L`Ignymontain n°12 - janvier 2003 - Ville de Montigny-le

Сomentários

Transcrição

L`Ignymontain n°12 - janvier 2003 - Ville de Montigny-le
janvier 2003
'
2003 ouvre 5es portes et déjà le
monde craint le déclenchement
d'une guerre en Irak.
Cette année nouvelle verra malheureusement comme la précédente son cortège de souffrances,
de solitudes, de drames.
Et pourtant, nous nous souhaitons,
comme chaque année durant le
mois de janvier, pleins de bonnes
choses.
Et si cette année... nous nous souhaitions à nous-mêmes le courage
d'œuvrer pour une meilleure entente avec nos voisins, une plus
grande générosité envers les plus
démunis, une plus grande attention pour ceux qui souffrent.
2003 aurait peut-être une chance
d'être une bonne année.
Le Sénateur-maire,
t Quartiers
LES QUESTIONSRÉPONSES
DE LA PROXIMITÉ
pagel
L'année débute sous les pétillantes auspices du centre aquatique du Lac, que les
lgnymontains ont découvert curieux depuis deux semaines. L'actualité débute égal ment avec le vote par le conseil municipal du budget 2003, axé sur l'affirmation des
services rendus et l'entretien du patrimoine communal.
Pages 3, 8 et 9
t Fêtes
2002 dans
NOEL DANS LES
QUARTIERS ET AU
MARCHÉ
le rétroviseur
pages Set 12
4160€ COLLECT~S
À COUBERTIN
page 14
t Jazz à la Ferme
L'UNIVERS DE
Richard GALLIANO
t Handicap
BÉATRICE HESS,
UNE RÉFÉRENCE
t Téléthon 2002
page 13
page6
.
~ft;
vO"'A-.f
rr.ès
IA,fL.e
fr~~A.Jt
L'ignymontain, le joomal de Montigny-le-Bretonneux • Hôtel de Ville • 66, rue de la mare-aux-carats 78180 Montigny-le-Bretonneu•· tél: 01 39 30 31 32 • fa•: 01 39 30 31 33 ·mel : journaiOmontigny78.fr
retrouvez chaque mois l ' lgnymontain en ligne sur le site internet de la ville http :// www.montign y7 B.fr
.
SOMMAIRE
page 3 L'EVENEMENT:
L'ouverture du centre aquatique du Lac
URGENCE
S.AP EURS-POMPIERS: 18
Jusqu'au 18 janvier
Exposition : "L'âme latino-américaine"
avec Alan Jofre et Graciela Castellane.
à la Maison Félix
page 4 ACTU:
Au dernier Conseil - Les seniors passent à
table - C'est reparti pour le dépistage buccodentaire en CE1 - Ouverture du Musée de la
ville - la tribune de Montigny Plurielle
POLICE SECOURS : 17
SAMU: 15
Le lundi 6 janvier
Connaissance du Monde : l'Ecosse.
20h30 à la salle Jacques Brel
page 5 ACTU:
Le Marché de Noël de Montigny - Noël avec
le CCAS- Les villes jumelées dans l'actualité
CENTRE DE SECOURS
ET D'INCENDIE
Le samedi 11 janvier
"Nuit du Fantastique".
à partir de 20h3o à la salle Jacques Brel
Té l. : 0 1 30 69 39 oo
page6 ACTU:
Rencontre avec Béatrice Hess - L'EPA signe
son dernier chapitre - Chloé primée en
sciences - En bref
POLICE MUNICIPALE
page7 ACTU:
Retour sur les réunions de quartier du Sénateur-Maire et des Conseils de quartier
TÉLÉSURVEILLANCE
page 8 et 9 LE DOSSIER :
Le Budget primitif 2003 de la ville : les orientations et les chiffres
page 10 et 11 : RËTRO 2002
Retour sur les évènements majeurs de Montigny l'année passée
page u QUARTIERS:
Journée annuelle des Conseils de quartier Noël dans les quartiers- Rencontres au lycée
Saint-Exupéry au Pas-du-Lac- Exposition navale à la MQ Jouvet
page 13 CULTURE :
Soirée jau à la Ferme du Manet le 25 - Le
programme du mois du théâtre de SaintQuentin - Fugain tel qu'en lui-même- Le sacrifice des Mères Juives
Té l. : 0 1 30 57 57 57
Té l. : 01 30 4 8 26 70
ou 17
ALL OR NOTHING 2002 2ho8 VO
Film franco-britannique de Mike Leigh, avec
Timothy Spall, Lesley Manville, Alison Garland
L'amour de Penny pour phil s'est tari et la joie
s'est envolée de leur vie quotidienne. Gentil et
plutôt philosophe Phil est chauffeur de taxi.
Le mardi 21 janvier
Conférence d'histoire de la musique :
"Les Nuits d'été" d'Hector Berlioz
à 2oh au Conservatoire des Arts plastiques
ou 15
PHARMACIES
Commissariat
de Guyancourt
CENTRE ANTI-POISON
à l'arc.
Le samedi 25 janvier
Palmarès du concours des illuminations
de Noël.
à 11h à l'Hôtel-de-Ville
Le mardi 4 février
spectacle Jeune public :
"Alice au Pays des Merveilles".
2oh à la salle Jacques Brel
Té l. : 01 40 37 04 04
EDF Tél . : 01 30 50 88 54
GDF Tél. : 01 30 50 8o 72
Le samedi 25 janvier
Championnat départemental de tir
au centre sportif Pierre de Coubertin
Le samedi 1" février
Dîner des associations culturelles.
à 20h30 à la Ferme du Manet
Le jeudi 23 janvier
Conférence : "comprendre la messe".
20h30 à l'église Saint-Quentin-les-Sources
Tél. : 01 30 57 50 75
Le samedi 25 janvier
Soirée jazz :
Richard Galliano et Gary Brunton.
21h à la Ferme du Manet
Du 25 janvier au 2 février
Exposition : "Symphonie mari ne et fleuriE:", hu iles de Myriam Redmerski-Mann .
à la Maison Félix
MEDECINS
Té l. : 01 30 57 90 45
Tél . : o1 45 83 75 56
SPIDER 20021h38
Film anglo-franco-canadien de David Cronenberg, avec Ralph Fiennes, Bradley Hall, Gabriel
Byrne
Un jeune homme, surnommé Spider quand il
était petit enfant, souffre de graves troubles
psychologiques. Basculant peu à peu dans la
folie, il tente de retrouver le meurtrier de sa
mère, assassinée des années auparavant.
mercredi 15 à 20h3o, samedi 1S à 17h30, dimanche 19 à 20h30, lundi 20 à 20h30
Le samedi 18 janvier
Exposition de modélisme naval.
Toute la journée à la MQ Louis Jouvet
GARDES DE NUIT
page 15 JEUX- ANNONCES
MEURS UN AUTRE JOUR 2002 2h14
Film anglo-américain de Lee Tamahori, avec
Pierce Brosman, Halle Berry, Dame Judy Dench
James Bond s'apprête à prouver au monde entier que le colonel nord-coréen Moon détient
des armes sophistiquées et destructives. Mais
celui-ci se montre rusé et fait prisonnier
l'agent 007.
mercredi 15à 15h, vendredi 17 à 20h30, samedi
1S à 14h30 et 20h30, dimanche 19 à 14h3o et
17h30
Le mardi 14 janvier
Conférence d'histoire de l'art :
" Les orientalistes dans la peinture française"
. à 2oh au Conservatoire des Arts plastiques
COMMISSARIAT DE POLICE
DÉPANNAGE D'URGENCE
DESAMIADO AMOR 2000 1h40 VO
Film mexicain d'Ernesto RI MO CH, avec Ari Telch, Karina Gidi, Martin Altomaro
Deux sœurs orphelines décident d'émigrer en
Europe à la recherche d'une vie meilleure. Une
fois sa sœur partie, Beatriz commence à vivre
trois vies et trois rêves différents.
mercredi oS à 20h30, dimanche 12 à 20h30,
lundi 13 à 20h3o
Le lundi 13 janvier
Cérémonie de voeux du Sénateur-Maire
aux personnalités
à 19h à la Ferme du Manet
Té l. : 01 34 86 26 oo
. pa<Je 14- SPORTS :
Retour sur le Téléthon- CIEL monte au mur
- ASMB Basket : le beau parcours des seniors
filles en Coupe de France - Le centre aquatique
HARRY POTIER LA CHAMBRE
DES SECRETS 2002 2h4o
Film américain de Chris Columbus , avec Daniel
Radcliffe, Rupert Grint, Emma Watson
Au cours de leur deuxième année d'études,
Harry et ses amis Rob et Hermione, affrontent
de nouveaux défis et luttent contre la force
maléfique qui terrorise l'Ecole des sorciers.
mercredi oS à 15h, vendredi 10 à 20h3o, samedi 11 à 14-h et 17h15, dimanche 12 à 14-h et 17h15
Le dimanche ujanvier
intra-dub de I'ASMB Judo,_
au gymnase Jules Ladoumègue
/
ElA J
SOS ENFANTS MARTYRS
NAISSANCES
Le 25 novembre 2002
SAMBA Laranah
BERTHET Chloé
Le 26 novembre 2002
MEZBERT Inès
LEN0TRE Gabrielle
Le 27 novembre 2002
CHÊNE Colin
Le 28 novembre 2002
DUMÉ Deborah
SABATIER Camille
Le 30 novembre 2002
MANÇON Lenny
Le 2 décembre 2002
CORTINOVIS Tony
HAUTTECOEUR Loïc
Le 3 décembre 2002
HOTTON Zoé
Le 4 décembre 2002
GUARDIA Clément
Le 7 décembre 2002
COMTE Antoine
Le 19 octobre 2002
OUATTARA Léa
Le 12 novembre 2002
SANCHES Noah
BOUJDAA Assia
Le 13 novembre 2002
FRANQUET Marjolaine
SWIEROT Noah
Le 15 novembre 2002
CHARLIER Clément
BRAULT Maxime
DIALLO Tafssir
Le 17 novembre 2002
EPINEAU Clémence
Le 20 novembte 2002
SOLOH ERISON-RAKOTOBE Thibault
Le 22 novembre 2002
QUÉRÉ Marion
SORRIN Auguste
Penny est caissière dans un supermarché. Leur
fille fait le ménage dans une maison de retraite, Rory, vit mal son chômage; Quand Rory
doit être hospitalisé d'urgence, Phil et Penny se
retrouvent et redécouvrent leur amour.
mercredi 22 à 20h30, samedi 25 à 17h30 et
20h30, dimanche 26 à 15h.
INSOMNIA 2002 1h56
Film américain de Christopher Nolan, avec Al
Pacino, Robin Willliams, Hilary Swank
Au cours d'une enquête en Alaska, le policier
WiliDomer, stressé et perturbé par son enquête, tue accidentellement son jeune collègue. Le
meurtrier qu'il recherche a été le témoin et va
le faire chanter .. .
mercredi 22 à 15h, vendredi 24 à 20h3o, samedi 25 à 15h, dimanche 26 à 17h3o et 20h30
CtVfL
MARIAGES
Le 7 décembre 2002
DEBIEVE Franc.k et BRU
Stéphanie
DÉCÈS
Le 13 novembre 2002
GAUTHIER Jean-Pierre
Le 23 novembre 2002
LATRONCH ETTE-VI NCENT Jeanine, veuve
ROBIN
.Le 3décembre 2002
MAGNINAT Roger
Le 9 décembre 2002
BRIÈRE Sylvie
collecte des ordures ménagères
LA FOLIE DES HOMMES 2002 1h56
Film franco-italien de Renzo MARTTINELLI,
avec Michel Serrault, Daniel Auteuil, Laura
Morante
1959, dans une vallée des Dolomites commence la construction du plus gigantesque barrage
d'Europe. Seule une journaliste, consciente du
danger, s'oppose à la folie de ces hommes qui
osent défier la nature.
mercredi 29 à 15h, samedi 1er f~vrier à 15h et
17h3o, dimanche 2/2 à 120h3o, lundi 3/2 à
20h30
Pas du Lac
St Quentin
Les Prés
Plan de Troux
Plan de l'Eglise
Rés. Descartes
Le Village
Le Manet
La Sourderie
ORDURES
MËNAGËRES
à partir de 7 h du matin
mardi
jeudi
samed i
lundi
mercredi
vendredi
mardi
jeudi
samedi
lundi
mercredi
vendredi
ENCOMBRANTS
1fois par mois
Jeudi 2 janvier
mercredi 5 février
jeudi 9 janvier
mercredi 15 (Village)
jeudi 16 (Manet)
jeudi 30 janvier
PAPIER
samedi
mercredi
samedi
mercredi
VERRE
jeudi
vendredi
jeudi
vendredi
QUARTIERS
IVRE DE FEMMES ET DE PEINTURE2002 1H57 (Prix de la mise en scène à
Cannes 2002) VO
Film de Corée du Sud de Chihwaseon, avec
Choi Min-Shik
Le film raconte l'histoire d'un artiste coréen
qui vécut à une époque de chaos, la seconde
moitié du XIX siècles. Ce personnage historique, dont les errances font écho aux troubles
du royaume Chosu, l'incarnation même de
l'art.
mercredi 29 à 20h30, vendredi )1 à 20h30, samedi 1" février à 20h30, dimanche 2/2 à 15h et
17h130
GRAVATS
DËCHETS VERTS
DËCHETS
TOXIQUES
Réouverture aux Services techniques début mars 2003
Une collecte le 3' samedi de chaque mois de 9h à 13h place Etienne Marcel, quartier
St Quentin, une collecte le 3' mardi de chaque mois de 15h à 16h rue des Mouettes,
quartier Pas du Lac et de 16h15 à 19h place Jacques Cœur, quartier la Sourderie.
L'lgnymonta in, le journal de Montigny-le-Bretonneux
Directeur de la publication : Nicolas ABOUT, Sénateur-maire- co-Directeur : MichellAUGIER, 1~ adjoint au maire
Rédaction : 66, rue de la Mare aux Carats- 78180 Montig ny-le-Bretonneux
Tél. : 01 39 30 3134
Fax: 01 39 30 31 33
mel : [email protected]
Plein tarif : s€ - Tarif réduit : 3,30€
Film longue durée : TP : 5,20€- TR : 3,70€
Carnet de 10 places : 33€
Directeur de la rédaction : Yann Pasco
Rédaction : Y. Pasco, Sandra Duranteau, A.·5. Parisot (Sénat)
Photos : Catherine Maraone, Yann Pasco
Conception, mise en page : Y. Pasco
Imprimerie: SEMIF HEBDOS: bd des Champs Elysées- 91002 Evry Cédex
Distribution PTT
Abonnement : 8.4€ pour 11 numéros -contactez le Journal
ISSN : 1241-6053
Rens : 01 JO 4410 11 (repondeur)
ou au 01 J9 JO 3170 (Direction de la Culture).
Tiré à
z
19.000
exe m p l aires sur papier recyclé .
V~us n~avez pas encore plongé~ ce n~est pas un souci... Le centre aquatique au Lac~ inauguré le 20 ttécembre~ est
ttesormais ouvert 7jours sur 7 et toute rannée pour vous accueillir. Les vacances ae (in a~année ont confirmé ce
qui faisait peu ae ttoute : le nouvel équipement a trouvé son public.
Péti liant, bou ilion na nt ...
