Bonne- ma suie du banquet,
érires
lIBS à Toulouse. Le Toec de son
à Poster
eut le mous e.
he e actuelle, fous. Place Oum.
Ce soirrsa- aarsables
EX.
°Onnsus gsi poss 1,, pr omièr 0 fois nuss
CINEMA
AMICALE DES AVEYRONNAM
REVEL
MODELES MM/VEAUX
ssionne pour es vaste ,champ Le Seerétaine de le Sedan, Toulousaine
A.
OLYMPIA'
mant.08,,ehe.
030,,
uonheersean,,eleuvrerepreosineni:
énérade
dim./Sie
19
oeil,
à
l'honneur
de
disputer
ta
finale
de
Rdusimi
USIFS
dee
Après
de
NOTRE MUSIQUE,
I'!nees. Quelle sera 11101m. [
IDEAVERIB,094, Faub./rit Berne
17 h. 30, au sit, 3, place du comtale. l'équipe 9 aura a eceur de démon- longs
forcée;
bile
mois d'une attenta
Prépareifs pour la [miré. dame.. Cori- trer qu'il était digne de jouer cette aux exécrables
journées «Mayer, du- ar
tAl'atnreVe7
mrtrererele la Valse tragédi ^ Der., Ferre
FAITES DES ABONNES
'ados.
8.1.
Cam..
nar
en
...mares
' , «le
.itileienn,
e 01h le oapItalisme amer,
sie jelies reneontres sue /e pu- rant Hsaluere alti
te.
Tordeuse.
Notre.D.m. du Taer,
[
r
INTRIGES
Ç67,
1
t
VIIVIVVVVVVVV
La Vte Sportive
de
.
eteeeee eeeefeee
fi
1
[
:
.
1
-
t
ejj, '
-
alfn,
.
.
La vqe $ocmotiste
ai
eas
..................
I
eou.es
HERNIE
,
à 10d a
'-
rel,
1
-
Nations/
I
I
)
;
r
etsralrr
;
EPEtablissen.eits
7 Pre
...Mo mir le ritslin offre au
AU e AMUI SOCTIriuriE
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
tE fflr -abrAl;re-t
LES MillittES
.11E6%421 IDEeSIEN1F
7Gratzlbottyg St A eme.PARIS.
...11W.'ed=.mak
142 618 »fie3dift
LE DEMI-DIEU
ou Le Voyage de Grèce (1)
demandez nos Ores,teaa bMaahlFrBdOnvB
t2.rur'U' f rem,. cio
Chronique de la T. S. F.
de Georgette Leblanc
h eure.
e'r7r
ien.' pas la Commi.ion anktique de
que par le Bélinographe.
17 heures. - Emission téléphotographi-
e M. Hen. Co,
qua..
Programme
s.
Su' sur k Bélinographe.
17 h. 15. - Petits ensenduks
(Welle«).
ouverture
service de la Mus lucide et de
« Chant d'emour s (Albenitz);
La ohms. des beilles
(Gine).
Parmi lei
Chmson populaim
(Ken.* ; . Ex- roses valse (Pétra.).
n, poeme
SaIs
Le chant des anges
Tannhenser
mphenique (Smuts):
je voua erna (Grieg).
fantaisie (Wasner-Popy).
(Brasa);
Sarabande
30. - Informatices de dernière (Gounod);
h.
vous voir touché qu'au lur et it m.ure
hem..
17 h 45. - Tangos chantés.
que vous auriez compris.
Hane le joueur de Plate
Caen.),
Et si ceet pour la Grèce, que vous
Ds,llr Dow. Dilir
pl.
protegé. oui plus précisément, que
se ne pouvaie laisser, ,mns trop de
la plus
exigenss des Intelligences, afin qu'il aimât mieux comprendre et vous faire comprendre que vous toucher, ou plutôt ne
(Cstmel:
17
a. reenorte eQuand
nous
"
Pendant
e
ture.,
::po
Adieu. d. Wotan; juan mime d u feu: maisons de haute couture d. Nri,
(Offenbach). Ou visé et présenté par M. Rote de la mai.
son Worth.
21 h. 30. -Mélodies.
Ces entrés. offerte par La maison Hou.
21 h. 45. - Orchestre viennois
Rabane. sem relayée car les stations de
Purin, soleil du monde . tHermaej, Bord«.-Lefayette, Limoges. P. T. T.,
WAckw stcrt.OSZP.WSIO , travers
QuQand refleurira k Id. blanc » Lyon-La Done, MarsoillwProvence, Mare.' le Meuve Nam. Trad. du pelonan par J.
.jeJermine » (Schilkret)
« Les pellier-languedoe
Haleadeu:Paso slehdee s Le Siffleur
C'est c. soir ou jamais n;
ear la
et
da France de Terwnt et 7.-A Lisier
de
station
- Le a désert manc
Pourquoi ?
