press

Сomentários

Transcrição

press
JOSE LEVY
Revue de Presse
Extraits
www.joselevy.fr
INTRAMUROS/ hors série
N°10
avril 2009
www.joselevy.fr
Maison Française
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
Maison Française
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
Maison Française
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
Maison Française
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
Maison Française
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
La Gazette Drouot
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
La Gazette Drouot
N°568
Octobre - novembre 2010
www.joselevy.fr
Air France MADAME
N°12
Novembre 2010
Elisabeth Franck-Dumas
www.joselevy.fr
LE FIGARO
septembre 2009
Cédric Morisset
www.joselevy.fr
LE FIGARO
septembre 2009
Cédric Morisset
www.joselevy.fr
PIN-UP
N°10
Printemps 2011
www.joselevy.fr
MONOCLE
N°32
Avril 2010
www.joselevy.fr
The Drawer
N°1
Juin 2011
Volume 1 - Les Temps modernes
1
1
José Lévy
Designer, vit et travaille à Paris,
www.joselevy.fr
Pourquoi dessiner ? Pour le plaisir de toute façon. Soit je dessine pour
moi sans but particulier, crayon (porte-mine toujours) plus gouache
souvent avec beaucoup d’eau, feutres, crayons, encre de Chine, etc.,
mais je dessine toujours et surtout beaucoup dans mon travail pour
raconter, évoquer, faire comprendre, et expliquer une idée.
Que dessiner ? Un projet à venir : un objet, une ambiance, un lieu…
La principale qualité du dessin ? Fixer le point de départ de l’idée et
donner un sous-titre image à des mots.
Le principal défaut du dessin ? Dans le cadre personnel, je ne vois
pas de défaut. Dans le cadre professionnel, justement n’être qu’un
point de départ.
Qui suis-je quand je dessine ? En phase de partage d’idées.
Dessins de projets ? Tous mes projets partent d’un dessin, comme un
point de départ de discussion, d’échange, que ce soit avec les ateliers
de Sèvres, de Saint-Louis ou d’autres, mais aussi avec moi-même.
Dessins d’objets ? Oui.
Dessins ratés ? Souvent.
Dessins jetés ? Oui beaucoup, bien sûr.
Les artistes dessinent ? Comment faire autrement ?
P. 91 à 93 : En l’air 1 et 2, technique mixte, 21 x 29,7 cm, 2011, Courtesy de l’artiste.
90
www.joselevy.fr
The Drawer
N°1
Juin 2011
Volume 1 - Les Temps modernes
1
1
www.joselevy.fr
Volume 1 - Les Temps modernes
1
The Drawer
N°1
Juin 2011
1
www.joselevy.fr
The Drawer
N°1
Juin 2011
Volume 1 - Les Temps modernes
1
1
www.joselevy.fr
MILK
N°33
www.joselevy.fr
Bobook
N°01
Février 2010
www.joselevy.fr
Bobook
N°01
Février 2010
www.joselevy.fr
AD
N° 86
septembre 2009
Marie Kalt
www.joselevy.fr
RESIDENCES décoration
N°34
Mars Avril 2011
www.joselevy.fr
Madame Figaro
N°289
Mars 2011
Sarah de Beaumont
www.joselevy.fr
Madame Figaro
N°289
Mars 2011
Sarah de Beaumont
www.joselevy.fr
Madame Figaro
N°289
Mars 2011
Sarah de Beaumont
www.joselevy.fr
Madame Figaro
N°289
Mars 2011
Sarah de Beaumont
www.joselevy.fr
PARIS MATCH
N°3108
11 décembre 2008
Isabelle Dupont /Claire Leondemine
www.joselevy.fr
AD
N°3282
Octobre 2010
www.joselevy.fr
WEEKEND
N°02
Avril 2011
www.joselevy.fr
GRAZIA
N°37
Juin 2011
www.joselevy.fr
Marie Claire Maison
N°444
Avril 2011
www.joselevy.fr
Maison Française hors série
éte 2011
www.joselevy.fr
ELLE
AVRIL 2011
www.joselevy.fr
VOGUE
Mai 2011
www.joselevy.fr
ARTFORUM
février 2009
Courtney J. Martin
www.joselevy.fr
ARCHISTORM
N°35
février - mars
2009
Pierre Doze
www.joselevy.fr
ARCHISTORM
N°35
février - mars
2009
Pierre Doze
www.joselevy.fr
ARCHISTORM
N°35
février - mars
2009
Pierre Doze
www.joselevy.fr
ARCHISTORM
N°35
février - mars
2009
Pierre Doze
www.joselevy.fr
Art & Décoration
N°102
Février 2011
www.joselevy.fr
Art & Décoration
N°102
Février 2011
www.joselevy.fr
ELLE
N°3282
24 novembre 2008
Mireille Assenat
www.joselevy.fr
ELLE
N°3382
22 octobre 2010
www.joselevy.fr
ELLE
N°3382
22 octobre 2010
www.joselevy.fr
Maison magazine
N°273
Septembre -Octobre
2010
www.joselevy.fr
BIBA
N°117
Juillet 2011
www.joselevy.fr
ELLE Décoration
N°196
Décembre 2010
www.joselevy.fr
ELLE Décoration
N°196
Décembre 2010
www.joselevy.fr
Le Figaro Magazine
N°282
12 Juin 2010
Florence halimi
www.joselevy.fr
TRAJECTOIRE
N°94
Printemps 2011
HOMME DE L’OMBRE
PORTRAIT
Par Paul-Henry BIZON
JOSé LéVy
si l’on ne connAît pAs forcément josé lévy, ses créAtions oniriques pArlent
pour lui. deshoulières, sèvres, Astier de villAtte… cet Ancien styliste de
mode multiplie les collABorAtions prestiGieuses. portrAit d’un « esthète à
l’hirondelle » qui, à l’imAGe de son totem, dessine ses méAndres poétiques.
Que retenez-vous de votre longue expérience dans la mode ?