En conviant la championne de natation
handisport Béatrice Hess à accepter le t it re
de marraine du centre aquatique du Lac, le
20 décembre dernier pour l'inauguration off icielle, c'est aussi le symbole d'un équipement ouvert à tous que le Sénateur-maire
Ni cola s About voulait affirmer. Un équipement vast e, moderne, polyvalent et qu i
n'oub lie pas non plus les personnes à mobilit é rédu ite ( voir page 6). De fait , il ava it
f rappé ju st e car dès le lendemai n, pour le
pre mier j our d'ouverture, le public ne s'est
pas trompé d'ad resse. C'est sa ns doute incontournab le, le cen tre aquati qu e du Lac
est appelé à devenir un lieu fréquenté. Sa
modern ité, dans une région où la pénuri e
d'équ ipements aquatiques va encore se renforcer avec la fermeture pour au moins 18
mois des piscines versaillaises pour rénovation, devrait attirer le public au-delà des
frontières ignymontaines et vicinoises.
Mais le comp lexe est taillé pour le rôle. Ses
équipeme nts ludiques, l'espace relaxation,
le bassi n sportif s'insèrent da ns un large espace sans commu ne mesure avec l'ancienne
pisci ne Tourn esol.
Le sa medi de l'ouverture, puis le dimanche,
les habitan ts sont arrivés tranquillem ent ,
en regarda nt le centre sous toutes ses co ut ures, co mm e s'il s goûtaient le plais ir de
prendre leur te mps après une longu e at t ent e. Beaucoup n'ont pas am ené le maillot
avec eux, mais viennent juste découvrir le
vaisseau, prend re connaissan ce des horaires
d'ouverture et des t ari fs d'entrée. Ils prennent la mesure de l'espace en regardant les
Le centre aquatique était inauguré la veille ae son ouverture le 21 aéœmbre, en présence, autour
au Sénateur-Maire Nicolas About, ae la championne ae natation hanaisport Béatrice Hess et ae
toutes les parties prenantes.
baigneurs s'ébattre derriè re les baies vitrées
du hall d'accue il. Pou r les premiers ba igneurs, le contact init ial est presque unan imement positif. Les ba ssins ludiques et les
t oboggans sont les vedettes programmées
de cet engouement. Les sport ifs allongent
les bras sur la long ueur du gra nd bassin,
pendant qu'à côté on serre parfo is les
coudes à la boule à vagues et dans la rivi ère
à contre-cou rant. Beaucoup l'afirment, il
leur fa udra plusieurs vi sites pou r t out voi r
et prend re parf aitemen t la mesure du
centre aquat ique. Ça tombe bie n, c'est ouvert tous les jours !
Centre aquatique du Lac
4, boulevard Descartes (la Sourderle-Sud)
Tél. : 01 61 37 03 90
[email protected]
Web : montignY78fcadulac
res,ing des
part p fumée
A +h du matin dans la nuit du dimanche
::u au lundi 23 décembre, une forte explosion a soufflé le pressing du centre
commercial des Prés, situé au rez-dechaussée de l'immeuble au 19 de l'allée
des Epines. Alertés par la forte explosion,
les locataires ont dO évacuer les appartements supérieurs de toute urgence, alors
que les services de secours intervenaient
pour circonscrire l'incendie, qui a complètement dévasté le commerce. Fort
heureusement, aucun blessé n'est à déporer, mais l'émoi a rapidement gagné
les familles habitant l'immeuble, dont les
appartements situés aux 1" et 2• étage du
pressing ont subi des dommages à des
degrés divers. L'enquête a été confiée
aux policiers de la SOreté départementale, qui selon le Parisien du 24 décembre,
"travaillent sur la piste d'un incendie volontaire". Le quotidien rapporte en outre
un communiqué d'EDF-GDF indiquant
que {e sinistre "a pour origine l'explosion
d'une bouteille de butane au niveau du
pressing".
A sh3o, les habitants, sonnés par la violence de l'explosion, éta ient aut ori sés par
les services de secours à regagner leurs
f oyers. Les élus et les services de la ville
les ont tous visités individuellement dans
la journée du lendema in. En soirée le 23,
une réun ion se déroulait à la maison de
quartier André Malraux, sous la conduite
de Suzanne Blanc, 2 ' adjointe, et Mireille
Boucherie, présidente du ConsE:ll de
quartier. Face aux questions des résidents, les représentants de la Municipalité ont précisé que les policiers de la sOre-
té départementale avaient été saisis de
l'enquête, et que la caméra de vidéo-surveillance placée sur la place Malraux
avait j oué son rôle. Suzanne Blanc a également annoncé la mise en place d'une
cellule psychologique .pour les résidents
de l'Immeuble particul ièrement touchés
Rar; le sinistre.
A l'heure où nous bouclons cette édit ion,
les policiers continuent leur enquête.
L'architecte Jean-Michel Ruols
La haute cou tu re
du loisir nautique
"C'est un artiste, donc un homme de caractère. Nous avons souvent eu l'occasion de
nous confronter au cours du chantier. Cela
a parfois été orageux . Au bilan, nous avons
une superbe réussite, qu i est en premier
lieu celle de son concepteur, l'arch itecte
Jean-Michel Ruols. " L'hommage est de Nicolas About, rendu au moment de l'inauguration le 20 décembre, et il vaut sans
doute les quelque coups de sang poussés
par l'un et l'autre au fil d'un chantier délicat. " Il faut de la passion pour concevoi r
des équipements de ce type. La confrontation de ma passion à celles des élus, les
compromis qui en découlent, façonnent
sans doute le juste équilibre". Les relations
ont parfois été vives entre le créateur et le
maître d'œuvre, mais au final, le résultat
s'affiche avec org ueil. Car de Jean -Michel
Ruols sourdent la passion et la fierté du
métier. Il revend ique ce statut d'artiste
qu'on lui accordera bien volont iers en
feuilletant le book de ses réalisations .
L'homme est une pointure mondiale dans
son domaine. Les pages du livre font le
tour du monde et renseignent sur des projets presque surréalistes. En Inde, à Andorre, aujourd 'hui dans les Laurentides au Canada, les réalisations et les projets pharaoniques de comple xes lude-aquatiques dûs
à l'architecte français ont fleuri et conti nuent de pousser. A côté de ces monstres
de luxe, le centre aquatique du Lac fait
presque figure de poids plume. " Il est certain qu'on ne bâti t pas les mêmes projets
pou r des équ ipement s publics ", ajoute celui qu i créa aussi le Parc Astérix et qui a déplacé récemment ses bureaux de Paris à
Les sensations au spa extérieur, un point tort ae respaœ relllXation au centre nautique .
Top départ pour
les activités
En ce début d'année, la rentrée marque
aussi celle du centre aquatique, qui voit à
compt er du lund i 6 j anvier débuter les acti vi tés pour lesquelles les usagers ont forma lisé leur inscription depu is le Forum des associations en septembre.
Dans une palette large d'activités et de créneaux, déd iée à toutes les générations, des
listes d'attente sont de fait au rendez-vous .
Fin décembre 2002, il restait en revanche
quelques places à prendre dans le cours
d'aquagym des seniors, à l'école de natation pour enfants nés en 94, 95 et 96 (le
mercredi de 11h à uh), et à l'école de natation ados (enfants nés en 85 et 86, cours du
mercredi de 18h à 19h). Pour les femmes
encei ntes, un cours est également ouvert,
avec un paiement à la séance.
L'autre activité sur abon nement concerne
l'espace Remise en forme, qui vient également d'ouvrir après avo ir déménagé de la
maison de la Danse au centre Marcel
Guillon. Un t ransfert qu i s'accompagne
d'u ne accroissement des capac ités d'accueil. Du matériel supplémentaire est désormais proposé en matière de cardia-training et de muscu lation, dans un espace plus
grand qui accueille 10 postes supplémentaires. Une dizaine de cours de plus, dans la
gamme des abdo-fessiers, stretch, step ... ,
seront distillés par Catherine et trois nouveau x professeurs. Rançon incontournable
de l'amélioration du cadre et des services à
l'espace de Remise en forme, les tarifs ont
aussi été rev us à la hausse.
Renseignements au 01 61 37 03 90
Inscription au centre aquatique
3
Jean-Michel Ruols, rardritecte au centre nautique, ici en conversation avec Béatrice Hess,
est un spécialiste monaial aes complexes luaiques. Il est notamment le concepteur au
Parc Astérix.
Versailles . Son expertise a compté au moment de concrétiser le projet de papier.
Mais son ambition s'est alors cognée parfois aux besoins de compromis des maîtres
d'œuvre pub lics, soucieux pour leur part
des den iers pub lics. "A Montigny, nous
sommes économes. Nous avons économisé avant de nous lancer dans cette réalisation, et c'est lorsque nous avons su que
nous pouvions le faire que nous nous
sommes lancés. Nous avons choisi un
maître dans son domaine et nous ne nous
sommes pas trompés". Tirer tout le parti
de la créativité de l'artiste, sans perdre de
vue le contrat initial, c'est aussi un joli
coup d'artist e. En sem bl e, Montigny et
Vo is in s l'ont fai t ...
www.montignylB.fr
Les seniors
passent à table
Au dernier Con sei 1
La séance du Conseil municipal du 16 décembre dernier proposait un plat de résistance a prîori..roboratif avec le vote du budget 2003 de la ville (voir notre dossier
pages 8 et 9). En définitive, cette ~tape a
été rondement menée sous la houlette
d'Armelle Aubriet, adjoint aux Finances, saluée par ses pairs pour la qualité de son exposé illustré. La partie financière entérinée,
le Conseil a débattu et avalisé plusieurs décisions inscrites à l'ordre du jour.
Classes de découverte
Chaque année, la ville subventionne le départ de dix classes de découverte. Elle soutient également les projets scolaires menés
au Relais-Nature de la Ferme du Manet.
Pour être pris en charge par la ville, les projets ne doivent pas excéder un coût de 40€
par jour et par enfant.
En 2003, la maternelle Paul Fort organisera un séjour découverte au Relais-Nature
pour ses 102 élèves dans le cadre de son
projet d'école. La maternelle Jules Verne y
déplacera les 28 élèves de sa grande section
fin avril, de même que l'école élémentaire
Chénier pour 46 élèves.
Dans le même ordre d'idée, M. Prioul,
maître ressource en sciences pour la circonscription scolaire, propose de faire découvrir à dix classes de la commune le milieu naturel, en les déplaçant au Relais-nature, à la réserve naturelle de la base de loisirs et à la maison de la forêt Hamadryade.
Enfin, plusieurs classes s'expatrieront plus
loin. 2 classes de Paul Fort élémentaire partiront dans le Jura ce mois-ci, 2 classes de
Péguy élémentaire partiront dans le Puyde-Dôme en mars, 1 classe de Dumas élémentaire partira sur la côte Atlantique à Piriac en mars, 2 classes de Daudet élémentaire partiront en Savoie en juin prochain, à
la même période que Satie élémentaire
dans l'Orne.
Le conseil municipal a également voté un
additif en trois points au règlement intérieur des assistantes maternelles. Il prévoit
que la ligne téléphonique doit rester disponible en permanence (notamment pour les
usagers d'internet), la nécessité de garder
le matériel en bon état, et que toute modification apportée au domicile doit être signalée à la PMI. Après celles destinées au
secteur sportif le mois dernier, les subventions aux associations culturelles selon une
série de critères prédéterminés ont été approuvées par le conseil, pour un montant
total de près de 40000€.
On peut encore noter dans l'ordre du jour
que l'allée Etienne Falcon net et l'allée Claudion de la résidence les Patios 1 au quartier
du Manet ont été classées dans le domaine
public. Quant aux dernières parcelles non
classées de la résidence Le Préau au Plande-Troux, l'enquête publique préalable à
leur classement sera lancée prochainement.
La mairie organisait son traditionnel déjeuner dansant de fin d'année pour tous les seniors ignymontains, le dimanche 15 décembre dernier, à la Ferme du Manet. 400
convives étaient réunis. Inauguré par un kir
au champagne, le menu de Noël était innovant, selon la volonté du chef Samuel lrazoqui. Le foie gras était devenu terrine de canard truffée au foie gras, et les filets de canette au miel apportaient une touche sucrée-salée. 15 serveurs en tenue, sur le thème du grand café, ont servi un vrai repas de
fête avec un grand professionnalisme. Le Sénateur-Maire Nicolas About, son premier
adjoint Michel Laugier, les élus de la ville, le
service du CCAS en charge de l'organisation,
l'équipe des aides-ménagères, se sont tous
retrouvés pour un moment de convivialité.
Michelle accompagne Jackie depuis 5 ans.
"Ça nous permet de retrouver des connaissances et surtout de nouer de· nouvelles relations". Christian et Elise viennent pour la
8• année et se retrouvent chaque fois à table
avec leurs amis du club de l'Amitié. "C'est la
vie sociale qui maintient le 3• âge" a souligné
Christian. "Du moment qu'on peut danser
c'est bien ! ",a ajouté Elise. Le Sénateur-Maire a fait le tour de toutes les tables.
Nouvelle collecte sélective
Début en mars
La nouvelle formule de collecte des déchets ménagers, qui ajoute les emballages ·
au tri habituel du papier, du verre et des
produits toxiques, devrait se mettre en
place au début mars. Le conditionnel reste d'actualité dans la mesure où un calendrier serré rythme les opérations de mise
en place.
A partir du 13 janvier, des enquêteurs habilités par la ville et la société Plastic Omnium frapperont à votre porte (pavillons)
pour évaluer vos besoins. De la mi-février
à la fin février, les conteneurs vont seront
livrés avec un guide du tri. Si ces deux
étapes se déroulent dans les délais prévus,
la nouvelle collecte interviendra à compter du lundi 3 mars. Le Conseil municipal a
entériné l'opération le 16 décembre, qui
devrait limiter la hausse de la taxe d'enlèvement annuel à une augmentation maximale de 10 à 12%.
-
Des cadeaux, des
rencontres et de l'amitié
Ils ont été accueillis par un premier cadeau
qui a été suivi par plusieurs tombolas. "L'année dernière j'avais eu une calculatrice dont
je ne me sépare plus! La pendule est design,
elle va avec tout et surtout les chiffres sont
assez gros ! " a déclaré Monique, présente
pour la 2• année. A l'image de l'organisation
de cette journée, chaque petit détail était
pensé et la pile était fournie avec la pendule ! Les convives ont pu danser pour digérer,
et tous sont repartis contents, même si le
départ avec le car du retour est arrivé un peu
vite au goût de certains. La doyenne, Madame Laboutique, âgée de 90 ans, a reçu un
bouquet de fleurs et le doyen, Monsieur Angelliaume, âgé de 84 ans, un petit cadeau
souvenir, en signe de cette journée consacrée au troisième âge. Dans son discours, à
l'approche des fêtes de Noël, le SénateurMaire avait une pensée envers les personnes
seules, et il saluait également l'efficacité de
l'équipe du CCAS pour son organisation et
ses actions, tout au long de l'année.
La parole aux groupes du Conseil municipal
Montigny.Plurielle
Tarifs communaux (2)
Dans un premier article (L'ignymontain de novembre dernier), souhaitant expliquer nos divergences de choix politiques avec la majorité
municipale au sujet des tarifs communaux, nous
avions commencé à rappeler brièvement ce
qu'étaient les "services communaux" et comment ils étaient financés, en particulier par la
participation des citoyens usagers.
Le premier type de choix politique concerne les
services que la commune décide de proposer aux
citoyens. Depuis le début de la mandature les
questions des crèches et des colonies de yacances ont plusieurs fois été évoquées. Le groupe Montigny Plurielle a plusieurs fois estimé que
la proposition communale lui semblait insÙffisante dans ces domaines et surtout que le
Conseil Municipal ne disposait pas d'éléments
, objectifs permettant d'estimer les besoins des
citoyens.
Le deuxième choix politique concerne la prise en
charge par la commune d'une partie du coût de
services municipaux afin d'inciter les citoyens à
les utiliser. Cela concerne en particulier les services éducatifs et culturels (intellectuels et physiques). Pour certains services éducatifs de base
(par exemple d'alphabétisation, de soutien scolaire, d'utilisation élémentaire des moyens informatiques, ... ) Montigny Plurielle estime que
la gratuité pour les usagers devrait être la règle,
avec, bien entendu, une exigence d'assiduité, de
discipline et de travail.
