Résumés des articles Article summaries

Сomentários

Transcrição

Résumés des articles Article summaries
Résumés des articles
Article summaries
206
Résumés
Patricia de Aquino : « Paroles d’objets ou le carrefour des coquillages
divinatoires du Candomblé », Systèmes de pensée en Afrique noire, 16,
2004, pp. 11-47.
Cet article se propose d’analyser la divination dans le Candomblé,
religion brésilienne d’origine africaine, non pas à travers les seules données
recueillies dans les entretiens hors contexte avec des devins, mais aussi à
partir de la description d’une séance de divination comme situation communicationnelle. Il apparaît alors que la logique divinatoire répond moins
à la nécessité de conférer un sens au désordre qu’à celle de reconfigurer,
par des procédures pragmatiques, la biographie du consultant. Le devin ne
« devine » rien, le consultant n’apprend rien mais se voit contraint d’aborder sa vie autrement.
Mots-clés : divination – pragmatique – jeu – énonciation – échange
– Candomblé – Brésil.
Philippe Jespers : « Gloses sur quelques pas de guaguancó. Analyse
pragmatique d’une danse festive cubaine », Systèmes de pensée en
Afrique noire, 16, 2004, pp. 49-88.
L’auteur entreprend de cerner les traits caractérisant les deux
manières de danser la rumba, selon qu’on la danse lors d’une fête, ou en
contrepoint d’une cérémonie religieuse. Ces traits sont à chercher dans
la relation entre les conventions observées par les danseurs et les dispositions affectives ou intentionnelles qui animent tous les acteurs – danseurs,
musiciens et spectateurs compris.
Mots-clés : action – rumba – chant – intention – rythme – Cuba.
Summaries
Patricia de Aquino : « The words of objects, or the crossroads of
Candomblé divinatory shells », Systèmes de pensée en Afrique noire, 16,
2004, pp. 11-47.
Divination in Candomblé, a Brazilian religion of African origins, is
analyzed not only by using data collected during out-of-context interviews
with diviners but also by describing a session of divination as a « communicative » situation. The divinatory « logic » is thus seen to be a response
for « reconfiguring » the person’s biography through pragmatic procedures
rather than to be a mere response to the need to give meaning to disorder.
The diviner « divines » nothing ; and the person consulting the diviner
learns nothing but is forced to approach life differently.
Key words : divination – pragmatics – play – speech – communication
– Candomblé – Brazil.
Philippe Jespers : « A gloss on a few guaguancó dance steps. A pragmatic analysis of a festive Cuban dance », Systèmes de pensée en Afrique
noire, 16, 2004, pp. 49-88.
The characteristics are described of two ways of dancing the rumba,
respectively during festivities or in counterpoint to a religious ceremony.
They are sought in the relation between the conventions observed by
dancers and the affective or intentional predispositions that enliven all
actors — dancers, musicians and onlookers.
Key words : action – rumba – song – intention – rhythm – Cuba.
207
208
Résumés
Arnaud Halloy : « Entre jouer à apprendre et apprendre à jouer.
Les erês d’un candomblé de caboclo en Belgique », Systèmes de pensée en
Afrique noire, 16, 2004, pp. 89-110.
L’article se propose de montrer comment, dans un culte afro-brésilien
installé en Belgique, le jeu d’entités-enfants introduit une métacommunication qui débouche sur un cadrage rituel plus souple. L’importance de
cette dimension de jeu dans le culte est à mettre en rapport avec un processus plus large d’apprentissage rituel qui pose problème.
Mots-clés : apprentissage – jeu – métacommunication – ironie – dérision–
Candomblé – Belgique.
José Jorge de Carvalho : « La violence et le chaos dans les religions
afro-brésiliennes », Systèmes de pensée en Afrique noire, 16, 2004,
pp. 111-148.
A partir de données provenant notamment des cultes Shango
et Jurema de Récife, cet article montre que la violence et le désordre
ritualisés, censés provenir de cultes plus syncrétiques, et associés à la
manifestation d’esprits malveillants et « lourds », sont un aspect constitutif de l’activité cérémonielle dans les religions afro-brésiliennes. Un
parallèle avec le culte dionysiaque tel qu’il est dépeint dans les Bacchantes
d’Euripide fait apparaître que cette violence rituelle et la subversion des
catégories qu’elle implique sont la manifestation d’un « troisième état », ni