Sérénade ds fleurs n; « Arlequins
. Les Chérubins
Lé Saison eds Mme.
;
Frolease
22 h. 30. '-Dernières nouvelles ..-
.a...tuées cer l'Agence Fournie,
22h. 41.- Mo,iqmilimairae
Puma
(Bise).
mura (Par.);
Richilde n, ouver.
Espa.
ad l'Al,
bas.. par l'Océan Glanai Arctique.
e
Nos Portraits
(Chabrier).
nos portraits obtiennent de plis. al
- Retransmission du bd des plus
la faveur de nos amis.
Petits Li PRocos, donnée dans k salle du
23h
Théâtre du Capitole de Toulouse. Au cours
d. cette soirée. défileront ks attractions /es
plus brillantes et ks vedems lei plus
en vogue auprès du publM parisien. Plu-
de eiva vaié
sa d. racine,st edistes assurerom la c..
Mur. dé programme. Fin de l'émission
vers 1h. 30.
Le cadre, sobre de goût, !larme
sinus de ligne, s'harmonise &yes
'as portrait et en fait une véritals2c
uvre d'art.
Notes pouvons -fournit le cadm
lait tout or, soit vert et or.
Lorsque lamendimement coin
pèrte plusieurs têtes, un upplé
ment de 5 franu par personne au-
4essus de La memière. est deman
dO Par la rou'son.
Radiuloulonse fera, ce si". une diffa.
Grandeur (avec cadre/
50x«
êon sensationndie do Bal des Peu Lits centimètres.
'Roses
c est. en effet, en ...bourdon
Quelies que soient lu ditnen
avec l'Intransigeant cue ce reportage ra- Ida. de la photo originale envoyée
diophonique sera réalisé
Jean Antoine 1 coûtera
pria da. no, bureaux
et Carlos lama., ks deux co/laborateurs
par colis nos
de Mun., spécialisés depuis longtemps 55 france. Fur
port et emballage compris.
déjà nef ce berne de diffusion, vie, al
d'ales
les amateurs
Mines qui voudront suivre ce
M.
A
Midi s
36.36., rue Maguelonne
plus belles réunions mondaines dc k sa,
s. toulousaine.
Ton/ouse.
Ajoutons eiMore
que Ra...Toulouse,
pour donner une diffusion tout à fait co.
plète de ce uala artistique. a décidé de ehoJOgroplii. pour oecondimouont
p,.I.»,ger son émion très tard dans â
nuit. Pour id Plu°
desdevant
tems lointains qui pourront
ro PIM
ainsi,
leu, bautparleur, participer à un spectacle
de chai..
r,.àdfeàà
àxà..u,
à
adresse suivante
cmoi,e san
suera On exiwe d'un biographe de mer une philosophie et
r.'56
presque une do.aso (IO style me
s
tnennes. Robert .ncourt ne tria lamais
vies d'écrjvam que nous passéMons et oû les deux sieurs ennemies.
Erudition et poésie, suntssent Pour
méer l'Image d'un des plus grands écri-
vains anglais. > A.1161 Fessibme M. An-
de 66 Crevas
(10f
Hem
Raman-Ciné, par 11L-1. MAGOG
ne
- Par qui
Moi, répondit le pêre de
aussitôt inlerloque.
.'s-lait bien b lui que s'adressait
cette élégante visite ! Que diantre
cela poUveit-il signifier
- Je voudrais vous dire quelques
mots, poursuivit /e visiteur. Je Uns
I.
.
M. Stuart Belmont.
Censurer, disait pas grand'ohose
au
marcha 1.1
de
reconnaissances,
qui n'avait eue de fort vagues rapports avec la haute banque. Mais,
en raison de l'aspect important de
celai 5101 se présentait, il crut dormir s'incliner aussi aimablement
qu'il le put -- c'est-à-dire un peu
moMs hargneusement
naire.
- Entrez, dit-il.
qu'a son -ordi-
Et il acheva d'otivrir sa porte.
jusqu'alors maintenue entre-baillée.
M. Boitant entra.
D'un seul
éclairer le lecteur, de mettre eu évi-
EXECUTION D'INSTALLATIONS INTEINEURES
lee eu rude
-
d'aetu
'
;:*
Ule i flee"'d
du..s. coure.
mr. de renm
.,u,.,.
est,
de ne.
ted,,,
ch.*
h.. ad.
fera roffre la plus avantageuse e
la Ville.
Cautionnement
2.000 fracs.
Le dossier de l'entreprise est 41-
posé b/a 5Ia(rie (Bureau de M
génie. de /a Ville), où les préleu
dan. peuvent en prendre ennuie
sance. tous Inc jours ouvrable0
heures
midi et de 14 heure,'
17 heures.