Le troisième choix politique concerne la différenciation catégorielle des tarifs, en particulier
suivant la richesse des citoyens. Cette différenciation se fait principalement en utilisant la méthqde du "quotient familial". Cette méthode
consiste, dans un premier temps, à calculer un
"indicateur" (le "quotient familial") de la richesse de chaque foyer, et, dans un deuxième temps,
à appliquer au foyer un tarif dégressif en fonction de cet indicateur: Il faut d'abord remarquer
que cet indicateur est bien imparfait car il ne
prel)d en compte que des revenus. Mais, actuellement, compte tenu des caractéristiques de
notre fiscalité nati,onale, il semble très difficile à
une commune de beaucoup innover en la matière.
Il y a cependant plusieurs manières de calculer
ce quotient familial pour tenir compte de la
composition du foyer (en particulier du nombre
d'enfants). La commune avait une méthode qui
n'était pas celle couramment utilisée par les services nationaux (Impôts, Caisse d'allocations Familiales). Pour s'aligner sur ces services la commune a donc dernièrement décidé d'en changer.
La nouvelle méthode est beaucoup moins avantageuse, en particulier pour les foyers les moins
riches, si, conjointement, aucune modification
n'est apportée aux tarifs. 'Montigny Plurielle a
donc demandé que la révision des tarifs en fonction du quotient familial compense, au moins
pour les familles les moins riches, les effets du
nouveau mode de calcul. Nous n'avons pas été
suivis.
En outre, depuis le début de la mandature, toujours en ce qui concerne les J;arifs dégressifs en
fonction de la richesse des foyers, le groupe
Montigny Plurielle a dQ exprimer à plusieurs reprises son désaccord politique avec la majorité
municipale. En effet à chacune des révisions de
ces tarifs (révisions ordinaires, pour tenir compte en particulier de l'inflation, ou extraordinaire,
pour le passage à l'Euro), la dégressivité était
modifiée ê!ans un sens moins favorable aux familles les moins riches. Montigny Plurielle a
donc, à ces occasions, exprimé son complet
désaccord, surtout en ce qui concernait les tarifs
des services à forte composante éducative (certains services de la maison de la réussite, colonies de vacances ...).
Par ces quelques lignes nous avons voulu faire
remarquer que la détermination des tarifs municipaux n'était pas une opération "neutre", mais
résultait de choix politiques. Nous aurons très
probablement l'occasion d'en reparler ...
C'est reparti pour
le dépistage
bucco-denta ire
"Et pense bien à faire le brossage deux
fois par jour ! ". Ce jeudi à l'école Chénier,
le docteur Baert, dentiste de son état, est
en mission de dépistage bucco-dentaire
auprès des CE1 et des CE2. L'opération
préventive reprend pour cette année
2002-2003 dans toutes les écoles de ville, à l'initiative de la municipalité et de
l'Union Française pour le Santé buccodentaire. "De quoi ?",lui répond Benoît,
la bouche à peine refermée et qui a encore manifestement quelques habitudes
quotidiennes à affermir. A sa décharge, il
ouvrait le bal d'une opération qui mobilisait ensuite tous ses copains et ses copines de l'école au cours de la journée.
Le sourire rassurant et les explications
bienveillantes du docteur Baert n'empêchaient pas les plus hésitants d'avancer à
reculons vers le fauteuil fatidique, alors
que les plus intrépides n'y voient qu'une
balade de santé.
Les autres élèves de CE1 suivront dans
tous les quartiers de Montigny jusqu'à la
fin janvier, sous la houlette de dentistes
ignymontain(e)s intervenant bénévolement. Pierre Le Guérinel, adjoint au maire chargé de l'enseignement, est venu
donner du courage aux enfants; qui pour
la
plupart n'en
manquent pas.
"L'U.F.S.B.D prend en charge le dépistage, financé par le CCAS de la ville. Les infirmières scolaires organiseront en
outre une opération de prévention sur
la technique de brossage des dents auprès des enfants de CE1. Seuls ceux dont
les parents ont signé une autorisation
de dépistage sont examinés par les dentistes bénévoles. A la fin du dépistage, il
est remis à l'enfant une note aux parents indiquant les éventuels soins à effectuer".
Le musée de la Ville
succède à l'écomusée
Nouveau lieu, nouveau nom, mais mêmes
têtes et mêmes missions, le Musée de la
Ville inauguré le 5 décembre dernier par les
édiles locaux garde l'esprit de I'Ecomusée
tel qu'il fonctionnait avant l'interlude de
deux ans nécessaire à son évolution. Une
évolution guidée en premier lieu par le déménagement dans un lieu plus vaste, dans
le périmètre de la médiathèque du Canal,
qui permet à la directrice Julie Corteville et
Isabelle Barikosky son adjointe d'abriter
une collection de plus de 10000 objets retraçant l'histoire de la ville nouvelle.
L'équipe du musée continue en outre de
proposer des expositions temporaires. La
première de cette nouvelle ère met en lu-
L'ensemble des élus de Montigny Plurielle, à
l'occasion de cette tribune vous présentent leurs
meilleurs vœux pour l'année 2003.
Le musée ae la Ville inauguré le 5 décembre au
centre ville par Nicolas AbOut et Robert Caaalbert consacre sa première exposition à révolution aes cuisines au xxe.
Pour nous contacter : Montigny Plurielle,
15 rue de Bréhat 78180 Montigny le Btx
Email : [email protected]
4
mière dans une atmosphère très Seventies
nos cuisines de 1930 à 2000, ouverte au
grand public et aux enfants avec une série
d'animations.
Gratuit, le Musée dans la ville est ouvert
du mercredi au samedi, et le premier dimanche du mois de 14h à 18h.
Rens. : 01 34 52 28 8o.
web : san-sqyjmuseedelavil/e
+
L'ignymontain
www.monti911Y7B.fl'
Montigny profite de
son marché ~ unique
· marché. Tous se sont retrouvés autour d'un
verre de vin chaud, en goûtant les pains
d'épices et les Stëllen, des spécialités allemandes. La Grange abritait les artisans d'art
qui participaient à faire de ce marché un
lieu vivant et coloré. Parmi les découvertes,
un stand d'épices qui comptait 125 sortes
d'arômes et de couleurs par exemple, ou encore un cu isinier qui remuait à grands
coups de bras sa tartiflette dans une poêle
de plus d'un mètre carré !
Elargi, plus pratique et agréable pour tes visiteurs, te Marché ae Noël a ae nouveau (ait te
plein te premier week-ena ae décembre.
Le Sénateur-Maire Nicolas About a coupé le
ruban inaugurant le marché de Noël, le samedi 7 décembre dernier, en présence des
élus de la vi lle, d'Etienne Pinte, DéputéMaire de Versa illes, ainsi que des maires de
Wic klow, Denton, Kierspe et Lunca, villes
jumelles de Montigny. Le cortège a pa rcouru les magn if iques allées du marché à la rencontre des artisans et de leurs produits, accompagné d'André Triana, animateur de
métier, et de son compagnon Thimoté, qui
aiguisaient les bouches et les yeu x en présentant les différents stands. Le marché
chantait un air de tradition et de convivialité, à l'image des chants de Noël interprétés
par la chorale des enfants de la classe d'éveil
des 6-7 ans du Conservatoire de Musique, et
des accents des artisans venus de toute la
France, de l'Île d'Yeu en Alsace et de la Normandie aux Pyrénées. Au centre de la Ferme du Manet, un lieu qui rendait à ce marché toute son authenticité et abritait des
métiers de tradition dans un lieu d'antan,
les artisans de la bouche réchauffaient les
visite1:1rs avec des odeurs alléchantes et des
dégustations de produits régionaux. Les
élus français ont fait une halte chaleureuse
sur le stand de Kierspe, première ville jumelée à Montigny et grande fidèle de ce
Le marché aes terroirs fnllfÇilis attire tes
gourmets tlès te vendredi.
Les jumelles au
marché de Noël
Maurin exposait les ours qu'elle fabrique
pour la première fois. " Je prends plaisir à
jouer avec leurs expressions et leur certificat de naissance raconte 100 ans d'histoire
Originalité, tradition et
qualité, tout un marché
Les représentants aes villes jumelées ont découvert ta tradition au marché ae Noël ignymontain sous ta conduite ae Jean-Luc Ourgaua,
atVoint à I'Evènementiet et à ta Communication, et te Sénateur-Maire Nicolas About.
à 15000 personnes éta ient attendues su r
le marché de Noël, dont le secret nous a été
révélé par Frank Maës, représentant de la
société organisatrice du marché. " Nous trava illons avec plus de 400 producteurs régionaux, sélectionnés avec le temps par la
satisfaction de notre clientèle" a-t -il déclaré. Josette et Michel venaient de Bois d'Arcy sur les recommandations d'une amie :"le
marché est très varié et les produits sortent
vraiment de l'ordinaire" ont-ils dit enjoués,
leurs cadeaux de Noël à la main. Fabrice et
Sophie, ignymontains, font le marché depuis 4 ans : "C'est doublement idéal de déguster les produits sur le marché, on se régale et on ne peut pas mieux choisir ! ". Le
marché rimait donc avec qualité et originalité : des artisans de métier aux amateurs,
ce marché était l'occasion de dénicher des
cadeaux uniques, travaillés à la main. Michel Chevillon, artisan d'art depuis 20 ans,
proposait ses jouets en bois qui sont pour
certains exposés au musée des Arts Décoratifs à Paris. Des artistes ignymontains participaient, une modiste ignymontaine proposa it ses créations de chapeaux. Véronique
10
0
d'amour car l'ou rs est né en 1902" a-t -elle
confié.
Des coups d'humour
et des échanges
Les représentants des jumelles ont tous
goûté les escargots qu 'ils réservaient
jusque-là, uniquement au goût français. Au raient-ils osé les cuisses de grenouilles a-t on demandé en riant. Un énorme saucisson,
appelé Sifredi des Pyrénées, fût une autre
découverte distrayante ! Le Père Noël essayait aussi de faire sou rire les enfants à qui
il distribuait des bonbons, mais ils gardaient
une petite mine respectueuse et impressionnée. "Ils restent sages avant Noël" a-t-il
souligné, très content d'avoir lu i aussi reçu
plein de jolis dessins.
De l'avis de tous les artisans, ce marché est
une réussite pour les gens car il est chaleureux. Ils l'ont unanimement comparé à un
marché de village où les gens se disent bonjour et se parlent. Les visiteurs demandaient aux artisans leurs méthodes de fabrication, prenaient plaisir à discuter des cultures régionales. Il ont pu apprendre de Virginie Michot, artiste peintre sur œufs, comment les vider et les préparer. Plein de petits ravissements, ce marché de Noël reste
unique pour ses produits et son ambiance
particulière. Comme tous les petits plaisirs
de Noël, vous pourrez le retrouver, avec
tous ses artisans, l'année prochaine.
Les artisans d'art pro(ftent au vaste espace ae
ta Grange ae ta renne pour accueillir tes visiteurs dans d'excellentes conditions.
Noël avec le CCAS
Pour que le Père Noël frappe à toutes les
portes, le CCAS l'accueillait le mercredi 11
décembre dern ier à la salle J. Brel, suivant
une tradition bien établie. L'après-midi s'ouvrait avec la projection du dernier dessin
animé estampillé Disney "La planète au trésor", qui précédait une copieuse cérémonie
de remise de cadeaux, orchestrée par Michel Laugier, 1" adjoint au maire chargé de
l'Action Sociale, le Père Noël en grande tenue, et les membres du Centre Communal
d'Action Sociale. A l'appel de leur nom par
le maître de cérémonie, les enfants sont venus un à un chercher leur cadeau, leur lot de
f riandises, ainsi qu 'un colis destiné à leurs
parents afin de garnir la table du réve illon.
70 f amilles ignymontaines, dont l'un des parents est en recherche d'emploi et dont le
foyer fait appel aux services de la boutique
municipale al imentaire, avaient été conviés
au vu de leur niveau de ressources par l'organisme social. Le Noël du CCAS reçoit en
outre une subvention de la part du Conseil
Général. Pour que Noël soit aussi un moment de partage et de solidarité, en même
temps qu'un instant de fête n'oubliant aucun enfant.
5
0
Les semaines passées ont été fertiles
pour l'actualité des j umelages, en particulier à l'occasion du ma rché de Noël. A
l'i nitiative du service Jumelages, deux
peintres rouma ins et un peintre espagno l ont exposé leurs derniers travau x à
l'Hôtel-de-Ville entre le 29 novembre et
le 6 décembre. Lors du vernissage, loan
Sulea, Adrian Ch ira et Antonio Gonzales
étaient entourés d'une foule d'amis et
d'amateurs d'art. De l'art formel, extrêmement codifié des icônes à l'expressionnisme le plus fou, en passant par les
vues impressionn istes du port de Cadix,
chacun a pu apprécier la diversité créat ri ce et la modestie presque timide de
ces pe int res professionnels.
Une semaine plus tard, lors du marché
de Noël, la représentation des villes jumelées était importante à l'invitation de
Michelle Parent, élue déléguée aux jumelages, avec en particulier les maires
de Wicklow, de Denton, de Lunca (accompagné de délégués du conseil départemental de Tirgu Mures), ainsi qu'Harald Kredler en charge du jumelage de
Kierspe.
D'autre part, la délégation roumaine a
été officiellement reçue à l'Hôtel-de-Vil le pour une réunion de travail présidée
par Nicolas About, à laquelle assistait
également M. Lambert, directeur du SAMU de Versailles. Des projets de collaboration médicale ont été évoqués, ainsi
qu'une prochaine livraison de médicaments et de matériels à l'hôpital de Reghin. Au plan scolaire, l'inspectrice de
l'enseignement primaire de Tirgu Mures
a été reçue à I'IUFM de Versailles. De
part et d'autre s'est exprimée la volonté
de développer les contacts pour aller
vers un véritable partenariat. Un premier échange d'élèves-professeurs aura
lieu en 2003, prémices d'une coopération académique entre les deux départements. Enfin, comme le veut la tradition, les amis des villes jumelées ont été
accueillis dans les familles ignymontaines, et une soirée animée par le groupe Fok'Sa Bouge, à l'initiative de l'AMI, a
réuni cette " mini-Europe" pour fêter
avec chants et danses ces retrouvailles
annuelles.
mi-temps
à l<ierspe .
2e
Après la marché de Monttgny, les allemands avaient fixé le week-end suivant
sur le calendrier pour l'organisation de
leur marché. Une délégation de
membres de la Municipalité et de l'AMI
était donc chaleureusement attendue,
malgré le froid, le brouillard, le sol glissant. Crêpes, marrons chauds et irish
coffee (!) ont été proposés sur la Montigny Platz, en retour les lgnymontains
ont goûté sans retenue à la bière locale,
à la "goulash suppe" et aux saucisses
grillées. Une bonne mise en bouche
avant les réjouissances de fin d'année ...
Kierspe accueillait une aélégtltion 11'1916'montains une semaine plus ttmt pour SOft
propre marché.
www.montignylS.fr
EN BREF
Le handicap dans la ville
Rendons à
Raymond lebon ...
Béatrice Hess, un palmarès
Président du SAN le temps d'une nouvelle
élection_, Raymond LebOn a vécu un baptê·
me du feu qui marque pour un membre du
comité syndical de Salnt·Quentin.