structural ni anti-structural, à considérer comme un mode spécifique de
l’expérience religieuse.
Mots-clés : Jurema – Shango – violence religieuse– expérience religieuse
– Brésil.
Summaries
Arnaud Halloy : « Between playing at learning and learning to play.
The erês of a Caboclo Candomblé in Belgium », Systèmes de pensée en
Afrique noire, 16, 2004, pp. 89-110.
How does the play of « child-entities » introduce a metacommunication that leads to a more flexible ritual framework in an Afro-Brazilian cult
in Belgium ? The importance of play in this cult should be set in relation
to a broader process of ritual learning.
Key words : learning – play – metacommunication – irony – mockery
– Candomblé – Belgium.
José Jorge de Carvalho : « Violence and chaos in Afro-Brazilian
religious experience », Systèmes de pensée en Afrique noire, 16, 2004,
pp. 111-148.
Drawing on material concerning the Recife Shango and Jurema cults
(among others), this article shows how ritualized violence and disorder,
associated with the manifestation of « heavy », evil spirits and attributed
to cults of a more syncretic nature, remain a constitutive aspect of AfroBrazilian ceremonial activity. A parallel with the dionysian cult as portrayed
in The Bacchae is used to argue that the performance of meaning-subverting ritual violence points to the existence of a pre-representational « third
state », neither structure nor anti-structure, which is to be recognized as a
distinctive mode of religious experience.
Key words : Jurema – Shango – religious violence – religious experience
– Brazil.
209
210
Résumés
Michel Agier : « De courts instants d’identité. La communauté
rituelle dans deux carnavals “afro” (Brésil, Colombie) », Systèmes de
pensée en Afrique noire, 16, 2004, pp. 149-173.
Ce texte étudie deux créations rituelles dans le cadre carnavalesque,
à Bahia au Brésil et à Tumaco dans le Pacifique colombien. Toutes deux
visent à l’affirmation d’une identité culturelle « noire » ou « afro ». On
montre que le contexte rituel suscite des moments d’identification à une
communauté, moments éphémères dont le rappel permettra de produire,
dans les contextes sociaux et politiques, les images emblématiques d’une
« identité culturelle » très labile.
Mots-clés : Currulao – afoxés – Exú – diable – carnaval – Brésil –
Colombie.
Silvina Testa : « La hiérarchie à l’œuvre. Organisation cultuelle et
genre dans les religions afro-cubaines », Systèmes de pensée en Afrique
noire, 16, 2004, pp. 175-204.
L’organisation cultuelle des pratiques religieuses afro-cubaines repose
sur une dynamique traversée par le genre, lequel organise la distribution
des charges rituelles. Les quatre cultes considérés ici, se rapportant tous à
une idéologie commune centrée sur la représentation du sang, mobilisent
et hiérarchisent la différence des sexes.
Mots-clés : genre – spiritisme – Palo Monte – Santería – Ifá – Cuba.
Summaries
Michel Agier : « Brief instants of identity. The ritual community in
two “Afro” carnivals (Brazil, Colombia) », Systèmes de pensée en Afrique
noire, 16, 2004, pp. 149-173.
Ritual creations in the carnivals in Bahia (Brazil) and Tumaco (the
Pacific area in Colombia) seek to assert a cultural identity as « Black » or
« Afro ». This ritual context creates ephemeral moments of identification
with a community. Recalling these brief instants serves to arouse, in social
and political contexts, the emblematic images of a quite labile « cultural
identity ».
Key words : Currulao – afoxés – Exú – the Devil – carnival – Brazil
– Colombia.
Silvina Testa : « Hierarchy at work. The organization of worship and
gender in Afro-Cuban religions », Systèmes de pensée en Afrique noire,
16, 2004, pp. 175-204.
The organization of Afro-Cuban religious practices is based on a
dynamics permeated with gender. Gender organizes the distribution of
responsibilities. The four cults taken under consideration all refer to a
common ideology centered on a conception of blood ; they mobilize and
hierarchically rank differences between the sexes.
Key words : gender – Spiritism – Palo Monte – Santería – Ifá – Cuba.
211

Documentos relacionados

Structures sociales et religions afro

Structures sociales et religions afro et non plus seulement une tradition ancestrale qui continue. Les idées nouvelles d’émancipation économique, comme conséquence de l’émancipation politique du Brésil, de liberté et d’égalité de tous ...

Leia mais