E. BILLIERES
nui terdite à tout 150,5005 aux Amea de.
raérhocrea
ce fut une doulour e
erTeur » mais mit fut belle et dont
In tragique augmente la beaute
FAIILS DIS ABONNES
n'est point aavnt tout
JEORGES.
AU t MIDI SOI
imno,tirnee,liàttésr,a,udrIesol-_eigleureenelogn,,,tei,
porte
p-- PIN
R-E
SE--E
F-L-X
ce
pour
distribuée aux lecteurs treuyantleeolutiopds
s' °Mt
otaiiyA 22 rue des
chez la gredine la volonté d'exploiter ce de Berlingot que tant0ti
<murs e
brusqua.
tro Frères-
Pt 15,1. taundre esoealurps timbrée ha 'fr. 50 par.
tant votre adreese.
la situation et il s'en inquiétait. Il raves dit vous-même. En st N.,
- Pour mettre cette responsabilité
à couvert et calmer vos scrupules...
que j'apprécie
sa juste valeur, Il
va sans dire que je Mis prêt ir
indemniser personnellement... Bi vo
Ire fils mus rendait qumuties
nen. dites-moi
timez. Je voua
!
__,,
'réP"d""
- le ". r'"''''' "'" b" ."jJ,,
Miel
RIEIN
E,';'2à;',.:"`.':1',`,°:1'::,°,1' _prà`Z,,,.
- Il
.
0,10tir/mines grondant le premier se.
mantra 1931.
dont l'org .eil si propice à détruire d'uiraer al d'Our, aimé, suai,
une intimité se mêlent trop nom- aitouS de la même façou que l'on Fait à Toulouse, au Cal,qe
13 avril 1931.
breux pua, que l'on puisse raison- aime.
Rossa Georgette Leblanc nous toit
nalUerrent songer à, disséquer a vieLe Maire,
revivre une amimie.° tentative in-
lui fut hargneusement. Libre à vous de le téressait à Berlingot, devait, en pre- C'est
ça que je voudrais connaître...
facile de jilaer le logis de l'indi- ilremettre
la police si vous ne pré- roter 1.1eu, s.'inteluser à gon puce, Cette idée ne peut pas vous être vevidu t crasse et pauvreté, toutes Sen
corrige
Mue-meme.
tnl
fet'.
le
.
e
ut ' e p, cor In arol ana'
déchéances.
n'est pas question de cela,
Et il réfléchissait à la méthode la men de la frimousse de mon micehe.
Il se dit que l'affaire qui rameinterrompit
Stuart
Beimont.
Votre
phis
convenable
pour
rappeler
cette
Non
me racontes as cemblable
nait serait aisée à conclure; e1 en Outil foetus n'a rien fait de mal... vérité à l'excellent Stuart Belmont.
histoire I... Alors I..,
compremême temps il _pensa
qu'avre an Au contraire, j'ai... nous avons été
- Voici Lu chose, dit Stuart Bel- nez bien qu'un père ne peut pas
personnage tombé aussi bas. les air- Sont
fait seduits par sa gentilles, mont. e surs prit à, me charger de comme
cela abandonner ses droits en
conIncutions étaient inutiles; il se. J'ai décidé de m'intéresser à lui votreenfana. à le faire étyver urne,
profit d'un inconnu, sans enquête
pouvait aborder carrément te sujet. et c'est pourquoi je viens vous fai- frais a à assurer son avenir. Il
sans lien connaître et
Ramène, do son côté, l'examinait re une proposition à son sujet. Il de vous coûtera-phis un sou. Voulezapprécier, surtout, /es raisons d'une
curieusement.
tient qu'a vous de vous en débarras- vous me le cordier
semblable proposition... Songez à ma
- Qu'est-ce qui Me yard l'hon- cer,
vofti
Uharge.,0.,, Remiche resta silencieux,
responsabilité,
neur de votre visite r demanda-tbi"M. Bg"
ont 1. rapoaellas morale do
if mielleusement. Je ne me rappe/lo sota.nt, pour se donner le temps de la questionna
elMnt,
o
agacé.
pas avoir jamais eu l'avantage ré)lexlion. Ah 1 ah 1... Vous vous inRemiche ! Pour l'entendre en parler
La prêteur hocha le tête.
et ne pas lui éclater de rire au nez,
c'est
d'être en rapport avec vous.
téresses à. mon garnement
if Fall it être d a 1" t t d'
- En effet, reconnut le banquier trop de bonté, mon cher monsieur ! sinus. , i
't d
°ro,:
,,,,,,r,
imé
sans irnnie. "Vous m'ignoriez...