La mode est la discipline qui m’a construit.
Contrairement aux idées reçues, les gens de
mode sont curieux et travailleurs. Toujours
à l’affût de l’air du temps et des chemins artistiques qui pourraient nourrir leur propos.
Mon approche étant globale, comme une
direction artistique générale, j’ai toujours
pratiqué – même si je ne l’ai pas toujours
formulé aussi clairement – un décloisonnement total, une transversalité absolue. Scénographies, aménagement de boutiques,
graphisme, mobilier, objets… ainsi que des
collaborations artistiques autour de mes
collections ou du travail des artistes euxmêmes. Il faut aussi souligner que la rapidité et la réactivité qui rythment la mode
n’ont pas d’égal dans d’autres disciplines.
Alors que vous étiez un acteur important
de la scène internationale masculine,
vous avez brusquement décidé d’arrêter ?
Sans investisseur extérieur, il devenait impossible de gérer la croissance et les seuils
de développement de mon entreprise. Une
aberration puisque la marque avait beaucoup de succès : schizophrénie assurée !
Après avoir recherché des fonds en vain,
j’ai décidé de tout arrêter. Depuis, deux
puissants groupes m’ont proposé de recommencer…
Pourquoi avoir choisi le design ?
Comme je le disais, j’ai toujours privilégié
une approche globale des choses. Depuis
2007, j’aborde des domaines que j’avais
peu explorés et je découvre d’autres terrains d’expression tout en continuant le
même chemin artistique, le même questionnement.
Vous aimez entrer au coeur des
marques avec lesquelles vous collaborez. En mettant en scène notamment les
ateliers qui réalisent les produits. Pourquoi ?
Pour chaque projet, j’assume le fait de ne
pas forcément connaître toutes les techniques de fabrication. En revanche, mon
regard et mon intention sont toujours extrêmement précis. C’est pour cela que
j’aime travailler avec des artisans, ceux qui
connaissent parfaitement tous les secrets
de ces savoir-faire incroyables. Echanger
avec eux au service du projet final m’enrichit beaucoup. J’aime travailler en atelier,
en usine, pour comprendre comment faire
aboutir mon intention initiale. Généralement mes interlocuteurs sont ravis de ces
échanges. Nous sommes complémentaires : les postes étant bien définis, la collaboration peut se faire sans heurt d’ego ni
de rivalité.
Que cherchez-vous à exprimer par le
design ?
Le plus important pour moi, ce ne sont
pas les objets que je dessine mais le sentiment qu’ils procurent à qui les regarde, les
utilise, les interrogations qu’ils génèrent.
TRAJECTOIRE
72
Printemps 2011
www.joselevy.fr
C’est pour cela que le point de départ dans
mon travail est souvent un élément présent
dans l’inconscient collectif, une accroche
familière. Le déplacement perçu n’en sera
que plus déroutant. Cette perte de repères
engendre un sentiment nouveau, une
deuxième perception. J’aime provoquer
cette perte de repère. Surréaliste, humoristique… peu importe : le regard posé est
soudain plus appuyé, plus proche, comme
si l’on avait découvert quelque chose qui
nous avait échappé. Cette rencontre offre
la possibilité d’une intimité, comme pour la
collection « Parisienne » éditée par Roche &
Bobois ou MaPharmacie.
Vous partez en résidence à la Villa Kujoyama pour 6 mois. Quel projet allezvous développer ? Qu’attendez-vous
d’une telle expérience ?
Je suis enchanté d’aller vivre à Kyoto. Je
pars pour réaliser mon projet mais aussi
favoriser des rencontres inattendues, des
collaborations surprenantes… Mon projet
porte sur des souvenirs de pièces d’art japonais que mon grand-père rapportait de
ses voyages au Japon. Ils nous enchantaient et nous effrayaient. Il avait créé une
entreprise d’arts martiaux (Judogi) à la fin
des années 1950 et nous initiait au Japon à
une époque où c’était encore le comble de
l’exotisme ! Je compte retranscrire le souvenir de ces pièces (armures de Samouraï,
cloche de temple et paravents de laque) en
lampes de papier… —
TRAJECTOIRE
N°94
Printemps 2011
www.joselevy.fr
MAISON FRANCAISE
N°570
juillet-aout 2009
Aurore Dumas
www.joselevy.fr
MAISON FRANCAISE
N°570
juillet-aout 2009
Aurore Dumas
www.joselevy.fr
MAISON FRANCAISE
N°570
juillet-aout 2009
Aurore Dumas
www.joselevy.fr
LES ECHOS - Série Limitée
N°72
avril 2009
Laurence Salmon
www.joselevy.fr
LES INROCKUPTIBLES
N°687
Semaine du 27 janvier au 2 février 2009
Olivier Nicklaus
www.joselevy.fr
Juillet 2011
N°196
Juillet 2011
www.joselevy.fr
INTRAMUROS
N°187
www.joselevy.fr
AD
N°101
Juin 2011
www.joselevy.fr
Grazia CASA
N°06
Juillet 2011
www.joselevy.fr

Documentos relacionados