Raymond Lebon, élu récemment par le
Conseil municipal pour représenter
Montigny au Comité Syndical du SAN,
en remplacement de Marie-Madeleine
Risler, s'est retrouvé après une simple
petite séance d'échauffement propulsé
dans le fauteuil de président de l'assemblée. intercommunale. A la faveur de la
réélection (de .Principe) de l'exécutif du
SAN le 12 décembre dernier, la police de
l'assemblée s'est en effet placée sous la
responsabil ité du doyen le temps · de
l'élection. Raymond Lebon ne pouvait
sans doute espérer un bizutage plus honorifique, qu'il a assumé sans sourciller
et avec sa rigueur légendaire ...
Profitons-en pour rendre à Raymond Lebon la présidence de la section ignymontaine de l'Union Nationale des Combattants, que nous avions attribuée par erreur à Jean Quémard dans notre compte-rendu sur la commémoration du 11
novembre 1918 le mois dernier.
Conférence à la
librairie Siloë
A l'invitation de la librairie Siloë, Arnaud
Join-Lambert, professeur de lithurgie à
l'université catholique de Fribourg, animera une conférence sur le thème " Guide pour comprendre la messe", le jeud i
23 janvier prochain à partir de 20h30 à
l'Eglise Saint-Quentin-les-Sources.
Rens. : 01 30 64 oo 4.2
[email protected]
Les 2.0 ans de
l'école Erik Satie
C'est au tour de l'école Erik Satie au
Plan-de-l'Eglise de fêter ses 20 ans
d'existence, le 28 juin 2003. Pour l'occasion, le groupe d'organisation bat le rappel de tous les anciens (et nouveaux)
élèves, enseignants, parents, animateurs. "Pour évoquer nos bons souvenirs
autour des photos, d'une animation,
d'un repas partagé et d'une soirée dansante", prévient Phyllis Chanut, que
vous pouvez joindre dès à présent pour
vous inscrire à cette journée.
Tél. : 01 30 43 18 46
http:jj2oansatie.lfrance.com
[email protected] fr
Après Florence Gossiaux dans notre édition
de novembre, L'ignymontain a rencontré
une autre championne sportive, Béatrice
Hess, désignée marraine du centre aquatique
le 20 novembre dernier. Son espace d'expression à elle, ce sont en effet les so mètres des
bassins dont elle écume depuis des années
les médailles internationales.
"Dans l'eau, je suis libre. Libre du carcan de
mon handicap. J'ai commencé la natation
par rééducation, elle est devenue ma liberté.
Ma deuxième liberté, c'est celle de voyager,
d'avoir ouvert mon horizon sur le monde et
sur les autres grâce à mon r~ng de sportive
de haut niveau." Béatrice Hess, ce sont
d'abord des mots simples qui reflètent une
vérité. La femme pourrait se rengorger en
sortant plusieurs kilos de médailles de tous
les métaux (et plutôt du premier) pour s'affirmer la championne hors norme. Et c'est
vrai que son palmarès la place haut la main
au sommet du podium des sportifs français,
au nombre de titres olympiques ou mondiaux. Et voilà qu'elle vous désarme avec
quelques convictions qu'elle a chevillées au
corps. "Pour moi, être handicapé, c'est ne pas
pouvoir. Vous savez, on a beau être valide, il
y a bien des choses qu'on ne sait pas faire. On
est alors handicapé. Moi, j'essaie de parvenir
à faire les choses, à reculer les limites de ce
que je ne sais pas encore faire." Tout est dit
sur la supposée différence.
1ntronisée marraine du centre aquatique du
Lac, Béatrice Hess est aussi l'o pératrice de
référence pour juger de l'accessibilité du
centre aux personnes à mobilité réduite .
Avec elle, nous avons parcouru le complexe
de haut en bas et de bas en haut. Son verdict
tombe et chante aux oreilles de ses concep-
"Etre handicapé, c'est ne pas savoir, et ça peut s'appliquer aussi aux valides. )'essaie de reculer
tes limites de ce queje ne sais pas encore (aire."
teurs. C'est de la belle ouvrage aussi sur ce
plan. "A part quelques broutilles, comme un
système plus pratique pour la douche ou un
sèche-cheveux coulissant vers le bas, je dirais
qu'ici, nous ne sommes pas ... handicapés". Le
centre aquatique met à disposition deux fauteuils spécifiques pour circuler dans l'espace,
un système amovible pour accéder aux bassins de façon autonome. Pour les toboggans,
la solution est forcément plus compliquée,
mais c'est un plaisir que la championne laisse
volontiers aux autres.
Marraine de la dernière Nuit des Sports en
L'EPA signe son
dernier cha pitre
parole de l'Etat sur la fin de l'aventure EPA.
"Je suis plutôt d'accord avec les élus locaux
pour dire qu'il s'agit sans doute de la plus
grande réussite parmi les villes nouvelles." Il
a rappelé aussi que Saint-Quentin recèle encore beaucoup de potentialité et que l'Etat
n'entend pas se désengager de son devenir,
comme il l'a démontré en signant une
convention de sortie et un contrat de partenariat avec les collectivités locales.
L'EPA reste pourtant dans l'actualité saintquentinoise à l'initiative du GRISQY (Groupe
de recherches Interdisciplinaires de SaintQuentin) qui organise une journée d'étude
sur la fermeture des EPA, le mercredi 15 janvier prochain à l'Université, en partenariat
avec le SAN, le Musée de la Ville et l'association des Villes Nouvelles. Sont annoncés
entre autre les anciens directeurs généraux
de I'EPA de Saint-Quentin, dont Jean-Paul
Alduy devenu député-maire de Perpignan .
Rens. : 01 39 25 56 41.
L'Etablissement Public d'Aménagement a
fermé boutique avec l'a nnée 2002. Le 19 décembre dernier, son directeur général JeanMichel Malerba et la directrice de la Communication Elvire Dauberville accueillaient
notamment les officiels et les personnels de
I'EPA à la Commanderie des Templiers pour
sceller définitivement trente années d'ouvrage au service de la ville nouvelle. Sans
fleur ni couronne, <'est en effet la sobriété
qui a caractérisé le mot de la fin du directeur,
qui a tenu à rassurer son monde sur la façon
dont le flambeau est transmis au SAN. Comme le président de I'EPA Pierre Sellincourt
qui lui succédait à la tribune, Jean-Pierre Malerba est revenu sur le devenir des employés
de I'EPA, dont quelques uns restent à la recherche d'un nouvel employeur et animeront la cellule de liquidation qui assure la
transition sur les dossiers en cours.
C'est au préfet Bernard Prévost, sur le départ
(voir ci-contre), qu'il incombait d'apporter la
Un nouveau préfet
pour les Yvelines
Nommé le mois dernier, Bernard Niquet, précédemment attaché au cabinet
de Bernadette Chirac, prendra ses fonctions de Préfet des Yvelines le 15 janvier.
Son prédécesseur Bernard Prévost, en
poste depuis trois ans, a été nommé pré~
fet de la région Poitou-Charentes, les
terres du Premier Ministre. Ce dernier a
fait ses adieux à la ville nouvelle le 19 décembre dernier à la Commanderie des
Templiers, à l'occasion de la fermeture
de I'EPA de Saint-Quentin.
Jean-Michel Malerba son directeur général, Pie"e Sellincourt son président et te Préfet Bernard
Prévost ont rendu tes clefs de I'EPA te 19 décembre dernier et scellé ainsi trente années de travail
de I'EPA au service du développement de ta ville nouvelle
6
1997, au côté de Jeannie Longo, Béatrice
Hess était déjà venue à Montigny. Depuis,
elle a continué de remplir son coffre à médailles dans toutes les piscines du monde où
elle dame encore le pion à la génération
montante. Pourtant, Béatrice Hess a décidé
de raccrocher le maillot et laisser la place aux
jeunes, malgré un nouveau titre mondial le
moi s dernier en Argentine . Devenue
membre du Comité International Olympique, de l'International Paralympic Commitee, elle milite auss·i hors du champ sportif,
au Conseil économique et social d'Alsace où
elle vit. La championne a des idées à faire valoir, et c'est dans les instances internationales et dirigeantes qu 'elle fait entendre sa
voix. Nicolas About, président de la Commission des Affaires Sociales au Sénat, n'a
d'ailleurs pas manquer de l'inviter à la Haute
assemblée pour un échange.
Chloé .primée
en sc1ences
Chloé Bernard, étudiante de 18 ans issue du
lycée Emilie de Breteuil, actuellement en
prépa scientifique, a reçu le prix de la Vocation Scientifique et Technique des Jeunes
Filles, le s décembre dernier, à la Préfecture de Versailles. Ce prix est attribué par le
Service des Droits des Femmes et de I'Egalité et récompense les jeunes filles en classe
de terminale scientifique . Elles doivent
pour cela présenter un dossier scolaire
exemplaire, et formuler le désir de poursuivre un projet d'études scientifiques. Cette distinction est destinée à encourager les
jeunes filles dans les voies scientifiques, où
elles sont habituellement minoritaires.
Après le qiscours du Préfet Bernard Prévost, félicitant la féminisation des études
et l'importance de la progression des
femmes dans la société, la remise du diplôme et d'un chèque de Boo€, les 21 lauréates des Yvelines, parmi les 480 élues nationales, ont été conviées à un cocktail. Fière de sa réussite, tout comme ses parents,
Chloé reste tout de même sérieuse et pleine de projets. "J'ai toujours été attirée par
les mathématiques et je veux continuer
dans cette voie. C'est pour ça que l'argent
que j'ai reçu sera consacré à financer les
concours d'entrée dans les écoles d'ingénieur. Une étudiante très posée, à l'image
de sa vocation et de son souhait de devenir
chercheuse. "Ça m'a fait plaisir de recevoir
ce prix et ça m'encourage surtout à poursuivre mes efforts" a-t-elle ajouté. Les deux
élus ignymontains présents, Suzanne
Blanc, adjoint délégué aux Affaires Economiques, et Pierre Le Guérinel, adjoint délégué à l'Enseignement, l'ont chaleureusement félicité, en signe de reconnaissance à
une élève déterminée, qui fournit un travail sérieux pour atteindre ses objectifs.
OANS LES QUARTIERS
L'ignymontain
www.monttgnyTB. fr
Le Sénateur-Maire s'est immergé dans les quartiers le mois dernier
Questions-réponses de proximité
Nicolas About et son équipe municipale et
administrative se sont immergés dans les
quartiers le mois dernier, pour une série de
réunions publiques (dans les quartiers cidessous), à poursuivre au Village, au Manet
et au Plan de l'Eglise au cours du trimestre à
venir.
En préambule de ces réunions, le SénateurMaire a exposé les modalités du tri sélectif
des emballages, l'ouverture du centre aquatique et de la maison médicale dans l'exgroupe sco laire Prévert. Il a également réaffirmé son attachement au principe de démocratie de proximité, affirmant qu'aucune
décision municipale relative à la vie des
quartiers ne se prendrait sans l'avis des
conseils de quartier et des riverains.
Voici en encadré ci-dessous les problèmes
évoqués par quartiers. Nicolas About et les
conseils de quartier se sont engagés à apporter une réponse à l'ensemble de ces doléances dans les meilleurs délais.
La Souraerie-Nora
- Des habitants souhaiteraient plus d'aménagements dans les parcs Paul Fort et Alain Chédeville.
- Des inquiétudes sont formulées sur les conteneurs qui resteront sur le trottoir toute la journée
les jours de collecte.
-Les bus sont très chargés sur la ligne 414 de SQYBus . Les usagers souhaitent plus de navettes. Demande adressée au SAN.
-Un mur antibruit est réclamé par des riverains de
l'avenue des Garennes. Des mesures de bruit seront opérées avant décision.
- Quand seront replantés les arbres rue de Gavarnie ? L'opération est en cours.
- L'allée Clément Marot est impraticable par temps
de pluie, de même la liaison entre l'avenue de la
Vanoise et des Ecrins.
Jean-Pierre Dauvergne,
adjoint chargé de la Vie des
quartiers:
Le Pas-au-Lac
- Un plan de circulation est souhaitable à définir
pour l 'e~;~semble du quartier
- Les passerelles d'accès au quartier Sa int-Quentin
sont à remettre en état.
- Le stationnement est de plus en plus difficile sur
l'ensemble du quartier. pourquoi pas l'instauration
de zones bleues à certains endroits ?
-Quel est le devenir de la mairie annexe située dans
le maison de quartier ? En cours de réflexion actuel lement par la Municipalité.
- Des problèmes de bruit liés à la circulation sont récurrents dans les mails des Catalpas et des Thuyas.
- L'éclairage est insuffisant par endroits
- Des vo itures stationnent dans le mail des Tilleu
pourtant réservé aux piétons.
- La cabine téléphonique dans le mail des Thuyas n'a
pas d'éclairage.
Le Plan-ae-Troux
- Les problèmes de stationnement se posent dans plusieurs endroits du quartier.
peut-il être envisagé d'ouvrir le parking
du gymnase Jean Maréchal ?Les piétons
ne peuvent plus utiliser les trottoirs rue
Colette et rue François Mauriac.
- Des jeunes du quartier souhaitent un
équipement d'accueil sur le quartier.
- Le franchissement de l'avenue du Général Lec lerc est dangereux pour les enf ants, en raison de la vitesse observée de
la pa rt de certains automobilistes. il est
demandé de réfléchir à la création de ralentisseurs.
- Une caméra de vidéo-surveillance est
réclamée pour la place Claudel.
- Le terrain utilisé précédemment par les préfabriqués scolaires, propriété de I'EPA, a été vendu
pour la construction de plusieurs pavillons.
- Des riverains précisent avoir décelé un commerce de produits illicites 'Clans le square de la Culotte.
CONSEILS DE QUARTIERS: 0139 30 3134
consei/.manet(j)montignY78. fr
consei/.sourderie-sud(j)montignY7B.fr
consei/.sourderie-nord(j)montignY7B.fr
conseil.pasdu/ac(j)montignY7B.fr
conseil. village(j)montignY78. fr
consei/.saintquentin(j)montignY7B. fr
conseil.plan-troux(j)montignY7B. fr
conseil.plan-eglise(j)montignY7B. fr
consei/./espres(j)montignY7B.fr
" Lors des réunions publiques, outre le dialogue
entre les habitants et le maire, on assiste souvent à un
contact direct avec le conse il
de quartier, mais aussi parfois entre les habitants euxmêmes. C'est ainsi que l'on
peut enrichir leur vision du
quartier et de son cadre de vi e. Ces réunions sont
donc une sorte de catalyseu r que l'on ne retrouve
dans aucun autre moyen d'échange. On peut dire
qu'elles sont complémentaires des act ions de ren contre développées par les conseil s de quartier.
On pourrait conclure en disant que t ous les
moyens sont bons pour permettre à nos concit oyens de s'exprimer.
C'est ce que j'engage à faire les habitants des trois
quartiers où se dérouleront les prochaines réunions publ iques, à savoir le Manet, le Plan de
l'église et le Village.
Et entre temps, je souhaite rappeler à nos concitoyens qu'i ls sont
invités à utiliser l'adresse de courrier électronique de chaque quartier. Ils peuvent aussi y poser des questions préalables à la réun ion
publique".
La Souraerie-sua
- Comment redynamiser le marché de la place
Jacques Coeur ?
- Inquiétudes des riverains pour le stationnement
des usagers du nouveau centre aquatique. Un parking a été créé. La ville de Voisins en réalisera un
si la demande se fait sentir.
-Demande d'un aménagement de l'espace situé en
tre le centre Prévert et l'Hôtel-de-Ville.
- Sécuriser l'accès au rond-point de l'avenue de la
Source et de l'avenue du Pas-du-Lac.
-Sécuriser le parc Bergson .
- Quel peut être le rôle de la Municipalité pour
prévenir les problèmes de cambriolage dans les
parkings en sous-sol des résidences du
quartier ?