Iniont, nerveux, impatient
0m, certainemen
claie,-Stuart.eBe
,, 1,,,e, , prends, vo,,, et an. iu u ',out ensemble.
nomme 18 vues ignorais. J'ai entendu
Mais il pensait que haquestion man lit
parler de vous aujourd'hui pour la changeait et qu'elle méritait d'etre fils à ma charue.
première fois.
traitée de façon différente. Qui s'an- - J'entends hien... Maie. le motif i -dear' dee 'dna'n'elleirt; Pre s'entgari't
-
MAIRIE DE TOULOU:1
Toute personne qui entraverait
ma sagesse vivraient également heuliberté
do l'adjudication serra: 05'
reux et satisfaits.
d'ainner et d'êtreaimé de la Lemme 0151e 510e peines portées .lani rie
bo t ole .412 du Code pénal.
Mais, d'aidleurs, d'autres éléments
quelque sottise, je n'entends P. en
etre rendu res.ponsable 1 grommela,
/
beau quittance.. ven. de
e
es
de
coup d'il il
ace y
(oq, , eqmemr,...
que tu m'aimes..., l'amuur ne peut un.. ...Dm
eu
I esi
hem d.
pas vivre unisMement de rai.. Je cela, eu= sel..
un'.
suis jeune,. tris sensible, tris exal. en.
tr
r. èn(5
tés, même très femme... Il m'est apMe, .See'e°.,
paru qu'il devait y avoir aux deux "un'.osdo
5227
W. de la terre d'amour un milieu,
un pays tempéré, a mes instincts et
01.- 5.0 0 0 IP11101\105
Il changea de visage et d'attitu.
MON FORMULAIRE
sevrer notreamoUr de toute mandes- mon
lotion. Tu as tt. Je suis cOnvaincue een,,,tm
demanda souri
haut d'un bien beau rêve.
MAGASID DE VENTE, 18, Rue lu Périgord 11
Georgette Leblanc... tu en arrives à bamum, rad,.
PROPRETE - HYG/ENE
ECONOADE - COMMOUrrle
Stems. co,nee 09 F.0.3 d'Assaini
tal 0
S'adresser :
des nate.,
nombre...
« Eceute, mon Maurice, écrit Mune plieedon et.elentin.
de. Bous-Pneu.
re.
Danner,.
- Par votre fffs.
La réponse à laquelle il était loin
de s'attendre, fit Sursauter Rot.elle, qui crut, du coup, retomber du
t
C'est bien la une des grandes cause'
Cette entreprim, peuvent s'éleva
du drame qUedamour porté l'on. 1.0 de muni.... ouvert
essuciattons. emprunte h la somme de 200.000 franco, set
ose la traverse et s'attache auasi à 1tutneections. warrante aternenementa
adjugée sur soumissions timbrée, d
1 homme.
Men termuur. contient
qat modèle. cachetées, en faveur de celui
ECLAIRAGE - FORCE MOTRICE
- Si m garnement a encere fait
-
Au Gaz et au Coke
S'il faut à tout prix n expliquer,.
CHAUFFAGE
r"'""""'""'"'
ment le préteur.
double unité de forme et d'.tion qui
til t « Ne pren. pas ma place. Je lise lu...ne
dol, être su fatum., n, je l'avals S mune contre leo precao.
.tet et, De la fourniture d'émulsion de bilm
laissé courir sa chance...
.e..aner. price à ...au connue. dein
me pour l'entretien des chemin,
Ce soirda cela me semblait bien tactle, voilà robe, peacteue de ce noua,
vicinaux, ritrain el des
plus difficile. a
...hie ouvrage, d su. fana a t.er 0.0a
nom donne la...union française. Cone-
messrslal
d'Appareils de Cuisine et de Chauffage
10
ELECTRIC: FE
Pl`e
con
d. principes qui tinrent toute ie.
Volei encore qui l'indique
Suclele foules
À
.
lenses
re-
nus A[ OMM
.
Il a écrit une des plus merve I-
decu.
de
ADJUDICATION
racontait l'histoire...
D'ACS'ES SOUS-ShINI.
J'éceutais avec un calme faux,
te. etièmémt
une Indulgence simulée. Je ne vou- A... but. os
Le blaire de Toulouse a 1 honnew
el en,
rayde d'informer
lais pas laisser voir man Paine °PP.- seul m palper.
le publie qu'il sera
éC01.1111,..
née à toutes mes belles théorie....
cama tea. Auout procédé,
le mardi 28 avril penchais.
y
a Déjà une fois, au moment de notoutoure
ddbeanatient
tre rencontre, j'avais VU arriver à 110u8 tpder et aman le mu.,
reata. 15 heures, da. la salle des séance
dt du Conseil muniCiPaL 00 EaPite,
eereire,
déaormete.
on
ee
Bruxelles une étrangère qui m'avait
l'adjudication
Trad. de 'l'allemand par Hélène Chanol
'eu' Mimel je fusse dMidé a me pins
Peut-être ne convenaitil pas
Usine à Gaz de Toulouse
s'efforeer de « eystérnatiser
ainsi.
Peut-être, en effet, la vie psychologique est-elle la plus cliver. et la
se.
Ommeinel
- e II n'état ese de livre
Liber
Société Lyonnaise des Eau. et de PEclairago
en
réalité, qu'un dévoueme,ni
maternel envers le « fruit - fiévreusement attendu et
- de ie.
union, c'est-a-dire canes,rs
Pieuvre et
la gloire de Maeterlinck.
obligé à revoir une ancienne maîtres-
(D N.B. P.. éditeur.
Robert &ENCOURT b La vie de Geo,
pe rairrornta. Trad. de Vain.. par quoi.
ms Lucia.. Préface de André Mubrois
pour elle le te.mps d'aimer. e
Elle n'aurai& toujours connu,
de fruits pose MIT un rond de dentelle. La lumière de la tempe sur Mn
front incliné... des affa.res Batelet%
0.
dra muurolu su, la liera dont IL Luciani
PEU iI,LliTii.S DU a MIDI s
L Lniant, des
au
S'adresser à la
l'Administrateur
du
leur fantaisie. um. touchent
000
0
TOULOUSE, 2, boul. de StranhOurg. CASTELSAMBAS/N, /, place
CASTIIEH, `1. °lace Jcen-Jaurês.
"
souvenirs, .presque deux visions le
premier mir, après le dîner, une petite table de bols doré, un COMpOner
a',m
0
.ergeie.
VALENGE-D'AGEN, rue ropublits4t
Pée mr
...t'un..
ppl ri «Amour
n'aea
» le seent
ntime.e MONTAUBAN, 56, r. de la République. VILLENELIVE-u-LO'f, 49, r de Pui,
qui la pousse vers M.rterlinek, et
si longtemps l'enchaîna. que pour
cette seule raison qu'elle fit la renIt.tatilissaalekra.....171.010wwseu
contre du maître, alors que s'était
« Enfin il (Maeterlinck) areiva...
t'Amérique latine doivent Im de gestes vrais.
mvairesauts Inquents de leur histoire
La réalité prend visage de légende;
parque.
elle m cristallise parfois en de cers
mêmes, cornu. ecabe 5,11e aur la
ma,avec sa vlie, am maisons et sa petite.
Max BREHnoRM
Anie. Dolmen. aile qul
veut pas mourir; cm, <I.
TrM. de l'anglais par Chilime
el nt syrabollque comme dans
(Stock) - Essayiste et critique, M. Max
étonnant Rani. Mais si l'homme
se
l'uni,.et
Beeerohni n'a
trouve jeté dans un> merveilbiuse et.
mune dont on nous donne uMourd'hul fahMatIon,
ne nous montre jan..
une version française. C en une histoire un visage si étranger une Chacen di
nnbalaiste et amusante dont l'intrigue mus n'y reconnaisse Mn propre al
n'a notre objet nue d'offrir l'auteur
t'
Aux U...yeux de M. Bernaad Grasset
Muse
De ce séjour nie restent deux brefs
obscures - euxquelies tes Mb., Mas, de sent/min., d'el:Fanatique d et
d nt I M
. ruPtélIêt
Le cens da mystAre, st aigu chez ce
cation.
ques
I.Stouln. - Court roman d'aventure que
met en oresenne nè matont sumo due,
dictiteur et une dame russe qui essnie de re.Indre son merl l'étranger
sa conclusion à en nier l'existence
et pour Maurice Maeterlinck et pour
nie.
Georgette ',islam. Il croit
longue a erreur que le temps dévoila et dont il fit alors une doulouren-
dente des pauages comme celui.
M..
000
plutôt de dégager les responsabilités
MoiproqUes, ce qui, ici, l'amène dans
raison et SOU. leur valeur d'une
ils ne ce.ent lu
roman d'aventures fort intéressant et mana
quand iis s'agitent dans
oui Jute .e vive lumière sur ces Intri. la laulastiques
de parler
Sues aouvent compliquées - et de loin lausagebconnu, dedécors,
fere commerce
Jakon WASSERMANN
rie maeuline a, car il essaie hien
est justement entièrement inconnue à
cette vie psychologique.
En tout cas aurait été bon pour
IcirrrBeerd.11-,CrL'rz.,.%
en. d'Etat. L'imans du con.. est un saisnt
de la vie.