- Demande de réaménagement de la place
Georges Sand suite à l'installation de la
maison médicale Prévert.
- Inciter la Poste à activer le remplacement de la boîte aux lettre place Georges
Sand, vandalisée récemment.
- Rationaliser le stationnement des véhicules dans la rue Marie Noël.
- Des grafittis apparaissent SJ..Ir les immeubles donnant sur le bassin de la Sourderie.
- Problème généra l de manque de places
de parking dans certa ines résidences .
Les Prés
Saint-Quentin
- Le problème du stationnement se pose un peu partout dans le quartier. Pour le boulevard Vauban, la
réflexion est en cours de traitement conjointement
par Montigny, Guyancourt et le SAN. Le Conseil de
quartier sera impliqué.
- Quel devenir pour le centre Sud-Canal et les commerces de la place Etienne Marcel ?
- Le centre commercial engendre trop de nuisances
· (travaux la nuit, alarmes intempestives, bruit excessif)
-Des points d'affichage sauvages apparaissent à certains endroits.
- Eclairage insuffisant dans la Diagonale et l'accès à
la gare.
- L'ascenseur de la passerelle de la Gare est fermé le
week-end et interdit le passage des personnes handicapées.
- Il est demandé de fermer les places au-dessus du
centre commercial.
7
- Les locataires de la SCIC, allée des Boutons d'Or, dénoncent la dégradation dans la gestion de la résidence depuis qu'elle est assurée par
l'agence de Poissy (poste de gardien supprimé,
augmentation de 20% des charges et de 40% des
parkings ... ).
-Il n'y a plus de médecin généraliste installé sur le
quartier.
- Les problèmes de stationnement sont de plus en
plus importants, en particulier sur la place Malraux
et rue des Bleuets, rue des ·coquelicots et rue des
Blés d'Or, vraisemblablement pour leur proximité
avec la gare.
- Des riverains s'inquiètent de l'implantation envisagée par le Conseil Général d'un foyer sur un terrain proche du collège les Prés en bordure de l'avenue du Général Leclerc. Nicolas About a rappelé
que ce terrain appartenant au SAN ne fait pas partie du collège, que la ville recherche en outre
d'autres solutions d'implantation, et que le conseil
de quartier sera consulté sur tout projet.
www.montignylS.fr
Le conseil municipal a adopté te
16 décembre dernier tes éléments
du budget primitif 2003 de la
commune. Fort d,une fiscalité
maÎtrisée, malgré rouverture du
centre aquatique et ta mise en
place prochaine du tri des embattages, ta priorité de ce budget reste également à ramélioration des
services rendus et à rentretien du
vaste patrimoine municipal.
Budget primitif 2003
•
•
Administration,
assemblées
Armelle
Aubriet,
Formation
Centre Aquatique
Police
adjoint aux Finances
"Le budget 2003 est bâti avec la volonté
de poursuivre les efforts de gestion tout
en maintenant la qualité des services
proposés au x lgnymontains et en proposant de nouveau x, comme le centre
aquatique. Au stade de sa c~nception,
mon rôle a été de considérer l'évolution
des recettes à leur juste niveau et on sa it
par exemple que les dotations du S.A.N .
se ralentiront peu à peu, en raison du
changement de statut de la structure intercommunale. Dans un seco nd temps,
en concertation avec mes co llègues adjoints, il s'est agi d'évaluer le niveau des
dépenses traditionnellement dévolues
aux collectivités locales (entretien et
frais de fonctionnement des éco les, accueil des enfants en crèche, fonctionnement des structures culturelles et sportives, entretien de la voirie et des espaces verts pour n'en citer que quelques
uns) en prenant en compte les mesures
nouvelles telles que le tri sélectif des ordures ménagères et les dépenses d'investissement.
FJJseignement
Dépenses de fonctionnement
fil~ le gnJphÎIIIIe d4esSIIs 11111 ~Il!$~-~ et œl1li cHit!ssDIIs qui llétJiille les coûts (lli(fimlflel dépmses
- naf:tesJ, Off aHISfJlte que leS sewias qui~ le piUs ne
t:I!IIX qui œlifelft le piUs. C,est le au flfÙ exempte pour les aiches oilla
l/llllf:idiNit: des (llmllles et les SllbtiW!IIfloft till ~et de Ill Glisse d'Alloarl:iDfts FtlmiiiiJies ll1lfik ltl prise m CIIIUyJe PIIT le c:onttiiJuable.
sont,_
Le budget de fonctionnement 2.003 de la ville s'élève à
38 797 322 €
en équilibre de dépenses et de recettes
€
en équilibre de dépenses et de recettes
Le budget d'investissement 2.003 de la ville s'élève à 11379 216,50
Indépendamment des mesures techniques, pouvez-vous citer quelques projets originaux ?
"Vous avez raison, une grande partie du
budget répond à des évolutions largement contraintes, comme les frais de
personnel dont la hausse dépend en partie des revalorisations gouvernementales et des charges socia les (caisses de
retraite) ou l'entretien des bâtiments
qui doit en permanence s'adapter aux
normes en tous genres.
Des mesures" à l'impact financier moins
lourd mais tout aussi importantes à mes
yeux ont été retenues pour 2003. Je citerai en particulier l'effort en faveur des
conseils de quartier, l'installation d'un
skate-park à l'initiative du Conseil Municipal des Jeunes, des connex ions in ternet dans les groupes scolaires."
Le centre aquatique qui .a ouvert ses
portes avant Noël va peser lourdement
dans ce budget. Comment avez-vous appréhendé son fonctionnement ?
" Le centre aquatique est un équipement
très attendu par les administrés et les
impressions des premiers visiteurs à son
égard sont très élogieuses. Le Conseil
Municipal s'était engagé à ce que son
coût (N DLR: Solde entre les dépenses et
les recettes de fonctionnement) ne dépasse pas celui de l'ancienne pi sc ine
Tournesol , dont la taille éta it bien plus
réduite . Ce sera le cas, puisqu'il est évalué à 300 ooo euros, grâce d'une part
aux apports technologiques pris en
compte lors de la construction et d'autre
part, aux nombreuses activités qui y seront dispensées.
Sachez aussi que sa gestion sera partagée avec la com mune de Voi sins-le-Bretonneux .. Naturellement, pour cette
première année d'exploitation, il n'ex iste pas de référence et l'estimation des
recettes s'est voulue délibérément raisonnée."
1 000 000,00
0,00
Fiscal ité
taxe d'habitation
Taux
1985
1986
1987
1988
1989
1990
1991
1992
1993
1994
1995
1996
1997
1998
1999
2000
2001
2002
2003
11,92
11,92
11,92
11,52
11,52
11,52
11,52
11,52
11,52
11,52
11,52
11,52
11,64
11,76
11,17
10,61
10,61
11,14
11,31
•
17,15
17,15
17,15
17,15
17,15
17,15
17,15
17,1 5
17,15
17,15
17,15
17,15
17,32
17,49
17,49
17,49
17,49
18,36
18,64
Dette : la portion congrue
+1,5%
taxe foncier bâti
Evolution Taux
0°/o
o%
0°/o
-3,30%
0°/o
0°/o
o%
o%
o%
o%
0°/o
0°/o
1°/o
1°/o
-5%
-5%
0?/o
· 5%
1,5%
•
taxe foncier non bâti
Evolution Taux
Evolution
0°/o
o%
oo/o
o%
0°/o
o%
o%
o%
o%
o 0/o
0°/o
o%
1°/o
1°/o
o%
o%
o 0/o
5%
1,5°/o
o%
0°/o
o%
-3,30°/o
o 0/o
o%
o%
o%
o%
o%
o%
0°/o
1%
1%
-5%
-5%
o%
5%
1,5o/o
92,64
92,64
92,64
89,53
89,53
89,53
89,53
89,53
89,53
89,53
89,53
89,53
90,43
91,33
86,76
82,41
82,41
86,53
87,83
Le comparatif cl-dessus montre la stabilité de la fiscalité communale voulue par le Conseil municipal depuis 1985. L'évolution des bases
fiscales de 1% en moyenne par an, est inférieure à celle de 17nflation
constatée ces dernières années. Les taux communaux doivent évo/uer ponctuellement ( +1,596 cette année) car l'augmentation de ces
bases fixée par l'Etat ne compense pas la hausse de /1nf/ation.
8
"A Montigny, nous sommes économes. Nous avons décidé de constru ire le centre aquatique lorsque nous avions suffisamment économ isé
pour cela". Le budget bâti par Nicola s About et son équipe municipale
intègre donc une dette peu significative. Avec un emprunt de
1.270.000 euros pour le financement du centre aquatique, l'encours de
dette au 1" janvier 2003 est de 8,67 M€. Grâce à une gestion active de
la trésorerie, les intérêts représentent annuel lement une dépen se estimée en 2003 à 23o.ooo euros (soit o,6% des intérêts). Un chiffre remarquablement bas.
Les ratios
1. Dépenses réel les de fonctionnement/population
2. Produit des impositions directes/population
3. Recettes réel les de fonctionnement/population
4· Dépenses d'équipement brut/population
s. Encours de dette/population
6. Dotation globa le de fonctionnement/population
7. Dépenses de personnel/
dépenses réelles de fonctionnement
8. Coefficient de mobilisation du potentiel fiscal
9. Dépen ses de fonctionnement et remboursement
de la dette en capital/ recettes réelles de fonctio.
10.Dépenses d'équipement brut/recettes réel les
de fonctionnement
11 . Encours de la dette/recettes réelles de fonctio.
de 7 à 11, communes de 10000 habitants et plus.
1046,94€
401,76€
1082,55€
108,88€
242,1 4€
221 ,18€
10,06°/o
22,37°/o
www.montignylB.fr
affirmer le "label Montigny"
Les réalisations
Les services
•
•
mun1c1paux
2003
Sports
Action sociale
883 dossiers constitués en matière d'aides
sociales légales et facultatives en 2.001) .
173 familles inscrites à la boutique alimentaire. Bourses communales : 68 familles
concernant 149 élèves . 50 bénéficiaires de
l'aide ménagère. 5 agents sociau x
Social
Police
Es paces verts
Jeunesse Formation
Parmi les opérations financées en 2.003,
ce
budget comprend notamment :
- la poursuite de la transformation de l'ex-école Prévert (400 ooo€)
-la poursuite de l'informatisation des services et équipements (122 ooo€)
Police municipale
2.7 agents, 1 secrétaire, 9 véhicules (dont 4
voitures). 3 maîtres-chiens. Une permanen- ce 2.4hj24.
- la réfection d'une portion de la rue du Plan de l'Eglise (121 ooo€)
M aison de la Réussite
- la réfection de la sente des Chardons (1oo ooo€)
-la réfection de la rue John Lennon
(88 ooo€)
Apprentissage et perfectionnement de
langues vivantes à destination des jeunes,
des adultes, cours d'informatique tout public, accueil des scolaires. Formation professionnelle. Soutien scolaire
-la réfection de voiries dans le quartier du Village (79 ooo€)
-la réfection 1'une portion du bd Descartes (76 ooo€)
-la rénovation d'aires de petits jeux
(67 ooo€)
-l'achat de véhicules pour les services techniques (6o ooo€)
- la réfection de la cour de l'école élémentaire les Prés
SpectaGies, expositions,
manifestations
(55 ooo€)
- le renouvellement de menuiseries au gymnase Ladoumègue (50 ooo€)
-la réalisation d'un skate-park
à l'initiative du CMJ (50 ooo€)
5 spectacles à la Ferme du Manet,
Une dizaine de concerts et spectacles à la
salle J. Brel
4 grandes expositions, une dizaine à la Maison Felix,
le vide-greniers, le Marché de Noël
-la réfection de la cuisine de la crèche Perrault (45 ooo€)
- la réfection du terrain stabilisé et du chemin piéton stade de la Couldre (38 ooo€)
- la reprise de translucides au Club le Village (30 ooo€)
-des peintures à l'école élémentaire Samain (30 ooo€)
-des travaux d'isolation et d'étanchéité à l'école élémentaire J. Verne (25 ooo€)
Enseignement,
restauration scolaire
-les peintures de la crèclie Comtesse de Ségur (22 ooo€)
-les peintures de l'école maternelle Satie (2o ooo€)
16 écoles maternelles (54 classes, 1454
élèves), 16 écoles primaires (99 classes, 2
370 élèves), 4 Classes d'Intégration Scolaire
(30 enfants), 1 école privée (100 élèves), 50
agents d'encadrement (ATSEM) en maternelle, 79 agents d'entretien des locaux
Fourniture de 3000 repasjjour en moyenne
- les dispositifs de connexion internet dans les écoles (18 ooo€)
- le revêtement du sol de la salle polyvalente du Gymnase Colas (18 ooo€)
- le remplacement de petits jeux au square de la Culotte (15 ooo€)
Ordures ménagères
les coûts du tri
A compter de 2003, la loi impose à toutes
les communes de France d'adopter le tri
des déchets ménagers. Pour Montigny, où
le verre et le papier sont triés depuis 1992,
il restait à organiser le tri des emballages.
Ce sera chose faite pour le premier trimestre de 2.003.
Pour le contribuable, cette évolution implique un coût d'enlèvement des ordures
ménagères inévitablement supérieur.
Tout d'abord parce que l'entreprise chargée de la collecte, SITA France, doit réorganiser ses tournées dans les quartiers
pour assurer ce tri supplémentaire. De
même, le coût du tri opéré au centre de
Buc est à la hausse. Enfin, la fourniture de
nouveau x conteneurs en zone pavillonnaire et en zone d'immeuble engendre un
surcoût.
Taxe
2001
•
•
Conservatoire de musique
678 élèves (519 enfants, 159 adultes)
36 professeurs, 1 directeur, 2 assistantes
22 disciplines enseignées, 6 ensembles instrumentaux, 1 ensemble de musique de
chambre, 3 orchestres. 359 heures de cours
hebdomadaires
Le Conseil municipal a voté ce surcroît de
dépense, dans le cadre d'un nouveau marché public, de plus 20% par rapport à la
dépense précédente. C'est ce produit qui,
confronté aux bases communales des services fiscaux de l'Etat, servira à ces derniers pour calculer le taux de la taxe appliquée aux contribuables ignymontains. En
matièr"e de recettes, la ville peut compter
sur certaines subventions, en particulier
d'Eco-Emballages, qui concoureront à limiter l'augmentation de la taxe due par
les contribuables. Du côté des services fi nanciers de la ville, on table sur une augmentation de l'ordre de 10 à 14% .
Le tableau ci -dessous indique que Montigny reste le bon élève en ville nouvelle en
matière de taxe d'enlèvement des ordures
ménagères . ..
2002
Conservatoire des Arts
620 élèves (348 enfants, 2.72 adultes). 11
professeurs, 94h3o de cours hebdomadaires Une quinzaine de techniques enseignées (dessin, peinture, aquarelle, etc .. .). 1
exposition annuelle
Atelier Théatre
191 élèves (135 enfants, 56 adultes). 4 professeurs. 20 cours . 40 heures de cours hebdomadaires
Cinéma
1 salle de 32.0 places équipée en son dolby
stéréo. Une centaine de films diffusés par
an, 31 200 spectateurs en 2001
Evolution
Sport
Montigny-le-Bretonneux
4,32
4,59
6,25%
Voisins-le-Bretonneux
5,83
6,02
3,26°/o
Elancourt
4,99
6,20
24,25%
La Verrière
5,43
6,17
13,62°/o
Guyancourt
5,81
5,31
-8,61%
Trappes
7,90
8,53
7,97%
Magny les Hameaux
8,29
13,30
6o%
Maurepas
6,56
7,30
11,28%
(hors centre aquatique)
5 gymnases, 2 petites salles polyvalentes, 4
stades
Utilisateurs : 8 collèges et lycées, 16 écoles
élémentaires, 46 associations sportives (représentant environ 11 500 personnes) les
écoles (sports, football, tennis, squash ,
musculation, soit 1 190 adhérents)
La co-organisation de manifestations sportives (compétitions nationales, régionales)
et d'événements (forum des associations).