"
blanchir a Meaterlimek, au nom d'ailleurs des coutumes du génie a (ce qui serait dela
une circonstance atténuante) ne dile
point cependant, comme on l'a déjà,
dit ou tatit au moins laissé entendre,
à un sentiment de « Frano-Maçonne-
Julu,SUPERVIELLE. - Ces conte(
Mont Pas ces. d'étonner! je ne sais
si la critique a souligné leur nom«,
ta. leur résonance, ma% il n'ut P.
oe d'affirmer que SepervIdle vient.
dans l'Enfant de /a atude mer crête
ver le conte à une Phi. !mak &MOS'
.eali., un général de récolai on et de
WIDELE DE COMMANDE
gue, am'nsant et intéressant o la fois. de
deux spectateurs spirituels de l'une de.
beau
n, c'est. dans les pays hisnano.mÉ(-
e
breux seront certamemem
un
.con'de partie ok
moite apte à se laisser ramener à
L'enfant de la haute mer")
noëls, sert ma évceat.o. charmant.
AlartinLivis GULMAN : L'ambre da o. trasiques, où l'humour ne couvre
Camara. Trad. de re.iliagnol par user- jamais tout fi 'fait la pointe moqueuse,
oarrois cruene. Ces histoires, ina'gré
a. Cillement (Gallimard). - ibn a
RAD/O.TOULOUSE DIFFUSE
LE BAL DZS Pdji FIS LITS ROSES
Ub francs.
Mont spécialement à Toulouse pour
smm cet, émiSsion.
Note. - Ne. agrandisse-nui.
Ils présenter., evec leur verve habi
tuelle, ka nombreuses attractions qui se sant payables d'avance,
succéderont sur k Pom
nom-
d
000
Ment, tenter:amant les traits d'ut
être cher, Se un plaisir sans pareil
Ce plaisir vous pouvez robtenie
sa noue confiant l'exécution de es
genre de travai/.
t hes t
.,..0eumur no. Y fait faim
yae,
Posai-der un .perbe agrandie.
1).ue véritable cachet rtietinut
Rhapsodie
qui
sert de cadre aux quatee contes de ce
.Rien qu'une nuit .;
sas
LES POETES
Quelques traductions
rêves sont des bulles d. savon » (Herm.). l'Eco!. Supérieure des P. T. T.
De 22 hemes à 22 h. 30. - Concert Radio-Disque offert par k journal
Le
COSTUMES VESTONS
pour MESSIEURS
160 195 225 - 245 Ir.,
COSTUMES NORFOLKs
pour GARÇONNETS
65 - 85 105 125 145 fr,
voyons en Sam pour la prend. fo.,
P.prit de cette introee présente h mue avm
canant. excellemment
Id. Bernard Grasset, en
P. grava te unir. indien.... il est duction.
effet qui elefform surtout dans sa
.
Orphée eux Enfers
vertme.
peau
Cette phrase du début définit déjà
le
(Martell.
cherchez un guide, à plus forte raison le rimouusttmene d'uns aeaaéo. le
r.unta
le'nu'acte
Program.,, dee voudrez-vous tel, car ce pays étant oeiui dune manière de sentir et de raisonner;
18 heur.. -S id, piano,
specsol. de Toulouse (soirée).
de la mesure et de la raison, c'est bien c'est une preuve.
In h. 15. - (hancennattes
17 heures. - Concert Prude/one.
plus avec sun intelligence qu'il M faut Quelle masse 5. Quelle matif. . sen« A le Varenne, (Idély): Si tu passes
Symphonie n. 11 en sol mineur
aborder qu avec mn eue. ; le cur ne
Ah
que cela m'est intellisible.
Per I. Bourgogne
(Cuttineed.
Dean- 6-lerdn);
manquera pu de suivre la tée.
Symphonie m.hevée
Lm esprits mi ont conçu ces termes
soit,
(Mété); s Au ber de Soleil (Gé- heu); Symphonie hMorque (Beethoven)
Cheisissez donc M. Jacos.. de Lure- et mur ont Wa. La ...mat]. Sans
mier
damas. Fédia Weinasrmw.
veux dire t lices et méditez son ras, obéisealent avent tete A une forte
181. h. 30. - Cou,s de la Bourse du
ICI,. 15. - Radio-Journal d. Fr.«. Demi-Dieu.
mainue intérieure. I. aimaient la dis.Conunerce de Paris
blés. a.oines, Fad.
PA.. Jacques de Lacretelle ne consent
20 haine... - 62° Ses.ies d, Jomnal
Pline du raisonnement Autant que le
nes et sucres. Foires et marchés. Résultat Parlé de huit heures du soir
présenté guère à admierr que quand il mie ...r- libre Jeu de la vle. et meme ne ne sedes courses. Informations
ecel, de s.orte que Fenchmtement qu'on para.. ma los deux mouvemen., Tout
ru s M. Louis Lespins.
grandes fercm na18 h. 45. - Orchestre viennois.