41 agents
Centres de loisirs
6 centres de loisirs (3 maternels, 3 pri-
9
maires). Accueil des enfants avant et après
la classe, le mercredi, pendant les vacances
scolaires. 150 agents.
Maisons de quartier, MIJ,
Club le Village
3 maisons de quartier, agréées par la Caisse
d'Allocations Familiales, 1 bureau d'information (MIJ). Développement d'activités
en direction des jeunes (secteur 8/12. ans,
13/17 ans et 18/25 ans) et des adultes (secteur familles et adultes). Animations diverses (interquartiers, soirées, spectacles,
sorties, studios de répétition et d'enregistrement). 36 agents permanents, 6o vacataires. Club le Village : Activités sportives
(tennis, squash, gymnastique), soirées à
thème
Co lon ies
10 séjours, 109 enfants (en 2002)
Petite enfance
2 crèches familiales (106 berceaux, 49 assistantes maternelles), 5 crèches collectives
(309 berceaux),2 haltes-garderies (14
places en mi-temps, 2.8 en occasionnel), 1
centre de PMI (366 berceaux). 1 accueil parents-enfants (12. places) . 1 crèche associative (25 berceaux). 200 agents, 109 852
journées-enfants
Collecte sélective
Mise en place du tri sélectif au 1/1/2.003
Distribution de conteneurs aux habitants,
tri des emballages, du verre, des journaux
et magazines. 3 collectes hebdomadaires (2
OM, 1 déchets triés). 1 collecte mensuelle
des e.ncombrants . 1 mini -déchetterie
Espaces verts
70 ha d'espaces verts (55 ha dont l'entretien est sous-traité, 15 entretenus en régie)
12 agents chargés des équipements publics,
3 agents chargés des petits jeu x (entretien,
vérification)
Voirie
68 km de voiries. 1 marché d'entretien des
voiries. 7 agents chargés des suivis de tra vaux et de la signalisation . 13 agents chargés du nettoyage et de la propreté de la vil le
Communication, relations
publiques, jumelages
11 journau x d'information municipale (à
19000 ex.). 19 journau x électroniques d'information, 1 site internet. Diverses cam pagnes thématiques, des guides (pratique,
culture, ordures ménagères, etc .. .), les affiches des manifestations (Vide-greniers,
Cavalcade, Forum des Associations, Marché de Noël), l'organisation des manifestations, jumelages 5 villes européennes.
Administration générale,
assemblée
Fonctionnement des services (Direction
générale, Finances, DRH, informatique, Accueil polyvalent). Assemblées (Conseil Municipal, CMJ, Conseils de quartier)
Dette
2 CLTR, 1 ligne de trésorerie,
1 emprunt classique
Divers
Patrimoine (Eglise, cimetière, etc .. )
+
www.montignylS.(r
lf'..NVI t'{ e futur centre aquatique est encore une ébauche - L'euro investit les porte-monnaie et les caisses . Eight
Ki liers enflamme la Ferme du Manet- Les associations culturelles se retrouvent autour du buffet à la Ferme
du Manet
Ffv'-lt'-
L'oeuvre littéraire de Frédéric Dard s'expose- La fête du Têt investit le Club le Village- Le Sénateur About obtient le retour de la Vénus
Hottentote en Afrique du Sud- La ville honore les meilleurs "ill uminateurs" des fêtes de fin d'année
Mf'..,_r
Stars aux Prés, les Bood'Chou enregistrent au studio du conservatoire- Le nouveau CMJ est en visite au Sénat- Le bibliobus new look s'immerge dans les quartiers- " Ladies Night" rejoue Full Monty à la Ferme.
Av,_, 1.Les jeunes comédiens brûlent les planches des "Ra cine" à la salle J. Brel - Le conseil de quartier de SaintQuentin inaugure les micro rallyes-découverte des quartiers pour leurs résidents .
Mf'.-1
Démocratie de proximité exemplaire avec le conseil de quartier de la Sourderie-Nord pour le devenir des merisiers de la rue de Gavarnie- C'est la ruée habituelle sur le Vide-Greniers de Montigny- La Nuit des Jeunes
Talents, c'est la Star Ac' locale insérée dans le programme de la semaine "Paroles d'lgnymontains"- Grande
fête pour l'Europe avec les jeunes à la salle J. Brel- L'école Genevoix souffle vingt bougies au Village- Ha nd
bali : Philippe Médard, ex-gardien de l'équipe de France, rejoint les rangs bénévoles de I'ASMB hand- Daniel
Costantini, entraîneur mythique de l'équipe de France de hand, rend visite à la classe hand des Prés.
lvtN
C'est Montigny qu'il faut choisir dans les
Yvelines pour avoir la meilleure qualité de
vie. L'hebdomadaire L'Express l'affirme en
juin au terme d'une enqu~te journalistique
très fouillée qui sonde en profondeur les 19
villes de plus de 20000 habitants du département.
{a Cavalcade fait son cirque et met le feu à la ville- Les jeunes internautes de CM2 reçoivent leur brevet
Informatique et Internet à l'Hôtel-de-Ville
10
L'ignymontain
www.montignylB.fr
-
JVll-1..-ET-Ao~
L'Association AAA (Aider les Autres Autrement) et le service des jumelages se rendent à Lunca en juillet apporter du matériel médical
au dispensaire de la jumelle roumaine de Lunca, et l'hôpital proche de Reghin - Kierspe l'allemande et Wicklow l'irlandaise sont des destinations pour les groupes de jeunes pilotés par le service Jeunesse- Christian Blaud.Y, habitant du Manet et accordéoniste marathonien,
réussit à l'école de musique du Manet son improbable parti du record mondial. 240 heures non stop à égrener les touches de son accordéon. Le Guinness Book l'accueille dans ses tablettes- I'ASMB ha nd est invitée à la garden party de I'Eiysée pour le 14 juillet. Le chantier
du centre aquatique commence à prendre forme.
.• , .
L'imposant siège social de Bouygues Off Shore est inauguré au Pas-du-Lac, alors qu'en coulisse, le groupe industriel français le vend aux
italiens d'Eni -Montigny s'affiche et fédère sa communauté en dix grands visuels de 12 m' évoquant en cinq idées la citoyenneté et la solidarité- Au Forum des Associations, les activités futures du centre aquatique font déjà recette au moment des pré-inscriptions- "Bouge ton coeur" se penche sur les maladies cardiaques par l'angle du sport à Coubertin - L'ASMB ouvre une section golf à la Couldre.
OcToell.E
La maison médicale ouvre au centre Prévert à l'initiative de l'Association des Médecins des Trois-Villages et de la ville. Elle précède l'arrivée annoncée d'une antenne du SMU R dans des locaux rendus disponibles par la désaffectation du groupe scolaire. La Police Municipale s'y installera également- Les inscriptions aux services de restauration et garderie périscolaire sont assouplies à l'Hôtel-de-Ville, pour
faciliter les démarches des usagers- Les nouveaux habitants, conviés à une matinée de découverte de Montigny, ont la primeur du chantier du centre aquatique où arrive l'heure des finitions- Le Clos des Prés vinifie au collège du même nom, qui fait des vendanges de son
carré de vigne une fête didactique et une belle leçon de choses- l'Hebdomadaire "Toutes les Nouvelles" reprend pied à Montigny où réouvre une rédaction et une édition spéciale Ville nouvelle- Un bon millier de courageux participent aux 4 courses de Parcourir Montigny, qui reste la plus populaire des courses du secteur- Les cadets des Cougars emportent le titre de champions de France de base-bali L'université de Versailles-Saint-Quentin s'agrandit en inaugurant le nouveau bâtiment d'Alembert, et porte ses effectifs étudiants à
12000.
NovE MelLE
L'APEC (association Pour l'Emploi des Cadres) s'installe dans l'immeuble Plein Centre - Le Sac-0-Mat installé à titre expérimental dans
cinq lieux de la ville doit permettre aux propriétaires ~e chien de faire respecter leur environnement par un geste simple- Tito Puentes,
un roi de la salsa "forcément cubaine", et Michel Fugain une semaine plus tard font un tabac à la Ferme du Manet- L'ASMB pétanque
accueille 16oo boulistes licienciés sur une journée au stade Couderc. Les finales se jouent à la bougie ... - L'hypermarché Carrefour et ses
usagers voient le bout du tunnel avec l'ouverture du second niveau du magasin.
DÊcEMell.E
Joyeux Noël : le centre aquatique ouvre ses portes le 21, après avoir été inauguré la veille par sa marraine championne handisport Béatrice Hess- Le Marché de Noël s'embellit dans l'écrin de la Ferme du Manet, les clients ne s'y trompent pas ... - Le Téléthon, de retour en
force à Montigny avec les associations sportives, collecte 4160 euros pour la cause- Slovénie-Algérie, c'est l'affiche du match annuel international de hand-ball organisé par les clubs de Montigny et Voisins dans le cadre du Marrane.
11
L'ignymontain
r ---"·-----------------------·---~---------·-----
........------.. -·--·-···--..·-----··---·--------·· -····-···--·-----··--------··--·------·--·--· . ·-·--------·--
( Le Pas-au-Lac
. Journée annuelle des
Conseils de quartier
Ou~lt!tll, a4jehlt c~ar5i 4e la ~ie 4et qurtiers, aniMait cette journie 4e séMinaire stuj4ieue 4u ceueils 4e qurtier. Pl1siurs a4joints u 1111ire o11t nui pris111ti lurs secteurs.
l
1 conseils de quartier. Un an
1, tense pour tous les conseils,
d'activité inavec une ap1 proche bien différente selon le quartier.
i C'est ainsi que le quartier et le conseil
marquent leur personnalité. Cette diversité est une richesse qui ne peut qu'aider le
l conseil municipal.
A l'occasion de cet anniversaire, les prési1, dents et vice-présidents se sont réunis le
1 30 novembre dernier. Le matin, ils ont pu
1 faire un bilan très positif et réfléchir à
! l'amélioration à apporter. L'après midi,
l'ensemble des conseils s'est réuni en deux
groupes pour suivre une formation sur les
1 principaux thèmes qui leur permettent de
1 mieux s'intégrer au fonctionnement municipal. Ainsi, les maires-adjoints ont ex-
l
I
l
i
pliqué les finances, les travaux, le processus de décision municipal, la transversalité
de l'action des conseils. En prime, et en
prévision de l'accompagnement que feront les conseils de quartier lors de la mise en place du tri sélectif en début d'année, ils ont eu la primeur de l'information 1
pratique sur le sujet.
Cette journée, dense, a été bien accueillie 1
par l'ensemble des conseillers présents, et j
s'est terminé par un pot au Centre Aquatique du Lac en présence du Sénateurmaire Nicolas About. Les conseils de quartier ont ainsi été parmi les premiers à visiter le centre aquatique, sans pouvoir s'y
baigner toutefois, la municipalité montrant ainsi tout l'intérêt qu'elle porte à 1
leur action.
i
Les artisans de Mantes-la-Jolie et les élèves
du collège et du lycée Saint-Exupéry ont travaillé ensemble afin d'organiser leur marché
de Noël, le 14 décembre dernier, dans les locaux de l'établissement ignymontain. Dans
un décor aux couleurs chaleureuses, sur un
fond musical rythmé mélangeant les tamtams et le bruit de la machine à coudre, la
journée s'est achevée par un défilé de traditions avec les enfants et leurs professeurs en
habits. Les parents ont interprété des
chants, les garçons avaient préparé un
concert de djumbe et les filles des chorégraphies de danse. Après ces efforts, il fallait
bien un dîner pour permettre aux 2.00
convives de s'in itier aux saveurs lointaines
dans la joie de la réussite de cette journée
qui a accueilli de nombreux visiteurs .
A la découverte d'autres cultures
Ce marché de Noël d'ailleurs était l'occasion
de faire découvrir aux élèves et à tous les visiteurs les méthodes de fabrication ancestrales et les savoir-faire des artisans mantois
L---------------------------------------·---------------·-·--------·-·--------------·-·-·--·-·-·----··. ·--···J
Noël en avance avec les
conseils de quartier
Les Conseils de quatier se sont mis en quatre
le mois dernier pour annoncer les fêtes de fin
d'année. L'opération avait débuté le 7 à l'appel du conseil de la Sourderie-Nord, épaulé
pour l'occasion par les guimbardes des "Vieux
Pistons". L'évènement consistait à véhiculer
le Père Noël d'école en école qui collectait ses
lettres de cadeaux (9S à la fin de matinée ! !)
et distribuait des friandises. Chacun s'est ensuite retrouvé sur la place des Causses pour le
chocolat chaud. Le lendemain, c'est Bambi,
du Poney-Club UCPA, qui transportait à nouveau le Père Noël dans le quartier, à proximité du centre commercial Kessel. Luc Taralle,
président, se félicitait de voir les animations
)
d'ailleurs au Lycée St-Exupéry
1
i Il y a un an se mettaient en place les
jANVIER 2003
Le marché des Noël
iJeu-Pierre
'
www.montigny78.fl'
de son conseil de quartier de plus en plus plébiscitées par les habitants. "C'est motivant
pour nous car nous travaillons ainsi dans l'esprit de cette proximité que nous recherchons."
Même état d'esprit le 14 décembre sur la place Claudel au Plan-de-Troux, où le conseil de
quartier renouait pour sa part avec une vieille
tradition de l'Est de la France en accueillant
Saint-Nicolas et le Père Fouettard. Les deux
comparses ont donné beaucoup de bonbons,
alors que le poney sympathiquement mis à
disposition par le vétérinaire de la place a
multiplié les navettes entre la place et l'école
Chénier où les enfants étaient accueillis par
les animatrices du service de la vie des quartiers pour des ateliers de décoration, et les
membres du conseil présidé par Georges
Dreyssé autour d'une boisson chaude de sai.son . Le même jour, l'animation annuelle du
conseil de quartier du Pas du Lac s'est déroulée à proximité de la maison de quartier Ma-
tisse, autour de deux cents personnes réunis
pour un goûter, un lâcher de ballons chaque
enfant ayant réalisé un dessin sur la carte accrochée à celui ci. Le père noël était présent
autour des enfants alors que les parents partageaient le vin chaud. La journée s'est terminée par une représentation de hip hop des
jeunes du quartier.
Enfin, la traditionnelle fête de quartier du
Plan de l'Eglise s'est déroulée le 2.1 décembre
dernier place de la Mare-Caillon. Comme les
années précédentes, les membres du conseil
de quartier se sont déplacés chez les habitants
pour recueillir les cadeaux de noël distribués
ensuite au Secours Catholique, au Secours Populaire et aux Restos du Coeur. Les habitants
étaient aussi conviés à déposer leurs cadeaux
place de la Mare-Ca illon. Les commerçants se
sont associés à 'cette fête en organisant une
tombola et la distribution des cadeaux des
vainqueurs . Le tout était animé par les échassiers de l'association Fo Ksa Bouge.
issus de l'émigration . Ils ont proposé des démonstrations et des ateliers d'initiation
comme la fabrication de bracelets en cu ir en
compagnie du maroquinier, de poteries ou
de couture marocaine. Sur son métier à tisser, le tisserand a confectionné un panneau
avec le logo du lycée qui en tapissera désormais les murs. Le melting pot des ethnies
africaines, kurde et indienne représentait
une première étape pour les artisans qui intègreront bientôt la Maison de l'Artisanat,
un local de Boo m, dans le Val Fourré, qui
leur permettra de reprendre leur métier
d'origine, souvent abandonné par nécessité
économique. Ils pourront ainsi perpétuer
leurs traditions, participer à l'essor économique de leur ville et tenter de créer une vie
harmonieuse entre les différentes communautés.