20 h. 30. - Programr. des ...tad. éprouve à le suivre ne cess jamais d'être en reconnaissant
avalent en avare. le ee19 heures. - Mélodies.
d. Tou/opse (leemain).
nd
comme éclairci et aéré par le souffle
sandre
et
Pacideumbition, Le seau. Pm,
19 h. 15. 90 h. Si. - aullcti,i métémo/onm«. fiant qui toujours émane d'une intelligensaisit
r.sé QUO de traits
19 h. 39 - Cours 'des Boursea d. dhanges, cousofficiel des valeurs kcales, ce en mouvement. rhésite entre cent p,. .ui.
Pl at vram, uniques. dont la répétitten
Valeur. de Pâris
Toulome. Chaages. copununiquée divers.
155qui pourraient rétat'ir. Et si M choiInformations,
21 heures. -. Diffusion, depuis ts Halle
que cette citation, qui 19 L 45. - Cubes. symplion.em.
an. Gram., t, k conférence de M. le cita. de IleuPgO'll'et?ulr pul'us"TsUrf.artlsqUIsrt jeJ'aimerais
le répète - "0 pas d'une P.g me19 h 45. - Chant. Opérescomiquee
facinimmen, député du Morbihan. lames sorti de la main des hommes.
Si j'émis Roi (Adent) Si vo. cro- sur « rEslise et la Paix
Conférence
nana /a Perthénon, rn.ale do rigueur lettre -one les autres, dOnnat la curiosité
yez evoir rêvé; s Les Noces d. Fig.° » organisée par l'Union Sociale du Midi.
et de justesse. on n'a pas établi pourtant Os lire tout le livre de M. Jacques de LaC'est bien le plus beau voyage
(Mozart) e A de. genoux;
La, Pè22 h. 30. - Reportage radiméléphoné une seule suuace qui soit véritablement Cretelle:
qu'os puisse faire, et le plus profitable.
che.. de Perles
Comm. au- par
la Parleur Inconnu
(Bizet)
du Bd d. plane. Le rut dm oolonnm est renne puisqu'on
y remonte Ms. aux plus sûres
trefois-. C'est lui. nes yeux font re- Pet. Lite R o.a. donné as Illéâtre du
rack. de ce que l'histoire des hotu..
e.ornel"
connu: or Mosan
e j'écris à Capitole. - Les ebs, gre.des et les plus
fait de M us solide
de plus Précices,
snon père; vous Mmes. Manou..., je redo- célèbres vedettes de, principales scènes
chent
leviremen
vers
rimai-km
('enlin,
et
qu'on en revient avec un trésor de
re;
Werther
(Messenet)
Werther est parisien.. et mondieles seront Présenté. Pas u. erste horizontale qui
smt merveille.. images muas confiance sede retour: « Cavaneria Rusticana
(Mes- sur k passerelle d'argent.
convexe a un Waile des.. Cette défor- sels, dans les pouvoirs et la fécendité de
mund e AS d'Allio.
Marguerite Gdhert, de Marigny, Georges I mation de /a g-forma:je est impercepti- la raicen.
20 h. 45. - Orchestre argentin.
Plat., do Palace ai de l'Emulre.I, h.l. ble a Exil, mms ene euh assurément.
J
8EVERAG.
20 h. 55. .-ChroMque de la Mode.
la Vermel, du Moulin-Rouge: Olurnm canosuulbln au 1-nul, 00,5 cnn in, ,o,to.
De 21 heures à 22 heures. - Concert Brucine, I, vedette de 12 ans i le fameux
CE Pans, Grasset M.
Le Trouvère
Orchestre. Opéras
fan- orchestre Tzigane Levin e, k azz
Eu
taisie (Verdi); L. Walkyrie tWagned
théNatan .; le défilé des mennec,ins des
(D.11.J.
volà à
bon moment d'acheter.
Tout en améliorant encore /a
lité si réputée de nos étoffes el d
fournitures, nous avons établi de: s'
play jalérestardS QU& jarnais.
profiter de ces avantages rendus
ebt. po,
pae,
a.ppression de tout
Inier
n.,édipire el r extrême
COMpreSSien
nos frais généraux.