Apprendre en s'amusant
Les élèves des classes commerciales de terminale STT se sont relayés auprès des artisans pour participer à la vente des objets. Ce
projet s'inscrit dans la nouvelle réforme éducative 2.002., "Les itinéraires de découverte"
pour une autre manière d'apprendre. Les
élèves de s', dont l'Afrique était au programme, ont étudié l'Afrique noire et les peuples
du désert. "Ça nous permet d'avoir une approche pluridisciplinaire, de créer un autre
contact avec les enfants qui développent
leur créativité dans un climat plus convivial"
déclarait Sylvie Froc, professeur d'histoire
géographie. Un moment de rencontre et de
fête, une petite leçon de partage et de tolérance instructive avant Noël.
Jouvet prend le large
La Maison de Qùartier Louis Jouvet et
l'Amicale des Amis des Flots organisent
une exposition de Modélisme Naval le samedi 18 janvier 2.003 à la MQ, de 1oh à
uh et de 13h30 à 18 h -entrée gratuite.
Au programme, beaucoup de belles maquettes exposées (comme I'Aicione du
Commandant Cousteau, des chalutiers,
des navires de
•c .F .A .A
guerre, de plaiDE c 0 MM AN DER
.N 1 0 L 0 .ME
sance, des voiAN c 1 E N .N A l N
liers, des 3
.T R 0 TT l N G•v
mâts .. .),
un
ou E S T. S E R P E
concours
de
R A. EN CR EU R
A. AH •s E S
dessin, la maNIQ u l ET .E
nipulation
1 s T 0 LE E S
pour les en• E S E R 1 NE
S R .R
fants de ba•c FT C
•o R. RE NT 1 E R
teaux sur un
AB A C A. AR E T E
petit
bassin
• 1 N • pA NE RE E
mobile.
RE G L E R A. ERS
•r
.o,.
1•
~tr
Le oemil 4e •••rtier 4• Plu-4e-Treu b .. reit
Sailt-Mioelat le 14 4ioe••"·
A1 Pu-4•-Lu, le Pire Meil 4uuit ru4u-~u ux
nfuts le 14 4ictll•rt i la 111isu 4e ~·•rtier Matisse.
12
Le Pèrt Meil a fait le 4itllr pu tettes lu iceles
4• ~urtiar i la Soer4arie-Mer4, •~ut 4e retru~er
le cemil 4e •urtier m le plm 4es Cmses poar
111 5r1114 ohoellt o~uL
0130 64 05 76
ttlltita 4•
.L .N .
••t ftieU P•S• IS
Lt '5 JA
VIE
P.EitME' DV M;'!\N
NE'N MVÇ
F~ft~Ul
qui réinventera forcément les canons
populaires du genre.
Le contrebassiste Gary Brunton assurera la première partie avec son groupe,
pour un jazz à géométrie variable, mélangeant l'acoustique et l'électrique.
9vteh-
La vie, la flamme, la joie, la malice, Michel
Fugain s'est livré tel qu'en lui-même le 28
novembre à la Ferme du Manet. Affûté
comme une lame, l'amour affleure de peau,
il décline ses " la" et fait l'apologie du genre
féminin en égrenant un répertoire transcendé par les années. Et il livre au passage
quelques messages propres au poète à l'âme
libre qu'il reste par-delà les années. Quand la
peine devient le cauchemar au masculin ...
On est entre "la", et ce_. soir-là à la ferme du
Manet, les "le" se sont mis,.. au• diapason.
- •r
....,..
Rens. : 0139 JO 31 70.
l'instar d'Astor Piazzola qui créa
en son temps le "new tango", Richard Galliano peut revendiquer à
juste titre être le titulaire de l'appellation "new musette", un dérivé du genre
populaire aux inspirations jazz de
Evans, Parker, Jarret, Coltrane, mais
aussi classiques de Fauré, Ravel ou Debussy. On goOte aussi à Richard Galliano pour sa verve d'improvisateur, cette
communion quasi-charnelle avec son
instrument, cette passion qui l'habite
en scène. Le 25 janvier, il occupera celle
de la Ferme du Manet pour un concert
A
Gary Brunton, contrebassiste né en
1968 à Manchester, vit en France depuis des années où il enseigne la musique et compose. En 1998, il crée le
sextet "Brunt'Off", et a sorti en 2002
sur son propre label un premier CD,
baptisé "French Cricket". Sur scène,
c'est un trublion, adepte de l'échange
interactif, qui compose un ballet énergique et frénétique avec son instrument. Il qualifie sa musique de jazz actuel. "Mes influences sont multiples.
Elles vont du punk , en passant par le
Blues et le jazz traditionnel".
A
le
Av THEAIRE DE
avec sa compagnie pour sa nouvelle chorégraphie "Hom E". Une pièce pour 10 danseurs, qui se veut une réflexion sur l'homme
dans la société et dans son quotidien, à travers l'architecture, à l'intérieur du foyer
(d'où le titre). Le décor d'une grande sobriété plonge les spectàteurs à l'intérieur
d'un vaste appartement, dans un univers à
la fois poétique et réaliste cher au chorégraphe havrais. Philippe Tréhet a déjà réalisé deux créations pour la scène nationale de
Saint-Quentin. Il s'impose depuis plusieurs
années avec sa compagnie comme une figu re dominante de la jeune génération de
chorég ra ph es.
Les tKfU:S lir_UTI1J
t~JttYW&er
Plusieurs expositions garniront les cimaises ignymontaines dans les prochaines semaines. Au Conservatoire
des Arts du 18 janvier au 2 février, la
direction de la Culture propose une
vaste exposition didactique intitulée
"La civilisation grecque", qui rend
compte du nombre de cités édifiées
par les Grecs bien avant l'implanta- .
tion des Romains. Un hommage au
génie créateur du peuple héllène.
A la maison Félix du 1" au 18 janvier,
l'association América les plasticiens
Alan Jofre et Graciela Castella no pour
"L'âme latina-américaine", alors que
"Symphonie marine et fleurie" permettra de découvrir les huiles de
l'lgnymontaine Myriam Redmerski
du 25 janvier au 2 février 2003.
MtAJVf~ _· H~teruiel
..Jil.U· Ot~- le ~tNt
lfi\U'Mro<r t11. IMI1 tle !Ir ~e
é~ Je "TtmfJ DlfttU", rrJiflli.dt f"~~" lt T/.éift-re
lflllC lt Jll'<tW\. tb.<. CmKJ. G[,f,..J., QI. f#Vt'ovrrvrt"
-tV(&+
tk-ftray eluuu.
Le vendredi 17 janvier, le chorégraphe associé au théâtre Philippe Tréhet sera de retour
dvt
ftt~çtJ-tÙ{IAl
Trois représentations de "Six personnages
en quête d'auteur", une pièce de Luigi Pirandello, seront données les 23,24 et 2Sjanvier par la Compagnie Théâtre des Millefontaines. Le metteur en scène Emmanuel De- .
marcy-Mata a travaillé sur la nouvelle traduction de François Regnault. Pour lui, "la
· difficulté que représente cette pièce est de
la rendre claire sans en dissiper le mystère".
Six personnages surgissent sur un plateau
de théâtre, troublant une répétition de
cours et prétendant avoir été abandonnés
par leur auteur ...
t.e t:krf'!Nf/'Âe Ploi1ifl" n-t/.et, llll ttii .[ Ill r&ène
~'k. friJf.N"e Hftt\. E" le ,,_ IWl& !If &lltrlf"l-
r r, ~ N~
La Nuit du Fantastique fait sa réapparition à la salle Jacques Brel le samedi 11 janvier à partir de 20h3o et
jusqu'aux premières lueurs de l'aube.
3 films récents sont au programme de
ce marathon de la pellicule, où le petit déjeuner est offert à ceux qui arrivent au bout.
"Une virée en enfer", film de John
Dahl, précèdera "Le règne du feu" de
Rob Bowman, puis "Jeepers creepers,
le chant du diable" de Victor Salva, et
enfin "La nuit des chauves-souris" de
Louis Mourneau.
Les 2 premiers films :
Tarif plein : 10€, tarif réduit : 6,6€
ou 2 tickets
Les 4 films + le petit déjeuner :
Tarif plein : 20 € , tarif réduit: 13,2€
ou 4 tickets
Billetterie à la Direction de la<ulture
(Hôtel-de-Ville) et sur place le jour
même.
La Nuit du Fantastique est interdite
aux moins de 12 ans.
Rens. : 01·39 30 31 70.
çArNJ-QyENnN
Le violon d'Andrew Manze sera au rendezvous de la reprise au théâtre de Saint-Quentin, le mardi 14 janvier. Celui que les initiés
qualifient de "Grappelli du baroque" sera accompagné de Richard Egarr au clavecin et
William Carter au théorbe (variation de luth) pour interpréter notamment les
oeuvres de Corelli, le fondateur de l'école
classique du violon au XVW, et celles
d'autres auteurs du style fantastique comme Corbetta,Viviani, Pandolfi, Phantasticus, Walther, Frescobaldi.
\
.
8-re fr\trtJvtWt,
vtJ'L, s~cr~fice ...
/'
M~ilf~ f~tnrr~
~-~fr\t
Le samedi 1"' février, l'Orchestre du Florilegium de Londres interprétera trois oeuvres
de Haendel, notamment Water music, dans
lequel le compositeur réalise une magistrale synthèse des styles français, italiens et
anglais du début du 18'.
Le concert est complété de deux pièces tout
aussi formidables : Les Feux d'artifices
royaux et la cantate "Lucrezia". 1-a soliste
soprano Emmy Kirkby interprétera Lucrèce,
avec Kati Debretzeni comme premier violon leader au milieu de 48 musiciens et sous
la direction de Ashley Salomon.
Rens. et réserv. au 01 30 96 99 oo.
Rens. : 01 39 30 31 70
13
Enlevée, tonique, à peine caricaturale, la
pièce "Comment devenir une mère juive en
dix leçons ?" mettait en scène le 26 novembre à la salle Jacques Brel une troupe de
jeunes comédiens épatants dans un spectacle longtemps joué par Marthe Villalonga.
Quelle emprise la mère juive impose à ses
proches, quel diktat elle peut mener pour
garder la main sur son petit monde et sa
progéniture, la démonstration ethnologique
est parfaite. Les ressorts du rire sont parfaitement convoqués pour un public sous influence.
Si vous voulez les voir ou les revoir, ils sont
en ce début d'année à la comédie Caumartin
à Paris
'
'
t\LtCE· Av PAY~
DEÇ .MtR..VEt LtJ~Ç
Le jeune public a rendez-vous le 4 février
prochain à la salle Jacques Brel pour la reprise de sa saison de spectacle après la trêve des confiseurs. La soirée programme
une comédie musicale jouée par une comédienne et 10 grandes marionnettes,
contant l'histoire universelle d"'Aiice au
pays des Merveilles''.
'
En suivant un lapin blanc pour lui rendre
son gant, Alice tombe dans son terrier et
atterrit dans une belle forêt. Là, elle dé, couvre un monde extraordinaire rempli de
per~onnages insolites. Moustachat le Chat
pacha et ses drôles de charades, Monsieur .
Temps et son salon de thé, Frar:rçois le Ver
à soie et ses métamorphoses, la Dame de
' Pique et son terrible jeu de carte ... Un
spectacle pour tous les enfants à partir de
2 ans.
Mardi 4 f~vrier à 20h à la ~Ile J. Brel
La saison se poursuivra en mars et en mai
avec trois nouveaux spt;ctacles vivant~
programmés par la Direction de la Culture.
Rens. : 01 39 30 31 70.
...
,f-
or
L'Ignymontain
CIEL, eomme
ils gïmpent !
www.montigny7B.fl'
ASMBBasket
EN BREF
tes tilles eèdent
faee à Dunkerque
Va ca nees sportives
Pendant les vacances de février, le service des Sports vous propose des stages
surs jours du lundi 10 au vendredi 14 février, et du lundi 17 au vendredi 24 février 2003. D'une part, des stages de tennis le matin de 1ohoo à 13hoo ou de
14hoo à 17hoo au gymnase Pierre de
Coubertin. D'èutre part, des stages omnisports tous les après-midi de 13h30 à
17h30 au gymnase Jules Ladoumègue.
Les enfants auront la possibilité de pratiquer diverses activités tel que le football,
le hand bali, le badminton, la gymnastique, le golf .... et toute autre pratique
sportive.
Une sortie piscine au centre aquatique
du lac est également prévue dans la semaine. Ces stages sont ouverts aux enfants âgés de 8 à 15 ans.
Les inscriptions sont prises à l'accueil des
Sports de l'Hôtel de Ville.
Rens. : au 01 39 30 31 Bo.
La belle aventure de la Coupe de France
s'est achevée au 6• tour le 15 décembre au
gymnase Alain Colas pour les seniors féminines de I'ASMB basket qui n'ont malheureusement pu que mesurer l'écart qui sépare une bonne équipe de promotion d'Excellence régionale d'un groupe de Nationale 2. Les Dunkerquoises, parties pourtant
avec un handicap de 20 points, n'ont pas
tardé à combler le déficit pour l'emporter
sans coup férir 92 à 47 malgré la cinquantaine de supporters locaux dans les gradins. Une lourde défaite, qui n'ôtait pas
leur sourire aux joueuses de Montigny, lesquelles avaient réalisé l'exploit au tout précédent en sortant l'équipe de Nationale 3
de Rouen.
Tir à l'arc le 25
~
Les regards tournés vers le ciel, le silence
d'un petit public d'amateurs passionnés
laissait entendre le souffle des grimpeurs
pris dans un effort physique et très concentré. En collaboration avec l'association
Cl EL (Club lgnymontain d'Escalade Libre),
le Comité départemental d'escalade organisait ses qualificatifs pour le championnat
départemental du 78 et du 95, le dimanche
15 décembre, sur les murs d'escalade intérieurs du gymnase Pierre de Coubertin .
Les ouvreurs ont d'abord tracé la voie et effectué une escalade de démonstration, la
voie flash . Puis, un temps était consacré à
l'observation de la voie pour la lisibilité des
grimpeurs et surtout à l'information sur les
règles concernant notamment les prises
autorisées. Les grimpeurs ont ensuite été
isolés avant de passer selon l'ordre établi.
Ils devaient respecter un temps limité à 7
minutes pour atteindre le haut du mur, un
temps qui peut varier en fonction des compétitions.
Après les qualificatifs, la demi-finale, la finale et la super finale destinée à départager
les meilleurs finalistes, les gagnants se destinaient à la prochaine étape régionale. 11
n'y avait pas de finaliste homme, le premier
se classant 16•, mais la voie finale exigeait
souplesse et force à la fois avec un départ
très difficile et peu de prises tout le long du
parcours. Un grimpeur demande sur le mur
"On a le droit à quoi là ?" , "Rien", répondent tous les spectateurs en chœur ! Et on
L'ASMB Tir à l'arc du président Fleurance sera sur le pont en accueillant les
championnats départementaux en salle
le samedi 25 janvier au centre sportif
Coubertin. Entrée libre.
entendait par la suite : "Je ne sais pas comment il l'a fait, mais il l'a fait!" Emilie Berthé a réalisé le meilleur classement fille
avec une 7• position. Elle méritait pourtant
la 2' place qui lui a échappé pour avoir touché une prise non autorisée. Elle a été encouragée par tout le club à l'image de son
père "Allez, jusqu'en haut ! ",criait-il.
ce
Rens. : 01 30 57 51 07.
4160 € ·dans la
ea~otte du Téléthon
Un mur en dévers est incliné du côté du
grimpeur, c'est-à-dire qu'il ne peut pas
prendre appui sur le mur et doit porter tout
son poids. Au contraire, le mur en dalle est
orienté dans le "bon sens pour le grimpeur.
La parade nécessite deux personnes qui
doivent être prêtes à rattraper le grimpeur
qui n'a pas encore atteint la 1ère dégaine,
c'est à dire passer sa corde dans le premier
mousqueton. Cette compétition s'est déroulée à l'image du club ignymontain, dans
le fair-play sportif. Les membres du club
CIEL ont profité de cette journée avec
convivialité et bonne humeur comme ils
semblent le faire habituellement lors de
leurs entraînements et de leurs sorties
communes. L'amusement n'empêche pas le
sérieux du club dont certains grimpeurs se
classent parmi les premiers, comme Antonin Fournier, champion des cadets des Yvelines.
La mobilisation des associations ignymontaines pour le Téléthon, les 6 et 7 décembre
derniers au centre sportif Pierre de Coubertin, a permis de récolter 4160€ (sur les
85.580.752 d'€ de gains totalisés au niveau
national). Une quinzaine d'associations
sportives, ainsi que la participation musicale de la chorale des Quatre Vents et de
Christian Blaudy, accordéoniste, ont organisé un week-end sportif et culturel au profit
de la cause. La mairie a fait un don de 750€
en signe de soutien à la générosité des associations . Chacun des 1000 visiteurs a payé
2€ l'entrée pour assister à des matchs d'exhibition de sports co llectifs, à des ballets de
danse classique et moderne et à des démonstrations d'art martiau x. Même les plus
petits de Baby Gym ont apporté leur soutien avec un atelier d'éveil corporel ! A cette occasion, le public s'est initié au tir à l'arc,
au tennis de table et à l'escalade. Environ
Allez plon~er au
eentre aquatique
Ça y est, la piscine est ouverte près de chez
vous, 7 jours sur 7 au gré de vos envies. Et
ne dites plus piscine, mais plutôt centre
aquatique. Une appellation conforme au
vu des nombreux services proposés, qui
vont bien au-delà du bassin traditionnel.
Le centre aquatique a ouvert ses portes au
public depuis le 21 décembre ( voir page 3),
inauguré la veille par la championne de nat ation handisport Béatrice Hess, intronisée
marraine pour l'occasion.
.
Nouvellement équipement haut de gamme
pour le patrimoine communal , le centre devient en outre un lieu de loisir nautique de
proximité. Ses larges horaires d'ouverture
vous permettent désormais d'envisager un
petit moment de détente ou de sport sur le
pouce, à la sortie du travail ou pendant la
pause déjeuner (sauf le mercredi) . Le
centre fait aussi nocturne le lundi jusqu 'à
21h, et modifie légèrement ses horaires
pendant les vacances scolaires. Tous les
ignymontains ont reçu dans leur boîte aux
lettres le dépliant qui réunit les informations pratiques à connaître pour son usage.
Ounlc.erquoises et Ignymontaines réunies
pour la photo du matCh au gymnase Alain Colas.
ft tour de Coupe de France s'est déroulé dans un excellent état d'esprit sur le
parquet et dans les gradins.
Jamais avare, Christian Blaudy, ignymontain
marathonien de l'accontéon et récent recordman du monde, a aussi apporté sa pierre
l'édifice Téléthon à Montigny.
Les internautes peuvent aussi tout savoir
grâce à son site web d'ores et déjà ouvert :
www.montigny78.frj cadulac
a
14
Le retour du téléthon des associations ignymontaines s'est déroulé pendant l'lh au
centre Coubertin.
une centaine de participants à l'atelier escalade, proposé par l'association Cl EL ( Club
lgnymontain d'Escalade Libre), ont gravi
3632 mètres de hauteur de mur, à l'i mage
d'une volonté de faire grimper le chiffre des
dons. Michel Dubois, président des 16 sections de I'ASMB déclarait que " les associations sportives de Montigny souhaitaient se
solidariser au Téléthon pour apporter leur
soutien à tous les malades". La famille Pontier se sentait aussi très concernée, Florian
et Claire ne s'arrêtaient plus d'escalader en
pensant à leurs trois neveux et nièces handicapés. "Sans le Téléthon, les choses ne
s'amélioreraient pas .et je regrette qu 'il n'y
est pas plus de monde et de soutien, car le
Téléthon c'est aussi l'occasion de se retrouver et de se battre ensemble", a déclaré la
maman . 8o choristes de la chorale des 4
vents ont chanté avec émotion des chants
de folklore et de Noël. "Notrè chorale se
doit de participer à des manifestations d'entraide et de solidarité" a déclaré avec cœur
le chef de chœur Roberto Persico, à l'image
de ce week-end de solidarité.
L'ignymontain
Proverbe en rébus
CE INTURON
i"
CÉRÉALES
-.
CÔTÉ DE
COURS
LIRE AVEC
PEINE
ANNULER
...
~
FROMAGE
CORSE
OUI DATE
-.
VERRE
DE
BIÈRE
MÉTAL
USUEL
UN PETIT
PEU
DU SAHEL
Trouvez le texte d'un proverbe indien grâce à ce rébus
~
www.montigny78.(r
...
..
PRONOM
...
~
EXERCICE
DU
CHEVAL
AU TROT
COUCHANT
...
..
...
..
PETIT
HOMME
FAIS
TOMBER
CHAM·
PËTRE
UN PEU
INVENTIFS
--.
PARTIE
D'OS
...
..
INSTRU·
~
~We,\'JN
GËNE SON
ENTOU·
RAGE
...
.
MOL·
BRUIT DE
CHAMADE
..
QUALIFIE
UN
TAMPON
LETTRE
GRECQUE
...
..
GU~EDE
B
~
TAA·
CASSÉ
RACCOM·
MODÉES
LUSOUE
MARIN
...
ES
MAROUE
DE JOIE
QUARTIER
DE
SËCURITË
..
..
OUI SONT
À LUI
...
...
..
..
SŒUR
D'ORESTE
S'OBSTI·
NER
(S')
A BESOIN
D'AIR
...
...
~
POISON
EXTRAIT ..
D'UNE FËVE
LE
STRONTIUM
Les 10 premiers recevront deux tickets d'entrée
au centre aquatique
Réponses à faire parvenir à l'Hôtel de Ville, Service Communication,
66 rue de la Mare aux Carats - 78180 Montigny-le-Bretonneux.
Jeu ouvert aux moins de 18 ans.
BANANIER
DES ·PHIUPPIN ES
Vds chambre enfant VI BEL TBE bac jouets TL. lit
BB différentes configurations d'assemblage Prix :
à débattre Tel : 01 30 43 04 68.
Vds siége auto 1er age baby relax Prix : 45€; vélo rockrider 14 pouces Prix 40€.
Tel : 01 30 4415 21 .
Vds magnétoscope Akaï 4 têtes showview bon
état Prix : 120€ ; et combi TV bon état Prix :
150€ Tel : o6 11 43 30 15.
Vds Couleur Pamasonic coins carrés pal sécam
avec télécommande 55 cm Prix : 105€
Tel : 01 30 43 48 31.
Vds lit Gautier mad amiral gox190 + 4 tiroirs +
sommier + matelas Prix : 320€. Tel : 01 30 43 17 73.
Vds living merisier en parfait état 6 portes 3
grands tiroirs 220X2aox6o cm. Prix : Boo€. Bibliothèque Prix : 55€ Tel : 01 30 44 32 61.
Vds jeux Nintendo 64, quantité 26. Prix . 10€
chaque Tel : 01 30 43 22 88.
Vds chambre BB Poyer-Laguelle lit 6ox12o tiroir,
commode 3 tiroirs plan à langer coffre à jouets ensemble laqué blanc boutons bleus, 430€ ; TBE.
Vends poussette double Prix 99€.
Tel : 01 73 36 6o os.
Vds piano droit Gaveau cadre métallique acajou
ébène Prix : 1200€ à débattre Tel : 01 30 44 27 38.
le, Prix: 65€ Tel : 01 39 44 09 09 à partir de 18h.
Vds calculatrice Tl 9211, 256 ko, manuel cable module de connexion Tigraphlink vers PC ou MAC
Prix : 100€. Tel : 01 30 64 os 13.
Vds cause déménagement : électroménager
(four, plaques, réfrigérateur, congélateur) + mobilier cuisine, salle à manger, canapé, lit 140 +divers. Prix intéressants Tel : o6 65 58 21 55.
Vds Salle à manger Régence merisier massif buffet 4 portes 2 tiroirs, table à rallonges, 6 chaises.
Prix : 2000€. Tel : 01 39 16 90 15 .
..
..
CONTENU
DE
PANIER
.
~
solution en page 12
Ecole récupère chez vous ordinateurs avec lecteur CD rom pour proposer à ses élèves atelier informatique Tel : 01 30 44 13 72.
Intéressée pour pratiquer tennis en journée (ni veau moyen) recherche coéquipier (ère)
Tel : o6 13 04 03 57.
Auto-Moto
Vds Renault Laguna 1.6, 16V 1999, ssooo km TBE
abs 2 airbags clim Pri x : B5oo€. Tel : o6 68 77 93 16.
Vds super nursery Berchet à vendre accessoires 21€.
Machine à laver combiné repassage Berchet 20€.
Rameur BH compact 30€. Tel : 01 30 57 97 26.
Vds Ford fiesta, 1,1L, 109000 kms, année 1992,
rouge,radio K7,TBE, Prix 1Boo€ à débattre Tel :
o6 86 90 69 oB ou 01 30 96 69 2B après 18 h
Vds canapé cuir noir 3 places, convertible, plus
fauteuil valeur neuf : 2250€ ; Prix : 950€
Tel : 01 30 57 24 43.
Vds Polo bel air août 1991, 130 oookm, Prix :
1220€. Tel : o6 21 09 75 B6.
Donnons chatons nés en mai, dressés, affectueux, bruns-noirs. Tel : o6 86 72 13 71 le soir ou
week-end ..
Vds N intendo 640, 2 manettes 4 jeux + la conso-
Vds Lancia Y10 LX lE. noire 5 CV an 90, BBoookm,
Prix 1Boo€ Tel : o6 62 03 oo 6B .
Vds Golf VI cabriolet année oBjo1 23000 km
toutes options jantes a lu Charg 6 CD ordinateur
air bag capote elect : Prix : 15000€
Tel : o6 1B 10 13 s6.
Vds Citroën XM berline année 97 clim attache remorque 72000 km TBE Prix : 6700€.
Tel : 01 30 43 10 35.
A saisir vélo femme Louison BOBET 3 vitesses
3---/---1---1---1---/---/---1---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---1
copyright IMP
bon état so€. Tel : 01 30 64 52 27
Vds Scenic RXT 1998 1L6e clim,CT vierge, garantie 5 mois 89oookm, Pri x : 78oo€. à débattre.
Tel : 01 30 57 52 63 à partir de 20h3o.
Vds 405 sri, 1,91, 1990, 211000 Kms, gris métal,
bon état général, ct ok, Prix à débattre.
·
Tel : 01 30 57 44 74.
Vds Renault Scenic RTE 1.6 E. millésime 98, 7 cv essence 61oookm 1"' main . Non fumeur mise en circulation 01/12/97 Prix : Bsoo€ . Tel : 01 30 43 o6 69
•
Vds moto Yamaha XTE 6oo, noir, mad 2000,
9300 kms, TBE, bulle haute, top case pneu AR
neuf, tatouée; Prix : 3500€. Tel : 01 30 48 02 20.
Vds Peugeot 307 HDI 110 XS Premium toutes options 03/02 toit ouvrant alarme 6 CD pack elec 5
portes Prix : 18200€ Tel : o6 Bs 13 o6 B7.
•
Offres d'emplois
Cherche personne pour garder mes enfants après
la classe 4 jours ;semaine quartier la sourderie hôtel de ville - (école Paul-Fort) dès fin février
2003 Tel : 01 30 4B 04 6o.
Recherche d'emplois
Jeune fille sérieuse aimant beaucoup les enfants
recherche baby sitting Tel : 01 3 64 92 91.
Jeune fille sérieuse motivée cherche à garder enfants soir et le we à Montigny Tel : o6 16 59 46 43.
Adresse : .............................. ....... .
Maman non fumeuse cherche à garder bébés du
lundi au samed i matin de 7 h à 14 h. Tous les jours
sauf mercredi Tel : o6 9B 45 33 52.
Téléphone : ................................. .
Cours d'anglais par prof .D.E . remise à niveau en fants 1 adultes suivi :de CM2 à Term inale
Tel : 01 30 43 sB 54 Tarif / heure 15€.
NOM : ......................................... .
4---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---l---l---l---l---l---l
5---/---/---/---/---l---l---l---l---l---l---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/
""
Assistante maternelle agréée en pavillon quartier
plan de Troux recherche un enfant à garder hors
vacances scolaires.Tel : 01 30 64 62 10.
1---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---1---/---1---/
2---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---/---,---/---/---/---/---/
-
""
NOUARITURE
POUR
VACHES
Vds CLIO- 1,5 DCT- BoCV Dynamique- 3 portes,
blanc métal,4 mois 4000 kms CLTM- CD- JAPack élect garantie 09/04- Prix : 12 Boo€
Tel : 01 30 57 93 55·
Donnons pour cause d'allergie 2 cochons d'inde
ainsi que cage + biberon + gamelle, foin + litière.
Tel : 01 30 43 73 27.
...
...
Vds urgent chambre merisier d'amérique armoire 3 portes, lit 140, 2 chevets, commode Prix à
débattre Tel : 01 61 38 14 71 .
Vds lots vêtements enfant 18 - 24 mois 100 articles au choix petits prix
Tel : 01 30 57 48 64 après 18 heures.
...
..
...
...
GAZ
COMPRIMÉ
METTRA
AU POINT
IMAGINÉS
HÉROÏNE
DE ZOLA
LIGNE
SAILLANTE
BRANCHÉ
Divers
VIT DE
SES
BIENS
~
Les gagnants du mois dernier sont :
SARAH LEMOINE~ NICOLAS RESPLANDY, CORALIE LECLERC, CÉLI:i
NE LECLERC, VALETT AMAURY, HUGO PLANEL, GABRIEL MERLET, ·
FRANÇOIS LE CLAIR, YOUCEF MAZOUNI, MAXIME VOIRIN, MikAEL
PESQUEUR, DAMIEN GOONEWARDENC
...
EN UNGOT ..
SIGLE DE
PARTI
RAFLE DE
VIGNERONS
CONDI·
TION
SOCIALE
1..
HAUTAINE
Tél : 01 39 30 31 30
6---/---/---l---l---/---/---/---/---/---/---l---l---l---l---l---/---/---/---/---/
[email protected])mairie-montignY78.fr
15
t
•
t-
•
e·
0
J~ onn of\\e ..
..
•
;
•
.
~
annee
MQJ .TI_.Ny
11
ll!TONNIUX
0
'()
•
0
,..
-
0
i
•
.
La ville qui vous va bien
m "() ntigny7 8 .fr

Documentos relacionados

Mise en page 1

Mise en page 1 semaine) jusqu’au mois de septembre, de Patrick DURIEUX, en remplacement de Gina ULMAN, dont Pôle Emploi a refusé le renouvellement de contrat. Une embauche supplémentaire, peut être en contrat CUI...

Leia mais

Bois d`Arcy Le Magazine n°1

Bois d`Arcy Le Magazine n°1 pour éviter d’avoir à le subir, sans jamais perdre de vue l’intérêt général. Nous modernisons les services publics et donnons un nouvel élan à Bois d’Arcy. Un nouveau magazine En ce début d’année, ...

Leia mais