S'il vo. arrêtât souvent pour Coassaibne
Documents grosMacterLioscas
e'ntre des forces rive. el
lyriquement son enthousiasme en compDa. ces « Souvenirs a, Mme Geai..
etrt ere perfection unique.
tant Ste la contagion de ses éMitionS
au point culminant de lu gette Lehlane retram vingt-trois ans
pour vous Ms faire partager? Non, sena
de vie commune passées avec Maurice
-forme,
plue
dot.. Vous souhaiteriez plutôt qu'il tût Mate
que les outre. édifices,
Os
Maeterlinck.
aussi informé que possible de !histoire wandee
mt mem
M. Bernard Creuset, dans une Iondu paya visité, de s. Meductieme nem- ...non) rabaisse tout,
zuut:
ilraluCt,i,eynnptrélasen.er,,te
relies et humaines - reuvr,, d'en, line''Irre'li'eut que l'on no distingue P. rue
rature, philosophie - que cette culture ausemt 1.
secrètes na, ks. ces pages, dit-il. ont besoin d'être
approfondie et variée fin, chez lui, au quelles
mura émouvoir
tard el
12 h. 45. - Concert symphonique m-
d. la station (direction
45. - Eanis.lon téléphotograeld- banal.
h.
13
une légère tendance à
4 '%t
Pour le Client "O la page 'r ,
éditeur
(BERNARD
15. - MdIndns.e
l'Associetice Radiophonique
Tonkas..
13 h. 30. - Informations de dernière Pyrénées .. avec le concours du septuor
13 h.
Lee prix rie détail, ap,.è
Mi et nt I, palier le plus bas, rp,,
Si vous aviez I visiter tut beau pays, (mea, maa pintègre mithmatipue
cemment choisiriez-vous votre guide? relia... C'est une de ces charnière:
Vous suffirait-11 qu'il air., le pays et q.e-inesmt..rteueu.
TOULOUSE.PYRENEES
12 L 45. -Concert offert par kRad,
nit
Les Souvenirs
par Jacques de LACRETELLE
Club du Tara-et-Garonne.
,r
laresurmarerastarasaverearuararesagarmerinesneraMMMIEsmeeireattrmelemDsureMreroverzamorna
icititigareliMeelébe
RADIO-TOULOUSE
tit
tcems, il n'a pu cool inspin-er
affection assez forte pour qae
vous soyez décidé à cette denten"-
Il, , nitre chose.
Le banquier hésita.
- L. raiceds qui dictent
pOsition, dit-if, ne sont pas
combien vous les es- re à tnquiéter votre por..9.""
le. sOinme.
verserairn
InvdlontaireMeneRoècle
se Dot
ta les mains. Non
cause de cette
proposition -qui n'était p. encere
Ile
preuentait,
attentout - mais, par. qu'elle lni apportait une nouvelle preuve de l'inex-
père. Puisque vous tenez à lca
paître, je vo. dirai que voue
une certaine ressouda..., a
enfant que j'ai perdu... De
sa présonee auprm de I. Pou,
re peut da. une certaine.
être salutaire et contribuer e
plicable intérêt attaché à la Person- un désespoilr qui m effrarà.
ne de Berlingot.
suis done prêt à un sacrift
Il ne 'agiissait do. que d'obliger niaire pour assurer ma chère
l'adversaire à abattre 01 jeu.
de, le présence d'un enf
Ayant coulé sur M. Belmont, vini- da. une certaine mesure
Moment trépidant, un regard sour- sion à. sa douleur... Cal
nois il répondit avec onction t
possible mi% condition q
- Nous na no us comprenons pas sentiez à vous séparer ce
bèen, cher monsieur. Certes, il m'en
R, votre fila et à me
coûterait de me s4p.er de mon Mais, encore une fois.
fila Mass..
c était vraiment pour vis-h-vis de lui et de vo
,
son hien, j'e n'hésiterans pas à. faire engagements nécessaire. Ponr
s
es surifice.I1 faudrait seulement que kr son avenir... Et, en ce
,sril
je sois persuadé d'agir pour son concerne personnellement,_ /7
bien. Et pourcela, il faut q. je prêt à vous indemniser. bict.
cenna.itue vos raisons et vos inten- chiffre. Il sera le mien.
M
HO.. Volis n'avez fait la connaissan-
(A
10141MSEE1MDFMMMM.MEDIEXIMslisTeMsd-rsillii.lielintiliglillaiiiiiiielisliffieVIMIMMITHEMMMERSMDMIDDIUDITEMEtsliMMTdetaelie
0
PC AMEZ Cureit de 8_ ni
à rtiRO quelconque LyE
des Succursales
.detiito
.
et faites inscrire
rfilIGNE.
qileilacCarhatelet
Bibliothèque municipale de Toulouse - Tous droits réservés
y
e
fait participer sa
EPARGNE
.
damilÀCOPI
ses le
Obi
Carnet da OonI

Documentos relacionados

20 janvier 1936

20 janvier 1936 ,,,a Je ie déclare per les ans avec net. tique étrangère ? Parce que la quesFlétrit les campagnes abjectes alaires radicaux) a été voté par 42 Le .:::.. :z..ter les autres, s'il le faut, avec tion ...

Leia mais